Dans nos Aquabulles, pour un week-end estival en famille, au Futuroscope. Une destination idéale pour les parents solos et leurs enfants ? 2


Fin Août, ceux qui suivent notre page Facebook, mes comptes Twitter et Instagram le savent, nous étions en famille au Futuroscope. Lorsque je dis en famille, c’est en Papa solo avec ses petites filles de 4 et 6 ans. Il s’agissait de notre seconde visite, après la journée passée en décembre dernier : Lancement de la saison des 25 ans du parc FUTUROSCOPE. Nous y étions.

Autant dire que l’expérience a été totalement différente. Déjà nous avons bénéficié de la saison estivale, dans la programmation mais aussi avec un temps plus chaud. Bon c’est vrai il y a eu du vent, et la soirée a été un peu frisquette mais nous avons pu profiter notamment du spectacle nocturne, sur sa dernière année : Le Mystère de la Note Bleue, et des activités aquatiques du Monde des Enfants. Enfin, nous avons logé à l’hôtel, et rien que l’idée de ne pas devoir prendre le TGV et d’être à quelques minutes du parc change tout !

Futuroscope - 2012 - Aquabulles

Dans notre bulle au Futuroscope (Aquabulles)

L’un des gros avantages du Futuroscope par rapport à nombre de ses concurrents européens, c’est qu’à l’instar de Disneyland Paris, une gare TGV est disponible et une simple passerelle permet de rejoindre le parc. Autant dire qu’y aller de Paris par exemple est une formalité (hormis le coût du voyage bien sûr …)

La principale différence est que nous n’arrivons pas sur l’entrée principale du parc. Pour le coup s’il y a de l’activité sur cette dernière, l’arrivée par le TGV est un peu triste car moins animée. Par contre nous avons directement accès à de récentes attractions comme Danse avec les Robots, Arthur l’aventure 4D, et Le Petit Prince.

Lorsque nous arrivons pour la première ou seconde fois sur un parc que l’on ne connait pas bien, c’est comme visiter une ville inconnue. Il faut savoir repérer les allées, les bâtiments, et connaître les lieux à voir et les animations à ne pas rater. En cela les outils mis à notre disposition sont très importants, comme le site mobile, et surtout le plan de visite.

Celui ci contient la carte du parc, mais aussi le programme du jour. D’entrée on vous rappelle le jour, l’horaire de fermeture, la météo prévue, et la fête à célébrer. Si cette dernière information n’est pas primordiale, les autres sont très intéressantes. Si la face recto est plutôt claire, avec le plan général en pleine page, les différents lieux d’intérêt et les horaires des films, le verso a une apparence d’emblée plus fouillis et donc moins rassurante. En effet le monde des enfants, qui bénéficie – et c’est une bonne chose – de son propre plan mais qui dépasse la zone de pliage, côtoie un encart sur le site mobile, puis un encart sur l’application “boutique” dont nous avons déjà parlé, les restaurants et les conseils. J’aurais plutôt consacré toute la partie basse du verso, au plan du Monde des Enfants. En ce qui concerne les initiatives mobiles, le Futuroscope n’échappera sans doute pas à une rationalisation de son offre.

Une remarque tout de même sur la carte du parc, où nombreux points d’intérêts sont nommés par le nom du film hébergé. Sauf lorsqu’il y a plusieurs films comme sur l’iMax 3D où il y avait en alternance les Astromouches et Cyberworld. J’aurais bien aimé avoir les deux informations.

Pour finir sur l’orientation au sein du Futuroscope, il y a une difficulté qui s’est imposée à nous : les niveaux. On a eu quelques hésitations avant de parvenir par exemple sur l’iMax 3D, ou Mission : Eclabousse. Mais sinon d’une manière générale les flèches présentes sur place, avec les numéros conformes au plan, sont d’une aide très précieuse. Quoique au Futuroscope on s’attendrait aussi à voir des iGirouettes, panneaux électroniques et dynamiques.


