Vous ne savez pas quel jeu acheter pour votre Nintendo Switch ? Ou quels jeux offrir pour Noël ? Voici la sélection du Revo-Rama.

Dragon Quest Builders 2

C’est cet été, six mois après le Japon, que nous avons pu découvrir la suite de Dragon Quest Builders de Square Enix.

Ce jeu, qui demeure un bon mix entre l’univers de Dragon Quest et le concept de Minecraft, apporte son lot de nouveautés comme un univers étendu au lieu de plusieurs, les nouveaux outils, la possibilité de faire de l’agriculture pour nourrir les habitants et faire des quêtes, rendre heureux les habitants et ramasser leur satisfaction sous forme de mystérieux petits coeurs jaunes, nager, jouer en multi-joueurs …

Si la durée de vie est au rendez-vous, les missions pourront vous paraître souvent répétitives.

Astral Chain

Ce n’est pas encore le grand retour de Bayonetta, mais PlatinumGames et Hideki Kamiya nous reviennent avec ce tout nouveau Astral Chain.

Ce jeu d’action qui vous entraîne dans un monde futuriste vous propose de combattre des chimères aux côtés des légions, chimères reliées à nous grâce à la chaîne astrale, créée par Neuron. Le jeu alterne phase d’enquête et phase de combat, plan astral et monde réel, pour nous faire découvrir son histoire.

On a aimé le design (dont le character design signé par le Mangaka Masakazu Katsura) et la réalisation de certaines scènes, les derniers boss et l’ambiance générale. Plus partagés sur les phases d’enquête ou certaines missions un peu répétitives. Au final une bonne durée de vie, une histoire sympathique, bref un bon jeu pour la Nintendo Switch (mais vivement Bayonetta 3 !).

Cadence of Hyrule

Avec la même idée que le cross-over Hyrule Warrior, Cadence of Hyrule célèbre un mariage entre l’univers de Zelda (type Link to the past) et Crypt of the NecroDancer. Il s’agit là d’un “rogue-like” basée sur le rythme, comprenez par là une carte générée aléatoirement et des déplacement conditionnées par la musique.

Une excellente idée de la part de Brace Yourself Games et Nintendo, qui permet d’associer une idée originale et un univers que l’on apprécie beaucoup. La difficulté est croissante mais bien présente, d’autant que cette fois, vous ne pourrez pas vous aider d’une quelconque solution vu le côté aléatoire de l’exploration (coucou les rouages à trouver). Si vous en voulez encore, un nouveau DLC gratuit “Ode à Octavio” est proposé depuis peu. À 25 euros sur le e-shop, c’est le moment ou jamais de convertir vos points or pour acquérir cette excellente surprise à bon prix !

Link’s awakening

La sortie d’un Zelda est toujours un événement, même lorsqu’il s’agit d’un remake. Celui-ci était plutôt inattendu car il revisite un jeu gameboy de 1993, sacré bond générationnel !

Dans un système de jeu proche de A Link to the Past sur Super Nintendo sorti lui en 1992, Link’s awakening nous entraîne dans un songe sur la charmante île de Cocolint et ses habitants hauts en couleurs. Si la musique tient un rôle important dans l’histoire, le design type “jouet” rend le tout un peu plus enfantin, dans le bon sens du terme.

Bien sûr ce n’est pas Breath of the wild 2, mais ce jeu est tellement inédit pour bon nombre de joueurs (même pour nous, malgré notre Gameboy), qu’il vaut la peine d’être joué comme une nouveauté dans le style classique de The Legend of Zelda. Un incontournable pour tout fan qui se respecte.

Ring Fit Adventure

Comme vous le savez peut-être, l’une de nos spécialités est la e-santé. Nous savions que Nintendo avait des ambitions en la matière, l’entreprise japonaise nous l’ayant déjà montré avec Pokémon Go mais surtout les jeux Wii comme Wii Fit.

Après l’aventure Nintendo Labo, réussie mais plutôt courte une fois le montage et la découverte passés, et avec ce souvenirs mitigé de la course à pied et de l’aérobic sur Wii, j’étais plus dubitatif. Et pourtant la bande annonce a réussi à nous convaincre en mêlant aventure et activité physique de manière intelligente.

