Le bonheur au travail. ARTE nous présente des pistes concrètes dans un documentaire. Vers l’entreprise 3.0 ?


ARTE diffuse ces jours-ci, sur son antenne et son service de télévision de rattrapage, un documentaire fort intéressant, intitulé : “Le bonheur au travail”.

Il fait écho à mon ressenti ces derniers mois, mais aussi aux multiples sujets abordés sur ce blog autour des expériences que l’on vit au quotidien ou que l’on nous propose, et des révolutions actuelles afin d’améliorer notre satisfaction et notre efficacité, donc notre bonheur.

Bonheur au travail ARTE 2015-02-28-19h07m59s232

Bonheur au travail ARTE 2015-02-28-19h08m58s1

Bonheur au travail ARTE 2015-02-28-19h09m25s53Depuis un an, je travaille pour une société à 1H30/2H de chez moi en transports en commun avec les aléas quotidiens des lignes que j’utilise. La zone industrielle y est triste, grise, et éloignée de tout. Et il m’arrive de ressentir des sensations largement évoquées dans ce reportage malgré beaucoup de bonne volonté.

Pourtant nous passons au minimum 8h par jour à travailler, alors autant y être heureux et aimer ce que l’on fait, pour qui on le fait, et avec qui ? Ce documentaire présente rapidement l’histoire de nos modes de travail, inspirés de l’armée, qui peinent à évoluer depuis les 30 glorieuses. On y voit également des entreprises ou organismes publics emblématiques qui ont tenté d’autres solutions avec des résultats souvent spectaculaires sur leurs réussites.


“Que peuvent avoir en commun le ministère de la Sécurité sociale belge, le géant indien HCL et Chronoflex à Nantes, leader en France du dépannage de flexibles hydrauliques ? Toutes sont des entreprises “libérées”. Leur principe : la suppression de toute hiérarchie intermédiaire doublée d’une autonomie totale des salariés à propos des décisions prises pour améliorer leur productivité. Par ailleurs, leurs leaders sont choisis par les salariés. Et cela marche : la croissance de ces sociétés est relancée de manière assez spectaculaire ; les bonus, augmentations et dividendes ne tardent pas à tomber. Martin Meissonnier filme les femmes et les hommes qui, malgré le pessimisme général, ont su sortir du cadre établi pour inventer de nouvelles formes d’organisation du travail. Une bouffée d’air frais bienvenue.”

Bonheur au travail ARTE 2015-02-28-19h10m41s32

Bonheur au travail ARTE 2015-02-28-19h12m30s124

Bonheur au travail ARTE 2015-02-28-19h43m49s206Bien sûr nous sommes tous dans des situations inégales par rapport au travail. Accès à l’emploi d’abord avec le chômage de masse actuel. Puis un poste dans le privé ou le public, dans une start-up, une PME, ou un grand groupe, à Paris ou en province, dans des secteurs différents …

Il n’y a donc pas de solution miracle, mais des idées énoncées ici qui permettraient d’améliorer un “mal être” lattant. 31% des salariés sont considérés comme “activement désengagés”, et 52% “non engagés” … Bref des individus qui subissent leur travail, sont nuisibles à la réussite du groupe… et qui ont, sans doute pour la plupart, des raisons à cela.

Quel chef d’entreprise ne souhaiterait pas des collaborateurs heureux, motivés et en confiance ?

Bonheur au travail ARTE 2015-02-28-19h18m58s165

Bonheur au travail ARTE 2015-02-28-19h29m44s190

Bonheur au travail ARTE 2015-02-28-19h35m42s196Outre la question de la rémunération, qui est un peu trop vite balayée dans ce film, il y a bien d’autres pistes explorées durant les 85 minutes de ce film.

J’en ai noté quelques unes souvent adoptées dans ces sociétés grâce à des ateliers “brainstorming” auxquels tous le monde est convié.

  • Sponsors / Mentors dès l’arrivée dans une équipe afin d’être guidé / orienté / formé
  • Moins de contrôle / Plus de confiance, de responsabilisation, de solidarité. Les salariés ne sont pas là uniquement pour exécuter mais peuvent aussi penser. Ce sont des “associés”, des “leaders”, des “sponsors”.
  • Des objectifs clairs et atteignables, individuels et collectifs
  • Primes individuelles et collectives en fonction des résultats mais aussi des idées neuves apportées dans le cadre de l’amélioration continue
  • La recherche du “sweet spot” de chacun : le point de rencontre entre les compétences, les intérêts et les besoins de l’entreprise.
  • Structure pyramidale étouffante. Moins de “petits chefs aux grands égos” (je cite) qui se multiplient à tous les niveaux / Moins de “Bullshit Jobs”. Plus d’équipes autonomes et réactives (on parle dans l’un des exemple de “speed-boat”. “Celui qui fait, sait”.
  • Open-Space / Dynamic Office (pas de place attitrée on change en fonction des travaux à effectuer) / Télétravail
  • Des locaux et un environnement agréable
  • Une humanité moins désincarnée, l’expression “ressources humaines” a été dévoyé dans bien des cas. Le salarié n’est pas une simple marchandise ou une variable d’ajustement.

Bonheur au travail ARTE 2015-02-28-19h15m21s50

Bonheur au travail ARTE 2015-02-28-19h15m30s110

Bonheur au travail ARTE 2015-02-28-19h15m38s217

Bonheur au travail ARTE 2015-02-28-19h15m44s20En bref ce sont autant d’idées dans lesquelles l’entrepreneur et ses collaborateurs peuvent piocher pour les adapter à leur situation.

L’un d’eux (Jean-François Zobrist) part du postulat que l’Homme est bon et qu’il a l’Amour du client. Ces deux conditions réunies permettent de faire de belles choses.

“La Confiance rapporte plus que le Contrôle”

“L’ennemi c’est l’ego”

Bonheur au travail ARTE 2015-02-28-19h15m49s76


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

Bonheur au travail ARTE 2015-02-28-20h05m33s215

Bonheur au travail ARTE 2015-02-28-20h06m20s145

Un document que je vous conseille de voir pour vous faire votre propre opinion et pourquoi pas apporter quelques idées pour votre propre entreprise.

Le replay est disponible à cette adresse sur le site d’ARTE.


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.