Captain Marvel : La solution de Nick Fury pour sauver l’univers du sombre dessein décidé par Thanos ? Notre avis sur le film le plus féministe de la saga des Avengers.


Sorti au début du mois de Mars, Captain Marvel a dépassé la barre des 750 millions de dollars de recette après seulement deux week-ends d’exploitation. Portée par Brie Larson, parfaite pour donner vie à cette super héroïne légendaire, la 21ème production Marvel s’annonce d’ores et déjà comme un réel succès.

Le comics Captain Marvel

Ouvrant en beauté la voie vers le très attendu Avengers Endgame qui sera sur nos écrans le mois prochain, Captain Marvel ne révolutionne pas totalement un genre toujours efficace mais reste néanmoins un divertissement plus que recommandable pour les amateurs du MCU (Marvel Cinematic Universe). Il a aussi le mérite d’apporter une touche féminine salutaire (ringardisant au passage Wonder Woman) et un humour à base de chat.

Une guerrière à la recherche de son passé

Le film réalisé par Anna Boden et Ryan Fleck raconte l’histoire d’une jeune femme, Carol Danvers qui devient une héroïne quasi-invincible lors d’un conflit entre deux races extra-terrestres. Héritant des pouvoirs du peuple des Kree, Carol va voir son existence bouleversée à jamais. Quand le film débute, notre guerrière qui a oublié d’où elle vient, se retrouve sur Terre pour combattre les Skrulls, les ennemis jurés des Krees sans se douter que cette mission va la conduire à en apprendre plus sur ses origines. Ce nouvel opus se situe-t-il à hauteur des plus grandes réussites du studio ? Nous avons l’habitude de vous faire partager nos impressions à chaque sortie d’un nouveau film de la sphère Marvel, ne dérogeons pas à la règle pour la sortie de ce long métrage qui nous présente la genèse d’une des femmes les plus puissantes de la galaxie.


Un casting 5 étoiles pour une superproduction spectaculaire

Oscarisée pour son rôle de mère séquestrée avec son jeune fils dans “Room” de Lenny Abrahamson sorti en 2016, Brie Larson était également à l’affiche de l’excellent Scott Pilgrim que nous avions beaucoup aimé. La comédienne a dû s’entraîner dur physiquement pour donner vie à cette icône de la culture pop et c’est avec plaisir que nous constatons que cette Captain Marvel n’a rien à envier à ses “collègues” masculins. À ses côtés, les merveilles du rajeunissement numérique permettent à Samuel L.Jackson d’incarner un Nick Fury bien plus jeune que dans les films précédents où apparaît le patron du SHIELD (qui n’existe pas encore). Le résultat est vraiment bluffant et on ne peut s’empêcher de se demander jusqu’où vont évoluer ces effets spéciaux de plus en plus réalistes. À leurs côtés, Djimon Hounsou, Annette Bening, Lashana Lynch, et Jude Law complètent le casting.

Le scénario fait-il honneur au personnage principal et à la cause qu’il défend ?

Blockbuster se fendant d’un message féministe et introduisant un des personnages les plus puissants de l’univers Marvel, les attentes étaient élevées quant à ce “Captain Marvel”. Mine de rien c’est le premier film consacré à une super-héroïne, même Black Widow n’y a pas encore eu le droit malgré son omniprésence dans de nombreux épisodes ! Sur ce coup Marvel l’a joué si conservateur que même DC Comics et la Warner lui ont damné le pion avec un Wonder Woman plutôt convaincant. Captain Marvel est là pour le faire oublier et peut-être même (nous le verrons dans End Game) remettre les pendules à l’heure.

Carol Danvers est une femme moderne qui se bat, avec son amie, pour avoir le droit de piloter des avions de chasse envers et contre tous (dans cette société patriarcale), ce qui fait d’elle l’incarnation de ce combat qui sera parachevé dans sa dernière scène avec son prétendu mentor Kree. Mieux que Wonder Woman, elle n’est pas obligée pour cela de hauts talons et d’une tenue sexy, ni de l’aide/ l’amour d’un homme pour y arriver ! (d’où la polémique sur son maquillage dans le trailer du dernier Avenger…). Sur six scénaristes, un seul était un homme, ce qui explique sans doute cette ambition.

https://media.giphy.com/media/fnEeJZMopDiy5TfGds/giphy.gif

Le film se laisse agréablement regarder et trouve sa place au sein des différents films de la saga le rendant incontournable avant l’apothéose de cette phase (on l’espère en tout cas). On peut néanmoins déplorer un certain manque d’ambition de la part des scénaristes sur l’intrigue principale. Pour autant rien que pour les raisons évoquées précédemment, ainsi que le plaisir de voir Fury et Coulson jeunes mais aussi le plus grand secret des chats enfin dévoilé grâce à Goose et les Flerken, vous devez absolument le voir. Comment aurait-on pu ne pas tomber sous le charme ? À noter également le double caméo du regretté Stan Lee, auquel le film rend évidemment hommage.


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

Goose

Nous vous conseillons donc de découvrir Captain Marvel, en attendant notre Revo-Rama sur La Saison des Super Héros Marvel (avec ce nouveau personnage) et bien sûr la sortie d’Avengers Endgame.

Et vous, qu’avez-vous pensé de Captain Marvel ?