Frankenweenie, chronique d’une avant-première, d’une masterclass avec Tim Burton, et d’une exposition, le 23 Octobre 2012 à La Défense.


Évènement exceptionnel organisé par la Walt Disney Company France en ce Mardi 23 Octobre 2012 à Paris La Défense.

En effet à l’occasion de la prochaine sortie du film Frankenweenie, son réalisateur Tim Burton est venu en personne participer à l’inauguration d’une exposition autour du film, puis participer à une masterclass à l’issue d’une avant-première. Tout cela au centre commercial “Les Quatre Temps” qui abrite également un UGC Ciné Cité.

Frankenweenie---Masterclass---0233

Frankenweenie – Dans l’enceinte des Quatre Temps

Avant d’aller plus loin : 

Frankenweenie---Masterclass---0238

Frankenweenie – UGC Ciné Cité La Défense décoré pour l’occasion

Frankenweenie---Masterclass---0250

Frankenweenie – UGC Ciné Cité La Défense décoré pour l’occasion (2)

Frankenweenie---Masterclass---0240

Frankenweenie – Le billet d’entrée. Très joli mais pas encore aussi classe que les badges VIP de Disneyland Paris

Ce nouveau film de Tim Burton est très attendu par les fans du réalisateur et par les fans Disney (dont beaucoup sont fans du réalisateur et inversement). Il faut quand même avouer qu’il est à l’origine de films considérés aujourd’hui comme cultes et hors normes avec un style tout à fait particulier.

Citons par exemple Beetlejuice, Edward aux mains d’argent, Batman (1 et 2), l’Etrange Noël de M. Jack, Les Noces Funèbres, Mars Attacks!, Charlie et la Chocolaterie, et Alice au Pays des Merveilles. Mais il faut dire aussi pour être honnête que j’ai moins accroché à d’autres films comme Sleepy Hollow, La Planète des Singes (qui aurait mérité mieux encore), Big Fish, Sweeney Todd, … Sans doute faudrait-il que je les regarde à nouveau, peut être suis je passé à côté.

Qu’allait donc nous réserver ce Frankenweenie, remake d’un premier court-métrage en prises de vue réelles tourné en 1984, mais cette fois en stop-motion, en 3D et en noir et blanc ? Une chose est sûre Tim Burton pouvait retrouver ses idées et dessins de l’époque et donner libre court à son imagination car les moyens dont il a disposé ainsi que les technologies disponibles sont, presque 30 ans plus tard, sans commune mesure.


A l’heure actuelle le film semble avoir peine à décoller aux USA (après un mois il n’a récolté que 28,3 millions de $ au box office, alors qu’il en a coûté 39), mais la sortie à l’occasion d’Halloween, la promotion faite par Disney, ainsi que la sympathie du public français pour son talent devrait jouer en sa faveur et le sauver. Et puis pour Disney Frankenweenie c’est aussi des produits dérivés et une exploitation possible dans les parcs (l’Etrange Noël de M. Jack est toujours présent à Disneyland Paris). Il faut dire également que le très bon ParaNorman, sorti quelques semaines plus tôt, est aussi sur le même créneau.

Frankenweenie - Experience3

Frankenweenie – Victor mène une terrible expérience

Frankenweenie - Experience

Frankenweenie – Va-t-il ramener Sparky à la vie ?

Frankenweenie - Experience2

Frankenweenie – Va-t-il ramener Sparky à la vie ?

Synopsis : Après la mort soudaine de Sparky, son chien adoré, le jeune Victor fait appel au pouvoir de la science afin de ramener à la vie celui qui était aussi son meilleur ami. Il lui apporte au passage quelques modifications de son cru… Victor va tenter de cacher la créature qu’il a fabriquée mais lorsque Sparky s’échappe, ses copains de classe, ses professeurs et la ville tout entière vont apprendre que vouloir mettre la vie en laisse peut avoir quelques monstrueuses conséquences

Frankenweenie - Victor et Sparky

Frankenweenie – Victor et Sparky

Frankenweenie - Edgar E Gore

Frankenweenie – Edgar E Gore

Ce long métrage est dans le pur style Burton, il suffit de voir l’aspect des personnages, ainsi que l’animation qui semble volontairement saccadée par moment, si je compare à d’autres productions du même type. C’est donc un “OVNI” et le comparer à un autre film, même ParaNorman, est très difficile. Après on aime ou aime pas.

L’animation image par image, ainsi que le noir et blanc renforcent bien sûr cette impression et donne quelque chose de très intime, surtout que Tim Burton confirme y avoir mis beaucoup de lui-même. Enfant se serait il imaginé en Victor Frankenstein ?

