Présentation du premier service de Cinéma à la Demande (Theater on Demand), I LIKE CINEMA, au Club de l’Etoile, et test de la plateforme. 1


Nous avions eu l’occasion de parler du service I LIKE CINEMA lors d’une précédente noteFutur en Seine : La salle de cinéma de demain avec Cinémas 93. En attendant I LIKE CINEMA.

Il s’agissait alors d’imaginer ce que sera “aller au cinéma” dans les années à venir, mais également comment les petites salles peuvent s’organiser face aux multiplexes.

I LIKE CINEMA, qui se veut une réponse à cette problématique, a lancé une version beta de sa plateforme et l’a présenté lors d’une conférence de presse au Club de l’Etoile dans le 17ème arrondissement de Paris. Le choix de cette salle ne s’est pas fait par hasard, puisqu’elle est partenaire du service, et est connue des journalistes / blogueurs cinéphiles ainsi que des professionnels du secteur puisqu’elle abrite de nombreuses projections privées.

Petite visite du Club de l’Etoile, ancien Théâtre à l’italienne

A - Entrée Club de l'Etoile

Entrée du Club de l’Etoile à Paris

B - Accueil Club de l'Etoile

Accueil Club de l’Etoile

C - Etage Club de l'Etoile - Ordinateur

A l’étage un iMac avec un clavier Dell 🙂

D - Etage Club de l'Etoile - Vue sur la salle

A l’étage vue la salle

E - Etage Club de l'Etoile - Photographies

Des photographies de grands noms du cinéma

D - Etage Club de l'Etoile - Vue de l'autre côté

Vue de l’étage de côté

La conférence de presse

E- Philippe PAQUOT

DIRECTEUR CLUB DE L’ETOILE
Philippe PAQUOT

M. Philippe PAQUOT, directeur du Club de l’Etoile prend la parole pour accueillir l’assemblée. 

Il nous présente avec fierté les lieux qu’il annonce être comme un joyau technologique et un laboratoire.


Alors que le Club était jusqu’ici réservé aux évènements privés il nous annonce également qu’elle commence à s’ouvrir au public avec des projections spéciales et des retransmissions de spectacles. Il a été question par exemple du PopCorn Project.

Le Club de l’Etoile va aussi accueillir des projections programmées par la communauté de la plateforme I LIKE CINEMA.

Petite suggestion en passant : le réseau 3G ne passe pas avec tous les opérateurs (SFR semble le mieux loti) un réseau Wifi ouvert serait le bienvenue pour les visiteurs (pendant un évènement, avant ou après un film). Histoire de se checker avec Foursquare / GetGlue, lire ses tweets, ses emails … 

F- Jean-Michel NEYRET

CEO FULLBOOSTER
Jean-Michel NEYRET

M. Jean-Michel NEYRET est le CEO de Fullbooster (une émanation de FullSix) qui se veut détecter les idées et aider à leur développement en apportant un savoir-faire dans de nombreux domaines pas forcément maitrisés par les créateurs de start-up. Fullbooster soutient et accompagne I LIKE CINEMA.

Ayant travaillé pour plusieurs start-up je connais ce type d’organisation, leur valeur ajoutée était parfois assez faible, mais je ne connais pas Fullbooster en particulier. En tout cas ils ont reconnu du potentiel dans ce projet et c’est déjà un signe positif… pour eux ! 🙂

H - Pierre Nicolas Combe

CEO / EXPLOITANTS, DISTRIBUTEURS
Pierre Nicolas Combe

Puis M. Pierre-Nicolas Combe et Mme Bérangère Arnold sont revenus sur I LIKE CINEMA en apportant quelques précisions pour ce lancement.

Pour rappel le concept de cette plateforme est de permettre aux internautes de se regrouper pour choisir leur film et leur salle de cinéma afin de revoir ensemble un film qui n’est plus à l’affiche par exemple. 

Tout d’abord I LIKE CINEMA respecte la chronologie des médias qui veut qu’un calendrier soit respecté sur chaque film selon ses spécificités. Par exemple : Cinéma >> VOD / BR / DVD >> Canal + >> TV. C’est assez logique puisque le principe de I LIKE CINEMA est de revoir un film déjà sorti au cinéma… au cinéma. Cette chronologie est sujette à beaucoup de débats, car beaucoup aimeraient que les délais soient raccourcis notamment pour les films n’ayant pas eu de succès dans les salles obscures. I LIKE CINEMA peut aussi selon moi participer à leur donner une seconde vie.

