Un Noël 2012 sous le signe de la crise à Disneyland Paris ? Chronique de la première journée de la saison. 2


Disneyland Paris aborde cette saison phare des fêtes de fin d’année après avoir publié ses résultats annuels (l’exercice se terminant le 30 Septembre 2012). La situation devient de plus en plus paradoxale pour la destination :  malgré une fréquentation record avec 16 millions de visiteurs (alors que sur les deux parcs de Tokyo par exemple on annonce 13,25 millions sur… moitié moins de temps ! J’ai lu aussi que la capacité théorique de nos parcs aujourd’hui est de 32,5 millions avec un objectif à 20/22 millions), une augmentation des dépenses par visiteur (merci les hausses de prix) et donc un chiffre d’affaire en hausse aussi, la perte nette s’établit à 100,2 millions d’euros  (dont 32 millions consécutifs au refinancement de la dette soit 68,2 millions à comparer aux 63,9 de l’an dernier).

Autrement dit même avec plus de visiteurs, plus de chiffre d’affaire, les finances sont inquiétantes. En sachant cela il devient plus clair que le refinancement de la dette par la Walt Disney Company (qu’Euro Disney devra lui rembourser) était la seule option possible. Dès lors, alors que les passeports annuels gratuits pleuvent encore cette année (j’en ai encore reçu un comme l’an dernier, que je ne peux pas utiliser bien sûr), et que les dépenses marketing flambent (+7,4 millions soit 136 millions au total) c’est l’expérience et la qualité Disney qui en pâtit. Certes il y a Disney Dreams, show formidable (et coûteux), mais il ne saurait masquer les nombreuses suppressions de cette année… du 20ème anniversaire.

Avant d’aller plus loin :

Noel-Disneyland - Lettre au Père Noël

Noel-Disneyland – Lettre au Père Noël

Je me sens obligé d’ajouter que je suis un blogueur qui essaie d’être mesuré mais qui dit aussi ce qu’il a sur le coeur. Je sais dire lorsque j’ai adoré (Les Mondes de Ralph, Le Secret des Fées) mais aussi lorsque je n’ai pas aimé, en cherchant toutefois le bon côté des choses, rare ce qui est complètement raté. Je suis aussi, comme vous, un consommateur citoyen. Je le dis car on va me répondre que je suis un fan Disney et donc exigeant, et que le visiteur lambda n’attend pas la même chose. Je regrette, mais on parle d’une société qui communique sur la qualité exceptionnelle de l’expérience magique qu’elle propose, qui sait le faire ailleurs dans le monde, et qui est capable de racheter des sociétés comme Pixar, Marvel et Lucasfilm d’un côté, et de nous scotcher régulièrement avec ses créations originales.

Donc oui soyons exigeants, c’est un service à rendre à Euro Disney si elle souhaite que ses consommateurs reviennent, plus longtemps, plus souvent, de plus loin, et dépensent satisfaits de leur séjour. Notez que, c’est important dans le contexte économique global actuel, 52% des visiteurs de la destination sont français et pour beaucoup d’entre eux franciliens. Et puis, traînant souvent sur Marne La Vallée, j’entends ce que certains visiteurs disent ou pensent tout haut.

Noel-Disneyland - Les nouvelles guirlandes

Noel-Disneyland – Les nouvelles guirlandes


Mais revenons en à cette saison de Noël à proprement dite. Si j’ai commencé par parler de la situation financière c’est que cette année nous n’aurons plus :

  • la parade nocturne : Fantillusion (rien pour la remplacer)
  • la post-parade “Chante c’est Noël” qui clôturait la parade diurne (et donc encore moins de vraie parade de Noël on en est loin)
  • le train du 20ème anniversaire
  • le village de Belle (remplacé par une simple photolocation, il faut dire qu’il était un peu laissé à l’abandon faute d’animations)
  • de spectacle en salle comme Mickey et la Magie de l’Hiver même s’il était vieillissant mais apprécié (rien pour le remplacer)
  • de spectacle extérieur pour l’illumination du château (remplacé par 2 minutes de musiques + fontaines, une bonne idée mais bien trop court, tellement qu’il n’est même pas mentionné sur le programme)
Noel-Disneyland - La nouvelle cavalcade

Noel-Disneyland – La nouvelle cavalcade

Cela fait beaucoup comme chacun en conviendra.

La grande nouveauté est la cavalcade de Noël. Il s’agit en fait d’une petite parade de 4 chars existants et transformés (comme ce fut le cas pour la parade Once Upon a Dream transformée en Magic On Parade). L’idée est de la faire sortir comme pour le train du 20ème anniversaire plusieurs fois dans la journée, mais en réalité elle ne sort qu’en matinée à 11H, 12H et 13H ce qui laisse un vide jusqu’à la parade de 16H30/17H. Hormis Mickey rien n’empêchait d’ailleurs qu’elle soit aussi présente dans sa forme actuelle en pré ou en post parade. L’idée des équipes Disney est de la développer au fil des années pour en faire au final une vraie parade de Noël… L’expérience proposée est intéressante, et met de l’animation. Malheureusement on voit la parade en 5 minutes d’un point fixe (voir la vidéo) plus d’une vingtaine en la suivant. J’imaginais plus de personnages (sur lesquels il y a eu un effort même si je regrette les soldats de bois) et un arrêt pour danser et faire la fête avec les visiteurs et les enfants. Il n’en fut rien. Par contre “la neige” tombe abondamment sur Main Street USA lors de son passage, ce qui est parfait.

