On avait plus qu’adoré Bakuman, cet anime qui nous plongeait dans le parcours de jeunes mangakas en quête d’une première adaptation télévisuelle. C’est un peu (trop) par hasard que nous avons découvert, toujours sur Anime Digital Network (ADN), Shirobako, qui cette fois nous invite à plonger dans le quotidien d’un studio d’animation aux côtés d’une jeune recrue chargée de superviser tout ce petit monde.

Le serment des Donuts pour un rêve à réaliser : leur premier anime !

C’est autour d’AOI, notre jeune héroïne, que s’est fédéré un groupe de filles issue d’un club d’animation. Elles se sont fait une promesse : tout faire pour se retrouver et réaliser une version aboutie de leur projet étudiant. Le rêve à réaliser, voilà qui est assez banal dans un scénario (japonais de surcroit, avec le dépassement de soi au profit d’une oeuvre commune). Ce qui l’est moins c’est que chacune a sa spécialité : le doublage, l’écriture, la 3D, le character design ou l’animation… AOI débute au sein du studio comme assistante de production sur deux projets : une création originale et l’adaptation d’un manga. Véritable chef de projet elle va devoir composer avec les différents membres de l’équipe ce qui permettra d’appréhender les difficultés et l’importance de chaque poste.

“Seulement” 2 saisons pour 24 épisodes, mais un film à venir …

Si on a eu du mal à quitter Bakuman malgré 75 épisodes bien remplis, que dire alors de Shirobako et ses 24 segments qui nous laissent malheureusement sur une fin qui n’attendait qu’une suite. Il y a probablement aussi de nombreuses autres facettes du métier à explorer.

Malheureusement depuis 2015, malgré une bonne réception critique (remportant de nombreux prix) et publique (15 500 exemplaires vendus par volume), la série n’a pas encore eu la chance d’obtenir sa conclusion. Mais cela pourrait être prochainement réparé car le responsable du studio PA Works l’a annoncé en Avril 2018 sans pour autant poser une date. On ne sait évidemment pas non plus si ADN/Kazé est sur le coup, on retiendra que la saison 3 de Bakuman comme celle de Sailor Moon Crystal n’y sont jamais sortis !

Bien sûr autant prendre son temps pour rester dans le même standard de qualité : les personnages sont attachants, les péripéties intéressantes, et le tout est techniquement à la hauteur. Une réussite de la part du réalisateur Tsutomu Mizushima, du scénariste Michiko Yokote et du compositeur Shirō Hamaguchi. De quoi vous la conseiller sans hésiter ! Vivement la suite !

Et vous que pensez-vous de SHIROBAKO ?