Futuroscope - 2012 - Depuis la Gyrotour

Depuis la Gyrotour

La principale difficulté lorsque l’on va dans un parc de loisirs avec des enfants d’âges différents c’est de profiter d’assez d’attractions sans se priver, et sans que les plus petits ne s’ennuient. Comme pour le Parc Astérix, le Futuroscope a beaucoup d’atouts, mais ne les mets pas forcément assez en avant. Certes le parc propose un système proche du “baby switch” qui s’appelle ici “Solution Jeunes Enfants” où les parents, dont les enfants n’atteignent pas la taille requise, peuvent accéder à tour de rôle à l’attraction sans refaire de file d’attente. Mais quid des parents solos ? Je vois très souvent des parents seuls, Mamans ou Papas, pas forcément séparés d’ailleurs, qui vont dans des parcs d’attraction. C’est un lieu de loisirs agréable pour ce type de cible.

La meilleure solution qui m’ai été proposée vient d’attractions comme le 8ème continent (ou La Vienne Dynamique) dans laquelle vous êtes sur un scooter des mers et vous devez tirer sur des cibles. Pour ma grande de 6 ans, je l’ai accompagné sur un même véhicule. Mais pour la plus petite ? Nous avons pu prendre le scooter le plus sur le côté pour bénéficier d’un strapontin, qui certes ne bougeait pas, mais permettait à la plus jeune de tirer et donc de participer avec nous. Sans cela, aucun de nous ne serait entré ! Et nous le devons aux employés sur place qui ont cherché avec nous la meilleure configuration. Je les en remercie, mais il serait encore plus appréciable, de l’organiser, de le noter tout à fait officiellement et de communiquer. Car sans demander comment savoir ?  Le même cas de figure s’est passé sur Arthur l’aventure 4D. Tout d’abord nous avons été refoulés, puis finalement la plus jeune a pu bénéficier d’un strapontin pour voir le court métrage avec des lunettes. Un petit peu plus compliqué, car il est plus difficile de garder un oeil sur elle, mais faisable avec un employé soucieux de fournir une bonne expérience !

Pour le reste les films étaient accessibles et ont dans l’ensemble bien plus aux filles que ce soit “Monstres des Mers” (un poil effrayant), “Voyageurs du Ciel et de la Mer” (beau film, mais l’effet sur le sol est trop déroutant et pas tout à fait réussi), “Les Animaux du Futur” (attraction avec de la réalité augmentée, les casques étaient un peu lourds et difficile d’assimiler en même temps les deux concepts très intéressants par ailleurs !), et “Chocs Cosmiques” (que nous avons beaucoup aimé, même si la plus jeune s’est endormie devant les étoiles, ce qui vu la position et l’horaire, arrive souvent apparemment. On nous a même gentiment proposé de le refaire pour la laisser se reposer).

Dans les préférés il y a bien sûr le spectacle iMagic, de Bertran Loth, qu’il ne faut absolument pas manquer et si possible dans les premiers rangs. Vraiment un spectacle très agréable et vivant. Aussi “Le Petit Prince” plaît toujours autant.

Afin de voir le parc d’en haut, ne manquez pas la Gyrotour, qui devrait d’ailleurs s’équiper d’un compte Twitter afin d’informer sur les conditions climatiques comme PanoraMagique.

Futuroscope - Le Monde des Enfants

Le Monde des Enfants

Le Monde des Enfants est l’une des plus belles trouvailles du Futuroscope. Il s’agit d’une zone réservée aux plus jeunes. Et pour couronner le tout, plusieurs activités sont aquatiques. Ce ne sont sans doute pas des attractions qui coûtent des millions d’euros, mais une fontaine comme “Aqua Cirque”, “L’aspergeoir” où des jets et sauts d’eaux tombent sur vos têtes, et même les “Aquabulles” (5 euros malheureusement) et les “Vélodos” font vraiment du bien quand il fait chaud. Le clou du spectacle à ce niveau est “Mission : Eclabousse” où sur un bateau, avec plusieurs “lanceurs”, vous devez atteindre des cibles avec des réactions inattendues de votre environnement (oui vous allez être arrosés).

Le Parc Astérix a fait quelques essais avec Lutèce Plage en ce sens, sans aller aussi loin, et Disneyland Paris serait bien inspiré de suivre le pas. Il manque cruellement d’activités aquatiques.

