Nigloland 2015 vlcsnap-2015-07-14-09h46m48s130

Script de la vidéo

Bonjour et Bienvenue
dans l’épisode 23 du podcast Rêves Connectés

consacré à notre découverte en famille du parc Nigloland et son hôtel des Pirates !

Amateurs de parcs d’attractions, nous avions très envie de découvrir Nigloland, dont on nous a dit le plus grand bien.
Créé en 1987 par la famille de forains Gélis, Nigloland est situé au cœur de la Forêt d’Orient dans le département de l’Aube en Champagne-Ardenne.
Il s’agit donc de l’un des glorieux survivants d’une époque où beaucoup de parcs sont nés pour disparaître quelques années plus tard.
Saviez-vous que Niglo, dans la langue des gens du voyage, signifie hérisson ?

Pour s’y rendre depuis Paris en transports en commun ce n’est pas si compliqué.
Nous avons pris un TER durant 2 heures depuis la Gare de l’Est jusqu’à la petite gare de Bar-sur-Aube.
Sur place pas de navette, nous avons donc opté pour le Taxi Aphrodite qui permet de faire l’aller du samedi pour 20 euros, le retour du dimanche pour 30.
Ponctuels et aimables, nous avons apprécié ce service que le parc pourrait mettre en avant via un partenariat.

Nous avons été accueillis par l’Hôtel des Pirates, qui permet de poser ses bagages jusqu’à ce que votre chambre soit prête vers 16H.
Dans notre cas ce sera un chalet au pied de la grande roue.

Le Parc est très mignon et la nature y est omniprésente ce qui est plutôt agréable.
Plusieurs univers bucoliques et un peu décalés sont proposés :
– Le village suisse avec l’impressionnant coaster Alpina Blitz, l’incontournable grande roue, l’Apple flight et la ferme d’Antonin
– Le village merveilleux avec la croisière Africa Cruise, le Dinosaure aventure qui poursuit notre découverte de Jurassic Park
“C’était super !”
– Le village Rock’n Roll avec l’original Air Meeting, le spatiale expérience et le Juke Box
– Le village canadien avec le Grizzly, la rivière canadienne et le train de la mine.

Au total Nigloland permet de découvrir 37 attractions et spectacles dont 11 à sensations, et 27 pour les enfants de moins de 1 mètre.
Certaines sont déjà familières des parkfans, d’ailleurs certaines comme l’Alpina Blitz et le p’tit Poucet”, sont conçues par Mack Rides, parent d’Europapark, qui fournit de nombreux centres de loisirs.

Nos préférées : la grande roue , le train de la mine , les dragons volants  et le petit train, le p’tit poucet , le Manoir Hanté , Juke Box , et Apple Flight pour ne citer qu’elles.
On trouve également 8 points de restaurations et plusieurs boutiques. Bonne initiative que la zone réservée au pique-nique.

Côté spectacle nous avons vu deux ours exécuter quelques numéros, ainsi que le Niglo Show, expérience musicale un peu particulière et décalée.
Attention la musique est entêtante ! Cela plaira sans doute aux plus petits.

En soirée l’hôtel accueille un très bon buffet à volonté, puis propose dans un cadre très agréable sous le thème des pirates, un air de jeu, sculpture sur ballons, et maquillage, avant de voir un spectacle de magie très sympathique.
“J’ai eu un beau maquillage pirate !”
Expérience très agréable que de retourner sous la grande roue pour rejoindre notre petit chalet. Difficile de le quitter le lendemain à 9H30 même si c’est pour le petit déjeuner à l’hôtel.
Nous aurions bien imaginé une grande roue plus illuminée encore, comme celle de Mickey en Californie.
Les boutiques ne proposaient pas assez de goodies avec cette attraction emblématique à l’image de la maquette que nous avons pu admirer à l’étage de l’hôtel.
Il y a aussi des peluches, mais celles à 10 euros n’étaient pas nos préférées.

En deux jours nous avons eu le temps de bien découvrir le parc tranquillement et de refaire plusieurs fois ce que nous avons le plus aimé.
Les attractions sont souvent conçues pour 2 et non 3, et quand il faut qu’un adulte accompagne, et que vous êtes seul avec vos enfants, il faut faire plusieurs tours.
La thématisation est plutôt réussie, notamment avec le train, et les différents véhicules des attractions qui se marient bien dans le décor. Seule une petite zone près du village canadien ainsi qu’une vue depuis les dragons volants, laissent apparaître les coulisses.

Mauvais point pour Bouygues Telecom qui est complètement dans les choux niveau Data. Le parc pourrait multiplier les points d’accès Wifi, celui de l’hôtel ne suffit pas. La réception de la télé via TNT est aussi défaillante sur certaines chaînes, peut être à cause de la grande roue. On aurait aussi aimé avoir des indications sur les temps d’attente. Si le Samedi était plutôt calme, la fréquentation semblait nettement plus élevée le dimanche.

Pour résumer : un petit parc en apparence qui permet de passer deux pleines journées bien remplies.
Nous l’avons quitté un peu triste, comme lors des week-end bien réussis.
Nous avons hâte de revenir, pourquoi pas pour Nigloween !
L’an prochain Nigloland propose deux attractions de chutes libres façon Tour de la Terreur.
Elles ont l’air très impressionnantes mais nous avouons que ce n’est pas le genre de sensations que nous recherchons.
Nous vous conseillons de découvrir Nigloland !
“C’était super !”

À bientôt sur Rêves Connectés !

À bientôt  Arigato ! “

Nigloland 2015 vlcsnap-2015-07-14-09h38m50s301

Nigloland 2015 vlcsnap-2015-07-14-09h42m58s506

Et vous qu’en pensez-vous ?