Doctor Strange. Le sorcier, maître des arts mystiques, rejoint enfin le Marvel Cinematic Universe avec l’excellent Benedict Cumberbatch. Notre avis.


Après avoir revu l’excellent Captain America Cival War tout juste sorti en Blu-Ray, nous avons découvert le nouveau super-héros qui rejoint le MCO “Marvel Cinematic Universe” : Doctor Strange.

Nous attendions le sorcier suprême, maître des arts mystiques, avec impatience, d’autant qu’il est incarné par un acteur britannique que toute la famille adore : Benedict Cumberbatch (Sherlock).

doctor-strange-2016

doctor-strange-2016

doctor-strange-2016

doctor-strange-2016

Une quête initiatique un peu banale pour démarrer la carrière de Doctor Strange

Marvel présente Doctor Strange, l’histoire du Dr Stephen Strange, neurochirurgien mondialement célèbre dont la vie change pour toujours après un horrible accident de voiture qui lui fait perdre l’usage de ses mains. Quand la médecine traditionnelle échoue, il est obligé de chercher des soins, et de l’espoir, dans un endroit improbable ; une enclave mystérieuse connue sous le nom de Kamar-Taj. Il apprendra vite qu’il ne s’agit pas seulement d’un centre de soins, mais aussi de la ligne de front d’une bataille entre deux invisibles forces obscures qui ont l’intention de détruire notre réalité. Très vite, Strange – doté de pouvoirs magiques qu’il viendra d’obtenir – sera forcé de choisir entre reprendre le cours de sa vie faite de richesse et de prestige, ou tout laisser derrière lui pour défendre le monde en tant que plus puissant sorcier vivant. Rejoignez Strange dans son aventure dangereuse, mystique et époustouflante dans Doctor Strange.

Commençons par le sujet qui fâche un peu : le scénario. Celui-ci a, au départ, un air de “déjà vu”. Le docteur arrogant  et cynique qui a un accident, et qui démarre une quête initiatique (si possible dans un pays éloigné et un peu mystique dans nos esprits) afin de “guérir” avant d’être entraîné dans un combat, un peu malgré lui. On a déjà vu ce genre de quête dans “Batman Begins” par exemple avec d’étranges similitudes visuelles. 

Pourtant il semble fidèle aux comics book qui ont décrit sa naissance, on ne peut donc pas en vouloir aux scénaristes. Par ailleurs il devient de plus en plus compliqué de faire un film sur la naissance d’un super-héros tant le sujet a été maintes fois abordé, on préfère nettement des scénarios plus complexes, comme ceux décrits par exemple dans Captain America The Winter Soldier… Mais il faut bien démarrer quelque part ! (certains super-héros apparaissent d’ailleurs dans ces films avant de revenir plus tard, comme Spiderman, Wanda la Sorcière Rouge ou Vision par exemple. Une recette qui marchera peut être mieux à l’avenir).


Du coup on attend un peu de voir Docteur Strange dans d’autres films, comme Thor ou Les Avengers.

doctor-strange-2016

doctor-strange-2016

doctor-strange-2016

doctor-strange-2016

Doctor Strange, un univers et des effets spéciaux dignes de Matrix et d’Inception.

Là encore, il y a du “déjà vu” comme la ville qui se referme sur elle-même. En effet dans notre monde ou des univers parallèles, les adeptes de l’ancien peuvent défier les lois de la nature et de la réalité. On remet celle-ci en doute comme dans Inception et Matrix par exemple.

Pour autant, elle est bien mise en œuvre, et la 3D est du coup un plus indéniable à ce genre de production. Une grand oui donc pour cette inspiration bien choisie.

doctor-strange-2016

doctor-strange-2016

doctor-strange-2016

doctor-strange-2016

Doctor Strange, une belle réalisation mais aussi de belles compositions signées Michael Giacchino

Du côté de la musique on note la formidable partition de Michael Giacchino ! S’il y a une grande faiblesse dans les films Marvel c’est l’absence de vraie créativité et continuité musicale (Alan Silvestri aurait du être mis plus souvent à contribution), parfois même au sein d’une même série. Le choix ici de Michael Giacchino est parfait, et on réécoute “The Master of the Mystic – End Credits” en boucle avec grand plaisir. George Lucas l’avait compris avec Star Wars, une continuité musicale est INDISPENSABLE.

On retrouvera ce compositeur dans “Rogue One – A Star Wars Story” en décembre mais aussi un peu plus tard dans “Spider-man Homecoming” et “Les indestructibles 2”.

doctor-strange-2016

doctor-strange-2016

doctor-strange-2016

doctor-strange-2016

doctor-strange-2016

doctor-strange-2016


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

Benedict Cumberbatch, parfait Doctor Strange

Mais je dois avouer que Doctor Strange sans Cumberbatch, ne serait pas le même film. Voir cet acteur talentueux rejoindre le casting du MCO est juste un plaisir, surtout quand on se doute qu’on le reverra dans plusieurs films à venir.

Il incarne très bien le Doctor Strange, odieux connard du début, puis le super-héros en devenir (aidé par une cape plutôt capricieuse !). On adhère IL EST Strange. Cela nous fait donc deux fameux docteurs du côté britannique.

doctor-strange-2016

Le code du Wifi

doctor-strange-2016

Pour conclure, dommage que le scénario soit un peu décevant pour cette entrée en matière, mais Doctor Strange a bien d’autres qualités qui en font un long métrage agréable. Le personnage va apporter une nouvelle dimension aux films Marvel à venir, et ça on l’attend avec impatience.

Il est maintenant temps de remettre les pièces du puzzle des pierres d’infinité en place, grâce à cette timeline.

Et vous que pensez-vous du film Docteur Strange avec Benedict Cumberbatch ?


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.