Le Revo-Rama à Shanghai Disneyland ! (vidéo)


Shanghai Disneyland, le dernier-né des parcs à thème Disney

C’est en 2016 que le complexe Shanghai Disney Resort a officiellement été inauguré. Son montage financier comme la façon dont il a été élaboré ne sont pas sans rappeler Disneyland Paris : un large terrain dans une zone bien située et en pleine urbanisation qui lui assure un développement serein, une conception adaptée au public local sans copier-coller d’un Magic Kingdom (Royaume Enchanté) existant, et une co-entreprise dans laquelle Disney ne détient “que” 43% (avec on l’imagine d’importants revenus sous forme de royalties ainsi que les frais liés à Walt Disney imagineering). Ce n’est sans doute pas tout à fait un hasard si un ancien Président d’Eurodisney en est aujourd’hui à sa tête : le français Philippe GAS (“le fossoyeur de la Fantillusion“). Il s’agissait aussi de ne pas répéter les erreurs initiales de Hong-Kong Disneyland, tout en proposant un projet différent, pari qui semble réussi.

Nous sommes arrivés à l’hôtel Toy Story, après notre long voyage en avion depuis Paris avec Air China. La compagnie a plutôt proposé un service de qualité, tout à fait comparable à ce que nous avions vécu pour Orlando avec American Airlines (hormis l’absence de prises USB). Mieux, cette fois le vol était direct. Cependant pour éviter d’avoir un billet hors de prix (via Air France par exemple), nous sommes arrivés à 5H du matin ce qui a compliqué les choses lors de notre arrivée puisque le personnel de l’aéroport était alors restreint et notre vol étant massivement occupé par des chinois de retour de Paris, nous n’avons pas été bien orienté au départ, et le formulaire qui nous a été remis en vol pour l’immigration n’était pas correct. Mais cela s’est arrangé, comme souvent, grâce à une personne très sympathique et un peu de patience. Grâce au dispositif très intéressant du “144 hour Transit Visa Exemption” nous n’avons pas eu besoin d’établir un VISA au préalable puisque nous pouvions justifier d’une correspondance suivante vers Osaka au Japon. Notre taxi, programmé à l’avance, nous ayant attendu, tout allait donc pour le mieux et le stress du voyageur avait ainsi disparu. Nous mettions ainsi, pour la première fois, nos pieds sur le sol chinois.

Les Cast Members sur place ont fait leur maximum pour nous aider même lorsque nous ne nous comprenions pas. La qualité de l’accueil Disney était ainsi bien au rendez-vous. Seul bémol, nous n’avions aucune connexion avant 15H (heure où nous avons récupéré notre chambre), hors celle-ci s’avérait nécessaire pour profiter des Fast Pass (via application uniquement). Car contrairement à Disneyland Paris il faut s’identifier sur le portail avec un numéro de mobile local ce que nous n’avions évidemment pas. Mais une fois que vous vous êtes identifié dans votre chambre, cela fonctionne aussi dans le parc. Encore fallait-il le savoir !

Nous étions donc prêts, malgré le décalage horaire que nous avons bien supporté avec cette “nuit blanche” imposée de fait, à découvrir les différents land de Shanghai Disneyland après être passés par l’entrée dédiée aux hôtels juste après un court trajet en bus (durant lequel on est surpris de voir au loin le château) et la traversée d’un Disney Town, hybride entre notre Disney Village et l’ambiance de Disney Springs à Orlando.


Un château imposant, de larges allées, et de belles surprises à Shanghai Disneyland

Le parc respire en effet la nouveauté, sans pour autant dérouter complètement le fan. Exit Main Street USA et Frontierland, vous pourrez déambuler sur Mickey Avenue, Gardens of Imagination, Tomorrowland, Fantasyland, Treasure Cove, Adventure Isle, et Toy Story Land. Une fois habitué à une disposition inversée, on s’y oriente facilement.

La modernité de ce parc s’accompagne aussi de l’utilisation importante des écrans et projections, avec plus ou moins de réussite. La meilleure est celle de Pirates des Caraïbes (Pirates of the Caribbean: Battle for the Sunken Treasure) qui propose une expérience totalement différente de celle que nous connaissons. Même si elle manque un peu d’animatroniques, cette expérience est tout à fait époustouflante. L’attraction Buzz l’éclair a elle-aussi été grandement améliorée tant au niveau de la fluidité du tir, que dans le décor.

Il faut aussi noter, qu’à l’instar de Pirates des Caraïbes totalement façonnée en rapport aux films, les références sont très récentes. Par exemple le labyrinthe d’Alice représente l’imaginaire des films de Tim Buron et non du film d’animation. Les princesses représentées au niveau du château sont Merida, Tiana, Raiponce, et Anna. On retrouvera aussi une excellente attraction (malgré un embarquement un peu délicat) sur le film TRON (Tron Lightcycle Power Run). Moins réussie en l’absence de réelle attraction, la zone Marvel semble posée là.

Enfin, si on regrette que leur Soarin ait presque exactement le même film que tous les autres parcs Disney, on apprécie la présence d’attractions “un peu plus aquatiques” comme Roaring Rapids.

Nous étions aussi ravis de la présence de Duffy et ses amis, et tout particulièrement : Stella Lou et Gelatoni. Ils sont là en points rencontre, lors de la pré-parade, mais aussi dans plusieurs boutiques. Malheureusement contrairement à Tokyo DisneySea on n’y trouvera qu’une seule tenue. Il paraît qu’un personnage exclusif devrait y arriver sous peu ! (Alors que Duffy a presque totalement disparu à Paris …).

Nous n’attendions pas grand chose de la parade Story Book Express, et pourtant elle fut une excellente surprise. Nous étions particulièrement épaté par le char de Mulan que l’on était heureux de voir ici, en attendant la sortie du futur film live qui lui sera consacré.

L’hôtel Toy Story était sympathique, dans la veine du Art of Animation de Floride, avec une thématisation un peu plus basique. Malgré cela on y a passé un bon moment avec une jolie vue, et nous avons pu y profiter du buffet.

Au final ce petit séjour à Shanghai Disneyland a été très dépaysant et très sympathique. Même si le parc ne semblait pas encore “complet”, il le sera rapidement, notamment avec l’ajout prochain d’une zone dédiée à Zootopie.

Et vous que pensez-vous de Shanghai Disneyland et du Toy Story Hotel ?


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.