All About Albert. Une comédie romantique touchante sur la rencontre de deux parents divorcés avec Julia Louis-Dreyfus et le regretté James Gandolfini…


Dernier grand rôle de cinéma pour le très regretté James Gandolfini, All About Albert lui a offert une partition touchante dans laquelle il donne la réplique à la charmante Julia Louis-Dreyfus.

Pourtant pas forcément conquis d’avance par les comédies romantiques traditionnelles, celle-ci a su trouver un chemin vers le Papa solo que je suis actuellement. 

Voici pourquoi.

ALL-ABOUT-ALBERT-affiche

Synopsis :

Mère divorcée, Eva (julia Louis-Dreyfus) se passionne pour son métier de masseuse. Très attachée à sa fille, elle redoute le jour – désormais imminent – où celle-ci va quitter la maison pour aller à l’université.
A l’occasion d’une soirée, elle rencontre Albert (james Gandolfini), un homme doux, drôle et attachant qui partage les mêmes appréhensions qu’elle. Tandis qu’ils s’éprennent l’un de l’autre, Eva devient l’amie et confidente de Marianne (Catherine Keener), une nouvelle cliente, ravissante poète qui semblerait parfaite si seulement elle n’avait pas un énorme défaut : dénigrer sans cesse son ex-mari. Soudain Eva en vient à douter de sa propre relation avec Albert qu’elle fréquente depuis peu.


All-About-Albert-204621020 All-About-Albert-701201138 All-About-Albert-892300666 All-About-Albert-523898916

Quand on est divorcés, et que l’on vit seul avec ses enfants, on se pose forcément beaucoup de questions sur sa vie amoureuse, et les personnes que l’on rencontre. Vont-elles m’apporter les même déceptions ? Que faire pour réussir là où j’ai préalablement échoué ?

Il n’est pas difficile non plus de se mettre à la place des principaux protagonistes en se projetant au moment où les enfants, qui rythment nos vies, partent pour acquérir leur autonomie. Un vide qui fait peur et qu’il faut combler.

Enfin, on peut imaginer que nos ex parlent de nous de façon aussi cruelle et injuste que Marianne dans le film.

Ce scénario répond donc à la modernité de situations que nous sommes nombreux à vivre ou à redouter. En ajoutant bien sûr une situation cocasse qui vient dangereusement parasiter la belle relation naissante entre Eva et Albert… relation à laquelle on s’attache avec empathie.

Ils ne sont pas parfaits, c’est aussi pour ça que l’on peut facilement y croire.

All-About-Albert-981815054 All-About-Albert-847767942 All-About-Albert-21937543 All-About-Albert-519921976

Avec un tel casting difficile en effet de ne pas tomber sous le charme. James Gandolfini et Julia Louis-Dreyfus tout particulièrement, sont attachant et plein d’humanité. Ils n’incarnent pas des super-héros et pourtant on a envie de les aimer pour ce qu’ils sont.

Ceci est d’autant plus surprenant qu’ils sont connus l’un et l’autre pour des rôles tenus dans d’autres registres. L’audace a payé.

Le film sortant bien après le tragique décès de James Gandolfini d’une crise cardiaque (surtout en France où la sortie a été plusieurs fois repoussée) c’est aussi un bel hommage posthume à son talent. Cela m’a également touché.

Le long métrage a été réalisé par Nicole Holofcener que je ne connaissais pas jusqu’ici.

All-About-Albert-900156822 All-About-Albert-433525927 All-About-Albert-480754599 All-About-Albert-470796598

Pour résumer je vous conseille vivement de découvrir All About Albert. Si vous êtes parent solo peut-être qu’il aura une résonance particulière pour vous aussi. Les prestations des acteurs principaux sont aussi une excellente raison de ne pas le rater.

L’ayant vu il y a déjà plus de 3 mois, j’ai vraiment envie de le revoir. Mon côté guimauve sans doute…


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

Voici la bande annonce (mais ne la regardez pas, elle en dit trop. Gardez-vous la surprise !)

Au cinéma à partir du 26 mars 2014.

Et vous qu’en pensez-vous ?


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.