On retrouve également beaucoup de références à d’autres films de genre ou à la mythologie, à commencer par le nom des personnages (Frankenstein, Perséphone, Van Helsing …). Evidemment vous y penserez comme moi : Godzilla, Les Gremlins et même La Belle et la Bête (“Kill the Beast !”). J’ai aussi remarqué une référence à Dumbo. Mais j’en suis sûr j’en ai raté plein et de futurs visionnages vont s’avérer nécessaire !

Frankenweenie - La fillette étrange et son chat

Frankenweenie – La fillette étrange et son chat (les personnages que j’ai préféré). Extrait du dossier de presse.

Comme l’a fait remarquer Tim Burton lors de la Masterclass la conception d’un tel film demande un gros investissement car c’est très long. Il faut donner beaucoup de soi-même pour qu’un film en stop-motion soit crédible (par exemple : expressions du visage suffisamment variées).

Cependant, malgré la sympathie naturelle que l’on a pour le créateur et pour ce film qui a beaucoup de qualité, il faut noter qu’il n’est sans doute pas “aussi bon” que L’Etrange Noël de M. Jack qui était beaucoup plus rythmé ! Ici le l’histoire met un temps fou à se mettre en place, et je me suis surpris à me le dire pendant la projection. Pour atteindre ce que je considère être le “climax” il faudra passer les deux premiers tiers … Dommage.

La musique de Danny Elfman aussi y est moins entrainante. Elle est sympathique, colle à l’ambiance, et comporte même quelques clins d’oeil si vous tendez bien l’oreille, mais le maître nous a habitué à d’autres fulgurances inoubliables.

Pour le coup les 2 premiers tiers pourraient être vus par un enfant accompagné et mis en garde par un adulte bien sûr, pas le dernier, en tout cas pas avant une dizaine d’années à mon sens.

Frankenweenie - Affiche

C’est donc à n’en pas douter un film à voir pour les fans du genre, de Tim Burton et même d’Halloween version Disney. Malheureusement il souffre de la concurrence de ParaNorman, mais aussi de celle de ses créateurs eux-mêmes… Le problème d’être considéré comme un génie de son temps. Pour autant je vous invite à ne pas le rater, à le voir comme un conte de saison, et à le découvrir en salle, en VO et en 3D si possible.

Frankenweenie---Masterclass---0241

Frankenweenie- Masterclass

Frankenweenie---Masterclass---0249

Frankenweenie-Masterclass

Frankenweenie---Masterclass---0244

Frankenweenie-Masterclass

La soirée s’est poursuivie avec une Masterclass. Quel plaisir que de voir Tim Burton himself à quelques mètres de soi. D’ailleurs si j’ai pris l’option traduction simultanée via un casque, je l’ai vite enlevé car, même si je devais rater quelques nuances du discours, je préférais l’entendre en direct.

En soi l’exercice n’apporte pas tant que ça en terme d’informations – pour qui a lu les notes de production -, c’est surtout l’occasion d’un échange entre une salle et un réalisateur. En cela il faut le remercier de se prêter à l’exercice et à Disney de l’avoir organisé. Je regrette cependant qu’il n’y ai pas eu une séance de dédicaces (qui aurait pu s’éterniser je vous l’accorde…).

Tim Burton, interrogé sur le sujet, a en tout cas indiqué que les studios Disney occupent une place particulière pour lui dans son histoire, et qu’en rien ils n’ont influencé l’histoire du film. Au contraire il semblait vouloir dire qu’il était plutôt libre.

Les équipes de Disney France ont fait un sympathique LT sur Twitter. Dommage cependant qu’Instagram n’ai pas été utilisé. On aurait aussi pu imaginer une prise de question en amont via les réseaux sociaux, ainsi qu’une diffusion du live sur l’écran. 

Le LiveTweet de la Masterclass par Disney France

Le LiveTweet de la Masterclass par Disney France

Frankenweenie---Masterclass---0251

Frankenweenie – L’exposition

Frankenweenie---Masterclass---0252

Frankenweenie – L’exposition


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

Frankenweenie---Masterclass---0255

Frankenweenie – L’exposition

Nous avons ensuite quitté le cinéma et le centre commercial en regrettant que l’exposition ne soit pas ouverte. L’inauguration a eu lieu avant et pendant la projection du film… alors que nous étions dans la salle.

Nous avons donc pu la voir de loin, si c’est une excellente idée en marge du film (bien qu’elle parte rapidement certainement vers d’autres pays) je m’attendais à quelque chose de plus conséquent. Le marketing de Disney m’avait donc très (trop) bien vendu cette exposition 🙂

Frankenweenie---Masterclass---0254

Frankenweenie – L’exposition

Frankenweenie---Masterclass---0256

Frankenweenie – L’exposition

Frankenweenie sur Facebook : https://www.facebook.com/FrankenweenieFR
Et sur Disney.fr : http://www.disney.fr/frankenweenie/

Et vous que pensez vous de Tim Burton et de Frankenweenie ? Avez vous découvert cette exposition ?


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.