« INDIAN PALACE SUITE ROYALE », au cinéma le 1er avril 2015. « La fin n’existe pas, c’est juste une nouvelle histoire qui recommence ! »


Article de chantal@reves-connectes.com (Alturayya)

Fox 1ere photo

Fox Searchlight Pictures a été crée en 1994 comme filiale de 20th Century Fox pour produire des films d’auteurs et importer aux États-Unis des films étrangers.

INDIAN PALACE SUITE ROYALE est la suite d’une comédie satirique Anglaise sortie en 2012 « INDIAN PALACE ».

Le film sera en salle à partir du mercredi 1er Avril 2015

Réalisateur : John MADDEN
Scénariste : Ol PARKER
Directeur de la Photographie : Ben SMITHARD

« Il suffit de se regarder dans les yeux, et de dire OUI ! »

Ben SMITHARD : « INDIAN PALACE-SUITE ROYALE s’interroge sur la transmission de notre expérience, de notre savoir, non seulement entre les cultures mais aussi entre les générations ».

Maggie SMITH dans le rôle de Muriel décrit le réalisateur John MADDEN « Il a le don de trouver le juste équilibre entre humour et le ton doux-amer ».

Lilette DUBEY qui tient le rôle de Madame KAPOOR, la maman de Sonny déclare : « Le film évoque un sujet important ; que l’on soit jeune ou vieux, on a besoin de croire que tout est encore possible ».

Ronald PICKUP dans le rôle de NORMAN dit « La vie ne s’arrête pas, même lorsqu’on atteint un certain âge ».


Diana HARDCASTLE dans le rôle de Carol « Les rapports humains sont au cœur du second volet. Outre le mariage de Sonny et Sunaïna, tous les personnages évoluent dans leurs relations. Ils s’interrogent sur ce qui les séduit et les effraie, à savoir l’engagement et la perte d’indépendance ».

Richard GERE dans le rôle de Guy CHAMBERS se confie : « Dès qu’un film se tourne en INDE , je suis partant… Judie et Maggie sont sans conteste les grandes dames de l’industrie cinématographique, il y avait à la fois des acteurs haut de gamme et des personnalités à l’humour bien trempé ! …John adore les gens, les performances, la culture Indienne ».

Tamsin GREIG dans le rôle de Lavinia BEECH ajoute : « J’ai rejoint une famille formidable ».

LA PROJECTION DU FILM :

Assise sur mon fauteuil, invitée au cinéma Club de l’Étoile près des Champs-Elysées, je vais décoller pour l’INDE, où les marchands exposent leurs magnifiques tissus flamboyants tout en couleur. De nombreux ricshaw transportent les voyageurs. Les animaux font partis de la Société se promenant en toute liberté. La musique, le chant la danse, chaleureux, sensuels nous emportent loin de notre contrée.

L'INDE DEUXIEME PHOTO A METTRE AVECL'AUTRE EN HAUT

LINDE

C’est pour ce lieu paisible et pour ces liens tissés entre eux, que les anciens habitués de l’hôtel MARIGOLD HOTEL ont décidé d’en faire leur résidence principal.

LE MARIGOLD HOTEL

THE BEST MARIGOLD HOTEL

Sonny, l’enthousiaste dirigeant fait l’appel tous les matins, dans un silence très perceptible, pour savoir si personne ne manque.

Il faut dire que les résidents ne sont plus si jeunes et contrastent avec le jeune Sonny, fougueux, volubile, dirigeant avec succès l’hôtel. Il s’est mis en tête d’exporter son concept aux États-Unis tout en préparant son mariage avec Sunaïna, avec tout le poids que cela implique une telle cérémonie en Inde. Sonny en fait toujours une tonne pour cacher son sentiment d’insécurité

CEREMONIE EN INDE

CEREMONIE EN INDE SONNY ET SUNAÏNA

C’est avec sa comparse Muriel (codirectrice de l’hôtel) qu’il se lance dans un road trip américain sur la route 66, afin de vendre son idée auprès d’un cadre de la Société Américaine Evergreen qui voit dans les seniors un marché juteux.

Sonny et Muriel sont deux personnages très contrastés qui représentent bien la jeunesse et la vieillesse. Sonny emballé par son projet se perd dans des explications inconvenantes même si elles sont bien réelles, en évoquant entre-autre l’appel tous les matins pour savoir si personne n’est décédée tandis que Muriel rattrape ses propos plus posément mais grincheuse, elle refuse le thé servi à l’Anglaise.

Deux personnages très attachants.

Muriel est la personne qui veille et conseille Sonny par sa maturité, son expérience. Elle a un sens très pratique mais elle est grincheuse, taciturne. Elle est très sensible au grand cœur et à l’enthousiasme exacerbé de Sony.

SONNY ET MURIEL

Le thème de la Vie, de la Mort, de la Jeunesse, de la Vieillesse sont évoqués avec justesse, sans aucune pudeur, avec beaucoup d’humour et des boutades qui nous ont surpris et nous ont fait éclaté de rire. Les acteurs ont le même âge que leurs personnages.

La solitude, l’engagement, le choix entre deux personnes, l’amour naissant sont les mêmes préoccupations que nous retrouvons au courant de notre vie et de toutes ses émotions qui en découlent : l’aigreur ; la peur de se tromper et de perdre son indépendance ; le doute, la joie, l’amour.