Le traditionnel village du Père Noël est conservé, sans nouveauté. Il permet de le rencontrer, de prendre une photo et en passant de croiser d’autres personnages. Lorsque j’y étais il y avait Bourriquet et Pluto. L’absence de spectacle au Chapparal Theater rend la zone reculée dans Frontierland très vide et un peu triste. N’aurait-il pas fallu étendre les décorations de Noël sur l’ensemble de la zone Cottonwood Creek Ranch ? Et avoir en permanence plus de happenings avec les lutins et les jouets par exemple que l’on voit dans la cavalcade ? Il est toujours possible de laisser sa lettre au Père Noël à La Poste de celui-ci. Malheureusement deux années consécutives nous avons reçu en réponse une carte postale Disneyland Paris générique qui n’avait rien d’enchanteresse pour les enfants. Je doute que cela soit modifié cette année.

Noel-Disneyland - Le sapin de Noël

Noel-Disneyland – Le sapin de Noël

La majorité des décorations sont concentrées sur Town Square, Main Street USA et Central Plaza. Elles ont d’ailleurs été en partie modifiées avec de charmantes guirlandes lumineuses (mais qui ne fonctionnaient pas lorsque j’y étais) à la place des lampadaires qui ne faisaient pas l’unanimité. Les vitrines des boutiques sont toujours modifiées en fonction de la saison, et cela c’est un plus qu’il faut apprécier à sa juste valeur. Un bémol cependant aux personnages en plastiques déposés sur Central Plaza au détriment des bonhommes de neige, c’est dommage.

Le sapin gigantesque de Town Square devait être remplacé, et finalement au dernier moment nous avons appris que cela n’était pas d’actualité cette année. L’illumination du sapin est toujours pratiquée lors d’une cérémonie, à peine transformée par rapport aux années passées, avec un enfant participant comme ma fille a pu le faire une fois : Le jour où @leopoldine_ a participé à la cérémonie d’Illumination du Sapin de Noël de Disneyland Paris. C’est toujours une bonne idée et un bon moment même si un peu de nouveauté sur le concept n’aurait pas fait de mal.

Avec Disney Dreams on s’est demandé un temps si les traditionnelles illuminations sur le château, évoquant la glace et la neige, allaient être utilisées. La réponse est oui. La disparition de la scène centrale a rendu impossible le spectacle précédent, où l’année dernière les fées se battaient pour savoir quelle couleur il devait prendre. A la place une bonne idée avec un show de fontaines, qui ne dépasse malheureusement pas les 2 minutes… J’ai trouvé également que l’illumination du sapin puis du château ne s’enchaînaient pas assez rapidement, et que l’absence de Fantillusion avec Disney Dreams marquait un vrai vide.

Cela dit que l’on ne se méprenne pas sur mon propos, le parc étant ce qu’il est, il est toujours magnifique avec des décorations de Noël et la musique qui l’accompagne. Je note d’ailleurs à ce propos que, contrairement à Halloween – sauf pour la soirée –, le parc n’hésitait pas à y aller franchement avec la musique traditionnelle et c’est tant mieux. Chante c’est Noël a été heureusement un peu remisé au placard (sauf pour l’illumination du sapin) au profit d’une version spéciale de Magic Everywhere… La musique de la cavalcade est plus recherchée même si moins entrainante que les standards Disney que l’on connaît pour Halloween notamment.

Noel-Disneyland - L'illumination du château

Noel-Disneyland – L’illumination du château

Les rencontres avec les personnages sont donc bien en avant cette année sur le programme au détriment des spectacles : Winnie, Minnie, Belle, Jack / Sally et même le couple Stitch / Angel sont de la partie avec de beaux costumes de circonstance. Nous apprécions toujours avec les enfants ces rencontres lorsqu’elles sont bien encadrées (et pas dans la lutte comme souvent), ou les voir passer à l’improviste. Cela donne de la vie au parc.

Mais que dire cependant sur les absences remarquées de Mérida la princesse de Rebelle ? (une année Noël avait été l’occasion de rencontrer Raiponce !). Ne parlons pas alors de la Fée Cristal ni même de Ralph dont nous n’oserions même pas rêver comme ce fut le cas de Lotso toujours absent de la saison d’Halloween. Notre parc commence vraiment à accuser le coup sur les évènements Disney, et même Shellie May, la compagne de Duffy, n’a pas fait son arrivée (pour rappel Duffy était l’évènement 2011…)

Au final si nous allons passer d’agréables moments en famille pour profiter de l’atmosphère, de la cavalcade et des attractions, j’ai tout de même en tête que plus d’efforts ont été consenti pour Halloween même si la période est encore “en développement”. On notera aussi sur Noël l’absence totale de soirées, comme on peut en voir dans d’autres parcs Disney dans le monde (“Mickey’s Very Merry Christmas Party”). Là encore on en est loin, pour un 20ème anniversaire c’est un peu triste.

Noel-Disneyland - Merchandising - Fée Clochette

Noel-Disneyland – Merchandising – Fée Clochette

Du côté merchandising, carton plein cependant. Si on peut discuter de certains choix durant l’année, la période de Noël est faste. C’est normal les personnages Disney se prêtent très bien à cette déclinaison, et pour ma part je suis reparti avec toutes les décorations que j’ai trouvé avec Fée Clochette ainsi qu’avec quelques cadeaux pour la famille (oui, je suis fan et je dépense et mange même au sein des parcs 😉 ). Il ne reste plus qu’à faire notre propre sapin !


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

Voir toutes les photos

Et vous qu’en pensez-vous ?

En savoir plus :


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.