I LIKE CINEMA respecte aussi la repartition des gains entre les différents intervenants (notamment producteur et distributeur). Mais si son modèle n’est pas basé sur la publicité la plateforme prend une commission, tenue secrète, sur chaque place vendue. La salle qui accueille les films est libre par ailleurs de fixer ses tarifs.

G - Bérengère Arnold

DG / BUSINESS DÉVELOPPEMENT
Bérengère Arnold

Lors du lancement du projet plusieurs défis se sont posés et se posent encore. Tout d’abord convaincre les distributeurs afin que leurs films soient au catalogue. A cela s’ajoute le fait que les films doivent être au format numérique (DCP pour Digital Cinema Package) afin d’être facilement distribués aux salles. Si le numérique permet de choisir sa langue, il n’y a pour le moment qu’un seul long métrage 3D.

L’autre défi est de convaincre les salles d’accueillir ces films. Pour les cinémas indépendants l’équation est sans doute plus simple. Bérangère Arnold nous rappelle quelques chiffres très intéressants : en moyenne une salle fait 200 places et le taux d’occupation moyen est de seulement 16%. Autant dire que si une initiative permet de remplir une salle (hors blockbuster hors multiplexes) elle est bienvenue. Chaque salle pourra définir le seuil nécessaire mais généralement une séance I LIKE CINEMA sera validée entre 20 et 30 participants.

Le paiement se fait via un système d’empreinte, c’est à dire que le débit n’est pas effectué tant que la séance n’est pas validée.

Parmi les projets évoqués, un partenariat avec Allociné pour agréger du contenu notamment. Aussi la possibilité de privatiser une séance pour que personne d’autre que ses contacts ne puisse s’inscrire. Ainsi on peut créer ses propres évènements privés.

Le test de la version beta de I LIKE CINEMA

1 - Mur des Séances

Page d’accueil : Le Mur des Séances

Globalement je dois dire que je trouve le site plutôt bien conçu. Il est sobre et clair. Le système d’aide qui se déroule est bien vu, comme le fait de séparer la page d’accueil en deux blocs. La connexion avec Facebook Connect est une bonne idée même si je regrette qu’il n’y ai pas Twitter et Google également (tant qu’à faire).

3 - Comment ça marche

Page d’accueil : Le Comment ça marche se déroule d’un clic, excellente idée.

Page d’accueil : Le pied de page reprend l’essentiel des réseaux sociaux et les informations légales

L’accès au catalogue est crucial. A mon sens c’est l’enjeu principal, car le visiteur a envie de voir un film et s’il ne le trouve pas, passera peut être son chemin. Pour ma part, je ne vois pas beaucoup de films pour enfants, et les studios importants sont encore absents. Bien sûr Rome ne s’est pas fait en un jour, mais ne pas voir un Disney, un Dreamworks, un Ghibli, c’est plutôt pénalisant. Le risque alors est de rester déconnecté du grand public.

Dans le choix proposé il y avait tout de même de jolies choses. Si mon choix s’est porté sur “Les Contes de la Nuit” de Michel Ocelot, il aurait pu l’être sur des moyens métrages comme “Le Gruffalo” dont nous avons déjà parlé il y a déjà quelques mois.

Malheureusement il n’est pas encore possible de compiler plusieurs films soit des courts et moyens métrages, soit se faire un Marathon comme j’ai pu l’expérimenter récemment avec Marvel et Avengers.

4 - Choisir un film

Première étape : Choisir le film que vous voulez voir parmi ceux proposés

Ma séance a été crée ici si vous souhaitez y participer.

5 - Mon film

Deuxième étape : Fiche du film. Des séances sont elles déjà proposées ou même validées ? Quand il n’y en a aucune vaut il la peine de l’afficher ?

L’un de mes autres regrets est de voir que les fiches des films mais aussi des cinémas soient encore si pauvres. Certes il y a un court synopsis, mais je n’ai pas vu les avertissements sur les âges, et j’aurais peut être souhaité voir la bande annonce, des photos du film, et un casting complet. En cela un partenariat avec IMDB ou Allociné a du sens.

Pour le cinéma la description est encore plus importante, car souvent on ne les connaît pas, sauf à être un habitué. Il faudrait plus d’informations et de photos, et en connaître les tarifs et les créneaux horaires avant de passer à l’étape paiement. Comme vous pouvez le voir sur la capture j’ai une liste de cinémas, et pas vraiment d’informations, mis à part la localisation, me permettant de choisir sereinement. Du coup il faut souvent revenir en arrière.