MADGE
Madge poursuit sa quête du bonheur mais réalise peut-être qu’elle se trompe de chemin. Elle a le choix entre deux maradja.
Madge dirige le Viceroy Club avec Norman

NORMAN ET CAROL
Norman, aventurier et libre, ayant accumulé les conquêtes s’interroge sur ce que la fidélité représente pour lui. Il est tombé amoureux de Carol. Il dirige le Viceroy Club avec Madge.
Carol est en couple avec Norman. Elle est bien décidée à jouer les femmes indépendantes.

EVELYN ET DOUGLAS

Evelyn était veuve quand elle avait débarqué au Marigold. Elle était remplie de doutes et d’incertitudes quand à son avenir. Deux possibilités lui sont offertes aujourd’hui : amoureuse de l’Inde de ses couleurs enchanteresses et de ses tissus sensuels, elle s’est lancée dans le commerce textile, se laissera t-elle immerger par son travail ou laissera t-elle Douglas prendre davantage part à sa vie ?

Douglas possède une boutique de vélo sans s’y connaître et joue les guides touristiques avec quelques troubles de mémoire dont il a bien pu s’adapter. J’ai beaucoup apprécié ce clin d’œil qu’il ne faut pas s’enfermer dans ses problèmes de santé mais aller de l’avant.
Douglas et Evelyn doivent résoudre la problématique de l’engagement amoureux. Douglas marié va-t-il mettre fin à son infortuné mariage avec Jean, une femme malheureuse qui vit aux États-Unis ?

MADAME KAPOOR ET GUY

Le nouvel arrivant Guy écrivain américain est attiré par la mère de Sonny 60 ans, veuve, elle n’a jamais imaginé de refaire sa vie. Le séduisant Guy sera t-il convaincant ?

L'arrivée photo de Guy et Lavinia Beech

Launia arrive en même temps que Guy. Elle est en repérage, afin de trouver une maison de retraite pour sa mère.


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

Kushal est l’ami du frère à Sunaîna. C’est un homme séduisant, danseur émérite et très intéressé par le business généré de l’hôtel

L’auteur nous suggère de « LÂCHER PRISE ».
Ol PARKER a écrit « Il suffit de se regarder dans les yeux et de dire OUI ».
Le scénariste évoque la vieillesse comme nous l’entrevoyons aujourd’hui et dans la futur.
Les personnes vieillissantes ne sont plus un fardeau pour la Société mais des personnes qui ont une vie sociale. Avec leur maturité, ils transmettent leur expérience sur leur savoir, non seulement entre les cultures mais aussi entre les générations.

DANSE A METTRE A LA FIN OU COMME TU VEUX

L’HISTOIRE

“Maintenant que l’hôtel Marigold affiche complet, ses directeurs Muriel et Sonny songent à l’agrandir. Ils ont juste trouvé l’endroit idéal pour ouvrir un deuxième établissement. Tandis que le projet avance, Evelyn et Douglas qui travaillent désormais à Jaïpur, se demandent où leurs rendez-vous réguliers autour des délices de la cuisine indienne vont les mener.
Norman et Carol essaient de maîtriser les difficultés d’une relation exclusive, et Madge hésite entre deux prétendants aussi intéressants l’un que l’autre.
Récemment arrivé, Guy Chambers retrouve sa muse en la personne de Mme KAÎPOOR la mère de Sonny, pour écrire son nouveau roman.
Sonny doit très bientôt épouser Sunaïna, l’amour de sa vie mais il est de plus en plus absorbé par le nouveau projet de l’hôtel, qui exige tout son temps.
Seule Muriel pourrait peut-être avoir des réponses : personne n’a de secret pour elle. Alors que le grand jour approche, l’ivresse de la préparation d’un mariage traditionnel Indien s’empare de tout le monde.”

PHOTO DE DANSE SONNY METTRE A LA FIN
La musique et les chants nous invitent à danser. J’ai découvert la musique indienne.
J’adooore !

Le seul bémol : une soirée thématique sur l’INDE aurait été la bienvenue

Et comme dit Ol PARKER « La fin n’existe pas, c’est juste une nouvelle histoire qui recommence ! »

Liens Utiles:
Liens Youtube « La Playlist Indian Palace» https://www.youtube.com/playlist?list=PL_7xvI0uQ70CBRduWUao8A5vjeifdop9F
·         Le Tumblr de Fox Searchlight http://foxsearchlight20ans.tumblr.com/


A propos de ALTURAYYA - Chantal Panas

J’affine mes connaissances au travers de supports écrits, réalisés en films ou en livres : récits documentaires ou fictifs, biographies, divertissements…

De nature éclectique, j’aime voyager par l’esprit, à destination de contrées proches et lointaines, présentes ou passées, qui me permettent de mieux appréhender l’Homme et le fil de son Histoire (culture, éducation, épreuves…)

J’ai hérité d'une forte mémoire auditive qui m’aide considérablement à trouver rapidement l'essence du message que l’auteur a voulu nous transmettre.

J’aime faire des découvertes et rencontres (avant-premières, masterclass) qui me permettent d'affûter mon esprit d’analyse ou mon imaginaire. Je suis ouverte au monde.

Mon but c’est de pouvoir me réaliser dans l’écriture, en complément de mon travail de cuisinière (je me passionne pour l'art culinaire). J'ai également une expérience de 8 années comme auxiliaire de vie auprès de personnes atteintes de troubles mnésiques, AVC et Alzheimer.

Vous pouvez m'écrire sur chantal@reves-connectes.com et me suivre sur mon blog alturayya.reves-connectes.com