Mais le Monde des Enfants contient d’autres activités très sympathiques comme “Les Machines de Léonard” (où là aussi l’employée sur place est restée aux côtés de mes filles, le temps que je fasse un tour avec chacune d’elles), “le labyrinthe” ou “la pyramide” pour les plus grands (8 ans). Cet été il y avait aussi un air de jeux “Code Lyoko” sur plusieurs étages, où on pouvait se tirer dessus et utiliser des toboggans. Vraiment sympa. Aussi activités coloriages pour les plus jeunes. J’en avais parlé ici : Le Futuroscope dévoile ses animations pour l’été 2012.

Futuroscope - Kinemax - Le Peuple du Futur

Kinémax – Le Peuple du Futur

Code Lyoko c’est justement une excellente idée de personnages pour un parc qui comparativement à Astérix ou Disney en manque cruellement. C’est difficile de faire exister des animations, si à côté les mêmes personnages que petits et grands aiment rencontrer, ne passent pas à la télévision, au cinéma ou ne sont pas héros de BD. Le manque de notoriété est évident et difficile à combler pour un public qui ne viendra au mieux que une ou deux fois dans l’année… sauf les riverains bien sûr. Nous avions vu Arthur lors de notre visite à Noël, mais cet été il n’était pas là. Le Petit Prince non plus ne montre pas le bout de son nez à la sortie de l’attraction éponyme. Par contre nous avons été accueillis le dimanche par Le Guerliguet du film “La Vienne Dynamique”, qui se déplace et parle de façon tout à fait crédible. Cela nous a beaucoup plu !

Les seuls personnages font partie du “Peuple du Futur” qui présente d’ailleurs un show plusieurs fois dans la journée devant le Kinémax. Celui est précédé d’une fanfare que nous avions déjà apprécié lors de notre précédente visite. Que ce soit pour la musique ou leur look, leur présence est indispensable. Le spectacle en lui-même est certes amusant, surtout la partie festive où les enfants dansent, mais sinon … Sans doute un peu trop intellectualisé surtout pour les plus petits, et les visiteurs qui ont plutôt envie de déconnecter.

Futuroscope - Le mystère de la Note bleue

Futuroscope – Le mystère de la Note Bleue

Il était temps de découvrir le spectacle nocturne “Le Mystère de la Note Bleue” puisque celui ci vit ses derniers instants avant d’être renouvelé. Il s’agit d’une nouveauté 2009 signée Yves Pépin, autrement dit un peu en avance par rapport à Disney Dreams qui bénéficie des nouvelles technologies et de certainement plus de moyens. Aquanura du parc Efteling est aussi plus récent. Même World of Color, du Disney Resort Californien daterait de 2010 (premiers tests en 2007)L’un des avantages de ce show est qu’il a lieu en plein air sur le théâtre du Futuroscope, dans des gradins. Les conditions sont donc idéales pour en profiter, personne ne doit donc monter sur une pelouse et dégrader le décor pour voir au dessus d’une tête… Les enfants ont aussi profité pleinement du spectacle. Ce n’est pas un détail anodin.

L’histoire : Mike, un DJ populaire, et DJ FX, un DJ virtuel, bourré de technologie, s’affrontent dans un duel musical pour atteindre le son magique par excellence : la note bleue.
Quand celle-ci apparaît sous la forme d’un visage d’une pureté inimaginable pour disparaître aussitôt, les deux protagonistes n’ont plus qu’une idée en tête : partir à nouveau à la recherche de la note qui ouvre la voie de toutes les émotions sonores.
Décibelle, une petite fée volante va les guider dans un univers multicolore d’ondes graphiques, de percussions, de glissades sonores…

Le show est beau, les fontaines, les feux d’artifices, et même les flammes, sont bien utilisées. L’ensemble forme un spectacle très agréable à voir, mais qui manque sans doute de rythme et de personnages emblématiques. La même chose avec Arthur, le Petit Prince, ou tout autre franchise de ce genre pourrait être plus porteur. Oui difficile de lutter contre Peter Pan… Je regrette donc de ne pas avoir vu le spectacle avec mes filles avant Disney Dreams, j’aurais alors pu m’enthousiasmer comme le public autour de moi.

J’attends avec impatience le prochain spectacle, qui je l’espère nous en mettra plein la vue, avec une histoire et une musique qui seront gravées dans nos mémoires.

