Le Revo-Rama à Tokyo Disneyland ! (vidéo)


Découverte du premier parc Disney, hors USA.

Après nos reportages sur Shanghai Disney puis Universal Studios Osaka, nos pas nous conduisent naturellement au Tokyo Disney Resort, qui jouit d’une réputation impeccable et de records de fréquentations importants (qui ferait pâlir le nôtre) depuis son ouverture en 1983 par l’Oriental Land Company. Son succès donnera d’ailleurs l’idée d’exporter davantage le concept, à commencer par le complexe européen. Si Disney n’est pas propriétaire ce qui en fait un parc un peu “à part”, rassurez-vous ils y retrouvent leur compte entre royalties et coûts d’imagineering que l’on imagine extravagants, surtout que les projets ne manquent pas.

Commençons donc par le parc Tokyo Disneyland (on verra l’excellent Tokyo DisneySea dans une future vidéo) qui fut au départ une copie quasi-conforme de son homologue floridien qui était lui même très inspiré du vénérable premier parc californien. Mais au fil du temps chacun des parcs a pris des directions différentes, et celui de Tokyo a donc bénéficié de ses propres spécificités. Du coup, même si nous ne nous sentions pas si dépaysé en ces lieux, cela nous a permis de faire des découvertes intéressantes et de passer une agréable journée ainsi qu’une soirée supplémentaire pour la Dreamlights, cette superbe parade électrique modernisée que nous n’avions pu voir la première fois suite à un temps trop pluvieux (elle est dans ce cas remplacée par la Disney Nightfall Flow).

Un parc Tokyo Disneyland où food, merchandising et spectacles sont toujours à l’honneur.

Nous étions un peu triste lors de notre première visite de ne pas bénéficier de la Main Street Electrical Parade Dreamlights, pour autant qu’il y ait une parade de remplacement les jours de pluie est quand même symptomatique d’un état d’esprit : on ne lésine pas sur les moyens pour divertir les visiteurs, les parades de jour et de nuit sont magnifiques (même si on peut regretter parfois un manque de rythme, les unités étant souvent trop éloignées les unes et des autres). Ainsi même si la Disney Nightfall Flow est très courte, on ne bouderait pas de l’avoir à Paris où, depuis la fin de la Fantillusion, elle-même importée du Japon, nous sommes orphelins d’une parade nocturne qui est, selon nous, un ingrédient INDISPENSABLE d’une journée parfaite chez Disney. N’avions nous pas craqué après avoir vu l’Electrical Parade puis la Fantillusion ? Qui sait nous ne serions peut-être jamais devenu aussi fans sans elles.

La journée le parc propose de nombreuses rencontres personnages ainsi qu’un petit spectacle en matinée sur le scène du château et un plus grand en soirée qui changent selon la saison. Couvrez-vous bien (ou pas selon la chaleur) car vous allez être mouillés, peut être même trempés. Nous avions cet été là découvert Donald Hot Jungle Summer, dont la bande son nous accompagne encore aujourd’hui. Bien sûr Tokyo Disneyland propose aussi une parade diurne, tout à fait comparable au style de celle que nous avons chez nous, très rythmée, avec des chars hauts en couleurs. Là encore nous récupérons parfois certains chars et musiques, on les retrouvera peut être, remaquillés pour notre 30ème anniversaire ! Enfin, saluons aussi les japonais qui restent assis sur les 2/3 premiers rangs, permettant au plus grand nombre de profiter des spectacles. Un exemple exportable ?


Côté merchandising le ton est aussi donné. Le renouvellement semble encore plus fréquent que dans les autres destinations Disney et les produits semblent beaucoup plus “Kawaii” et même réussis pour certains (je pense notamment aux peluches de Donald avec la bouche ouverte, cela peut paraître idiot, mais les becs sont généralement toujours laids et ratés, pas ici). Le très joli programme TODAY donne d’ailleurs les meilleurs produits food (miaaam Mickey Waffleeees !), et boutiques à ne pas rater (si vous venez la saison suivante c’est fichu). Parfait.

Notre rêve ? Y aller un jour pour Halloween …

En attendant La Belle et la Bête et les Nouveaux Héros, des parcs déjà bien remplis.

Dans les différences avec les autres Magic Kingdom on notera World Bazaar, une zone couverte qui abrite une nouvelle version de Main Street USA. Pirates des Caraïbes, bien que dans la zone Adventureland, est très proche de leur Central Plaza, Jungle Cruise est bien sûr présente avec The Enchanted Tiki Room qui a intégré Stitch dans son histoire tout comme les princesses et personnages Disney dans It’s a small World. Plus étonnant The Haunted Mansion ne se trouve ni à Westernland, ni dans une zone dédiée style Liberty Square, mais dans Fantasyland, juste à côté de Dumbo. Les chanceux ont aussi Critter Country avec Splash Mountain. Autrement dit l’offre est très complète avec Pooh’s Hunny Hunt en mode sans rails (cela nous a rappelé Symbolica à Efteling) et un Monsters, Inc. : Ride & go seek! à Tomorrowland que nous n’avons pas pu tester (en réhabilitation … c’est le jeu ma pauvre Lucette !).

L’offre est donc très conséquente et cela va continuer puisqu’une zone très prometteuse autour de La Belle et la Bête va ouvrir très prochainement, ainsi qu’un attraction sur Les Nouveaux Héros, décidément très populaires. On regrette au passage que l’application ne soit pas disponible en anglais et sur les stores autres que le japonais, ce qui aurait permis de mieux bénéficier des fast pass. Il serait temps que l’Oriental Land Company s’ouvre davantage sur le monde et le numérique (prise de conscience visiblement assez tardive). Autre spécificité à noter, la zone loteries qui permettent à quelques visiteurs chanceux de gagner des places VIP pour certains shows. Pourquoi pas. Finalement, on n’a pas eu l’impression d’avoir de grandes files d’attente comme en France, cela est resté très agréable dans l’ensemble. La qualité et la quantité de l’offre, comme la pluie, ont sans doute joué dans l’équation et c’est tant mieux.

Heureusement que Tokyo Disneyland propose des billets Natsu Go (5) qui permettent de venir uniquement en soirée, ce qui permet de voir ou revoir les spectacles nocturnes. Attention ils ne sont pas toujours vendus sur le site (étrange mais sans doute calculé).

Au final une excellente journée, mais les vraies surprises sont du côté de Tokyo DisneySea. Rendez-vous au prochain Revo-Rama !

Et vous que pensez-vous de Tokyo Disneyland ?


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.