7 - Choix de la salle

Troisième étape : choisir sa salle. Un filtre est possible, par exemple “Paris”.

8 - Salle Club de l Etoile

Quatrième étape : Choix de votre séance

Le système de paiement est judicieux. Le paiement ne s’effectue que lorsque la séance est validée.

9 - Prix et Paiement

Cinquième étape : C’est le moment de découvrir le prix proposé et de procéder au paiement

Enfin la dernière étape permet d’avertir ses amis via Facebook, via Twitter et par email. Il y a un délai pour le recrutement afin que la séance ne soit pas annulée faute de participants. En ce qui me concerne pour une séance le 21 Juillet, je n’ai  que 2 jours. Plutôt court.

10 - Partage

Dernière étape : C’est le moment de recruter des participants 🙂

Je reviens un instant sur le tarif avant d’aborder d’autres développements possibles car c’est un point qui m’a fait fortement réagir. J’ai voulu tout d’abord réserver au Club de l’Etoile et j’ai bondit de ma chaise lorsque j’ai vu 30 euros pour 1 adulte et 2 enfants. Généralement et c’est heureux les cinémas pratiquent un tarifs réduit… Imaginez vous 2 parents, avec 3 enfants, payer la séance 50 euros ? Non.

La réponse de I LIKE CINEMA a été la suivante :


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

Nous avons effectivement prévus un tarif enfant autour de 6€ pour toute la famille. Nous nous heurtons au problème de la multiplicité des tarifs en France environ 250 tarifs différents recensés. C’est un développement qui est en cours dans les prochaines semaines, c’est simple au fur à mesure des accords avec les salles nous tentons de mettre en place un tarif préférentiel pour ces situations mais comme nous travaillons avec des exploitants indépendants, c’est autant, d’avis différents et nous n’avons pas encore d’accord global mais c’est définitivement l’un développement que nous souhaitons apporter pour I Like Cinéma.

Pour l’instant vous pouvez bénéficier d’un tarif avantageux de 5,5 € pour toute la famille sur toute les séances de 15h40 à l’entrepôt du 18 au 23 juillet. Nous allons essayer d’organiser plusieurs opérations de ce type.

La question des abonnements a aussi été abordé lors de la conférence de presse et à terme l’exploitant garderait la possibilité de les accepter.

Tarifs Club de l Etoile

30 euros pour un adulte et deux enfants ça fait mal. Des tarifs supplémentaires devraient apparaître mais n’ont pas encore été implémentés sur la plateforme.

Email de confirmation

Email de confirmation non charté

J’ai aussi réfléchi à ce que je souhaiterais voir dans les prochains mois sur I LIKE CINEMA :

  • Un système d’affiliation pour les blogueurs et des widgets afin qu’ils soient incités à promouvoir la plateforme
  • Un module conversationnel sur chaque séance créée afin d’en discuter et d’échanger préalablement autour du film. Cela permet de convaincre et de créer de la convivialité en amont.
  • Un système de gamification pour tous, en fonction du nombre de séances crées / validées, et le nombre de participants que l’on a convaincu via les réseaux sociaux. Il pourrait donc y avoir des badges et des places offertes par exemple.
  • Une application iOS, Android, …
  • Interface avec les évènements Facebook / Google+
  • La possibilité de créer des évènements spéciaux (Film + Cocktail, Marathon, …) avec les salles intéressées.
  • Et bien sûr en priorité plus de films. Personnellement, outre Disney / Dreamworks / Ghibli, j’ai aussi proposé KAZE, TOEI, … Rien qu’avec Disney, Universal, la 20th Century Fox, Sony Pictures, on couvre un catalogue très important.

En conclusion je crois vraiment au concept de I LIKE CINEMA, le site est globalement bien conçu et ergonomique, le risque étant de ne pas être suivi par les distributeurs comme une console de jeux magnifique qui n’aurait pas les jeux adéquats.

Mais afin de convaincre ses concepteurs ont besoin de ses utilisateurs et de montrer que le concept fonctionne.

Qu’en pensez vous ? Etes vous séduit par I LIKE CINEMA ? On se fait un film ? N’hésitez pas à nous donner votre avis via les commentaires, ou via le nouveau forum. 

Ma séance a été crée ici si vous souhaitez y participer.

I Like Cinema from ilikecinema on Vimeo.


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.


Commentaire sur “Présentation du premier service de Cinéma à la Demande (Theater on Demand), I LIKE CINEMA, au Club de l’Etoile, et test de la plateforme.

Les commentaires sont fermés.