Et nous avions raison, car ce Ring Fit Adventure est vraiment ce que nous espérions depuis longtemps sans jamais vraiment le trouver. Si là encore ce n’est pas Breath of the Wild (ni Assassin’s Creed), l’univers créé et les petits combats “à la Pokémon” sont loin d’être désagréables.

En ce qui concerne le matériel, le Ring Fit est une bonne idée facile à manier, il faudra juste ajouter la sangle sur votre cuisse.

Une excellente surprise que ce Ring Fit Adventure dont on espère des suites, et pour lequel on promet … qu’il ne prendra pas la poussière sur une étagère 😉

Luigi’s Mansion 3

Nintendo ouvre les portes du manoir de Luigi’s Mansion aux nouveaux joueurs de la série, comme nous, avec Luigi’s Mansion 3 !

Peach, Mario, Luigi et les Toads sont invités par Ambre Bruscade à séjourner à l’hôtel, dont elle est la propriétaire, “Le Repos Éternel”. Après avoir découvert la supercherie de son hôte et de son ennemi de toujours le Roi Boo, Luigi se met en quête de retrouver ses amis et de les libérer des tableaux comme le veut la tradition.

Pour L’occasion le professeur K. Tastroff nous a concocté de nouvelles inventions comme le Virtual Boo, inspiré du Virtual Boy, qui nous servira de carte et de menu, Gluigi notre jumeau en Gluant résistant aux piques et aux barrière est le parfait compagnon pour nous aider en solo et en multijoueur malgré son “allergie” à l’eau. La Tour Hantée et les Jeux de l’Étrange nous proposent de combattre les fantômes pour atteindre le haut de l’hôtel en équipe ou au contraire de se battre contre nos amis en multijoueur local.

Une super découverte pour nous qui ne connaissions pas la série !

Pokémon Épée / Bouclier

Un nouveau Pokémon est toujours. un événement surtout depuis que j’ai testé Pokémon Let’s Go Évoli. On en attendait beaucoup et nous espérions un renouveau de la série avec des combats à la Pokken Tounament et un monde ouvert aussi beau et grand que Breath of the Wild et on peut dire que nous avons été surpris par les directions prises par Game Freak.

Nous commençons l’aventure dans la campagne de Galar, la région du jeu inspirée de la Grande Bretagne, avec notre futur rival. Nabil qui nous accompagnera durant toute l’aventure de l’apprentissage des commandes au duel contre le Maître, son frère Tarak.

Le système de jeu comporte 3 principales nouveautés :

  • Le phénomène Dynamax : Sous l’influence des étoiles vœux ou dans les arènes les pokémons deviennent gigantesques et possédant des attaques surpuissantes pendant 2 tours.
  • Les Raids Dynamax : En solo avec 3 ordis ou en multijoueur grâce au Comm-y, le but est d’affronter un pokémon Dynamax, de l’attraper et de “doper” vos Pokémon’s grâce aux bonbons obtenus. Pour enclencher un raids dynamax il faut intéragir avec des sources d’énergie active ou les activer grâce aux étoiles vœux.
  • Les Terres Sauvages : Zone semi-ouverte devant la ville de Motorby. Une plaine où la caméra est libre, il n’y a pas de routes, on peut faire du camping, où se trouvent les sources d’énergie, des vendeurs d’objets spéciaux, de nombreuses hautes herbes pour remplir son Pokédex …

Mais le jeu ne renouvelle pas le genre et possède de nombreuses failles : des Pokémons supprimés, des décors parfois digne de la 3DS, des ennemis faibles, la suppression du conseil des 4, le dopage des pokémons,…

Cependant ce nouveau Pokémon est très sympa, amusant et est plutôt original dans son histoire donc on lui pardonne et on attend mieux pour le prochain (Game Freak sera-t-il capable de prendre plus de temps pour son développement ?)

Nous vous souhaitons de bonnes fêtes avec votre Nintendo Switch. Ces jeux seront peut-être sous votre sapin !

Et vous qu’en pensez-vous ?