L’ensemble de mes photos (en tout cas mes préférées) sont en ligne sur cette galerie.

Futuroscope - Shopping - Musique

Shopping – Musique

La musique du show “Le mystère de la Note Bleue” était disponible dans certains magasins ainsi qu’une autre série “Le son du Futuroscope”. Excellente initiative qui permet d’emmener un peu du parc avec soi, et réécouter la musique qui nous a plu. Je comparerais volontiers la compilation à ce que l’on peut entendre sur celles de Radio Nova. Les morceaux sont ponctués par des interventions de Radio Guerliguet. Un DVD spécial 25 ans est aussi proposé, avec des images des différentes attractions mais surtout “Le mystère de la Note Bleue” en intégralité. C’est très bien vu, d’ailleurs j’en ai fait l’acquisition.

Les autres produits proposés alternent entre souvenirs et gadgets plus ou moins technos. J’ai d’ailleurs du avoir plusieurs hallucinations, puisque nous avons cru voir le Samedi “un crayon magique avec de l’encre invisible”. Nous y sommes retournés Dimanche, et – malgré le fait que l’existence de la référence nous ai été formellement confirmée-, il est devenu introuvable. L’a-t-on rêvé ? Je salue en tout cas les vendeuses qui ont passé plusieurs coup de téléphone en vain… Mais s’il n’existe pas ou plus, il faut vite le proposer à nouveau 🙂

J’ai bien aimé également le stylo @, la snowglobe Futuroscope et quelques produits souvenirs de ce genre. Vous pourrez les voir dans l’album photo ci-dessous. Vous trouverez également des figurines autour des AstroMouches (tient encore des personnages qui pourraient être mis en avant) ou Le Petit Prince. En passant d’autres licences pourraient être intéressantes comme Sammy dont nous parlions il y a quelques semaines : Studio Canal nous présente le dernier film d’animation de Ben Stassen et Vincent Kesteloot, Sammy 2, suite du voyage extraordinaire de Samy.

Futuroscope - La crepe volante

Restaurant La crêpe volante


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

Niveau restauration, c’est toujours difficile avec les enfants, nous avons opté le Samedi pour la Fast Food dans la chaîne : Illico Resto. Pour résumer vous aurez pour 8 euros un sandwich, une boisson, et un petit dessert. Un peu déçu par cette offre (et comme vous le savez je le suis généralement de l’offre Fast Food de Disneyland Paris, je proposais sur cet article quelques pistes d’amélioration). D’ailleurs les filles ont très peu touché à leur repas. Par contre le dimanche nous avons eu l’opportunité de tester La Crêpe Volante, et là le repas est non seulement bon mais copieux. Le menu petit martien à 9 euros convient parfaitement à l’appétit des petits, pour les grands il faudra compter au minimum 15 euros. Je recommande.

L’hôtel ? Il s’agissait du Plaza Futuroscope. Il est accessible via une navette, qui est malheureusement bondée le soir (et on l’attend bien 30 minutes après le show) ET le matin ! Parmi les points positifs, outre le fait d’être à quelques minutes du parc seulement (1er arrêt), est que le service de bagagerie est au point de la gare TGV à l’Hôtel. Nous avons donc retrouvé nos bagages en fin de soirée. Le confort de la chambre est comparable à ce que j’ai pu avoir à l’Hôtel New York de Disneyland Paris, la magnifique vue en moins. La piscine était peu fréquentée, ce qui nous a permis d’en profiter.

Voilà donc pour notre récit de ce week-end au Futuroscope. Nous étions bien tristes de le quitter preuve que nous avions passé de très bons moments. Certes il y a des points d’améliorations, mais c’est un parc que nous avons envie de suivre… En attendant le prochain spectacle nocturne et la prochaine mise à jour de danse avec les robots ! (Martin Solveig succède à Kamel Ouali !). Et de parler à nouveau mobilité, gamification et réseaux sociaux 🙂

Merci aux équipes du Futuroscope.

En savoir plus : 

Et vous que pensez vous du Futuroscope ?

Voir toutes les photos


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.


2 commentaires sur “Dans nos Aquabulles, pour un week-end estival en famille, au Futuroscope. Une destination idéale pour les parents solos et leurs enfants ?

Les commentaires sont fermés.