Aralé et les <a href='http://2017cialisprix.mangopharmacieenligneblog.fr/' style='text-decoration:none;color:#5a5a5a;' data-lazy-srcset=

stars de Shônen Jump !” width=”1536″ height=”864″ /> Aralé et les stars de Shônen Jump !

Script de la vidéo

Bonjour et Bienvenue
dans l’épisode 22 du podcast Rêves Connectés

consacré à notre test en famille du jeu J-Stars Victory VS + de Bandai Namco sur  Playstation 4.

Fans de mangas comme Saint Seiya, Dragon Ball, Naruto, One Piece, Hunter X Hunter, mais aussi Dr Slump que nous avons redécouvert récemment, J-Stars Victory VS+, jeu rassemblant 50 personnages de plus de 32 séries du célèbre magazine japonais Shônen Jump était fait pour nous.

Il nous manquait juste Sailor Moon !

Il a donc contribué à précipiter de quelques semaines l’achat d’une PS4 car il n’est pas disponible, comme le futur Saint Seiya Soldier’s Soul, sur Xbox 360 ou WiiU.

C’est Aralé et Gatchan alias “Mange tout” qui nous a le plus séduit.
Imaginer la petite Aralé se battre contre les plus valeureux combattants Shônen voilà qui avait de l’allure !

Cela ajoute aussi une dimension “familiale” à un jeu de baston qui reste malgré tout “bon enfant”.
 
J’adore Aralé !” (Aliénor)

Sauf que pour cela il fallait débloquer le personnage, ce qui est devenu une norme dans ce genre de jeux.
Pour y arriver il faut accumuler des crédits appelés J-Points et remplir ses barres d’amitié, d’effort, et de triomphe. Pour remplir rapidement cet objectif rien de mieux que de terminer le mode aventure avec l’une des équipes proposées. Mais même après avoir terminé celle de Luffy, il a fallu démarrer la seconde avec Naruto, combattre Aralé dans les premiers tours, pour qu’elle devienne enfin disponible. Ouf !  

Le mode aventure est un prétexte pour enchainer les combats dans les différentes arènes. Vous parcourez un monde de lieux en lieux, combattant les adversaires que vous croisez jusqu’à participer à un tournoi puis défier des spectres noirs qui prennent l’apparence de vos compagnons.

Hormis les dialogues écrits qui sont parfois un peu longs, surtout quand Seiya se met à philosopher, le mode aventure est un excellent moyen de découvrir le jeu. Et, contrairement à l’erreur faite avec Dragon Ball Xenoverse, il est ici possible de jouer à deux !

Dans les combats vous parcourez les arènes en 3D. Vous pouvez faire des combos, appeler du renfort pour une attaque, ou lancer le “Final Burst” c’est à dire vos attaques ultimes.

Les combats sont aussi accessibles via d’autres modes de jeu qui ne s’encombrent pas d’une histoire comme la route de la victoire, le mode arcade, combats libres et  combats en ligne.

Au final nous avons trouvé le jeu bien plus fun que Dragon Ball Xenoverse. Nous avions l’occasion de jouer à plusieurs l’un contre l’autre ou en collaboration ce qui y contribue grandement comme y retrouver les univers que l’on apprécie.

Il est plutôt bien réalisé, même si on aurait pu en attendre bien davantage pour une Playstation 4. On aimerait aussi que l’éditeur fasse encore quelques efforts dans l’ergonomie de ses interfaces d’options et paramètres.

En bref un jeu que nous conseillons à tous les fans d’animation japonaise !

À bientôt sur Rêves Connectés !

À bientôt  Arigato !

Aralé de Gatchan alias "Mange tout" de Dr Slump

Aralé de Gatchan alias “Mange tout” de Dr Slump. Kukupipo !

Combat Aralé, Naruto, Son Goku ...

Combat Aralé, Naruto, Son Goku …

Ecran titre J-Stars Victory VS

Ecran titre J-Stars Victory VS

Et vous qu’en pensez-vous ?