Chronique d’une journée en famille à la Japan Expo 2013


Vous le savez si vous nous suivez sur les réseaux sociaux et si vous avez lu les dernières brèves publiées sur ce sujet : nous avions prévu de passer une journée en famille à la Japan Expo 2013. Si les filles y étaient allées l’an dernier, pour ma part je n’avais pas retenté l’expérience depuis les débuts de Japan Expo (jusqu’en 2002/2003 probablement, lorsque l’évènement s’est déroulé au CNIT de La Défense).

Voici donc le récit de ce dimanche 7 Juillet 2013 au Parc des Expositions de Paris Nord.

Japan-Expo-2013-Les-Filles-8378

Avant d’aller plus loin :

Japan-Expo-2013-Animal-Crossing-8409


La première chose que nous avons fait c’est nous rendre sur le stand de Nintendo, certainement l’éditeur de jeux vidéo qui a le plus joué le jeu, et dont l’espace nous a semblé le plus ludique. Les décors étaient vraiment réussis à l’image des jeux sortis récemment au premier rang desquels Animal Crossing New Leaf (jusqu’au signe appelant à creuser, mais nous n’avions pas nos outils sur nous). Un joli sac aux couleurs du jeu était offert, beau cadeau pour le fan.

Nous avons joué sur Wii U (oui, encore, on va finir par être convaincus 😉 ) à Donkey Kong Country Tropical Freeze (sympa), Pikmin 3 (intéressant mais peut être moins notre tasse de thé) et Wii Party U (rigolo à 4). Nous avons aussi rencontré et posé avec Mario et Luigi ! Croisé Pikachu que nous n’avons pas revu ensuite malheureusement.

Deux concours ont aussi attirés notre attention et ont animé cette journée Japan Expo :

  • Streetpass : Nous sommes arrivés et nous avons pointé notre compteur avec l’accueil Nintendo. Pour nous il a toujours été clair qu’il s’agissait du plus grand nombre de rencontres sur une journée à la Japan Expo via notre Nintendo 3DS afin de gagner le dernier Zelda. Cela nous semblait à la fois logique et juste. D’ailleurs on nous invitait à revenir avant 18H pour faire le pointage. Or à 15H (lorsque notre batterie a montré des signes de faiblesses), on ne regarde plus notre console, le meilleur score serait déjà à 8000 (l’hôtesse semblait elle-même surprise)… soit si on s’en tient à cette règle du jeu, en moyenne 22 rencontres par minutes, sachant qu’il faut vider son entrée à chaque dizaine. Je n’y crois pas, Nintendo a du faire une erreur quelque part ou la règle – pas très claire dans le communiqué officiel – a changé.  Même si on espérait pas forcément gagner, nous avons joué le jeu, du coup c’est dommage car l’idée était vraiment géniale. Tout a été écrit sur place sur un bout de papier (nom, téléphone et compteur), j’imagine sans captures et encore moins huissiers. Au final nous avons rencontré quelques 300 Mii ce qui est déjà pas mal du tout ! Espérons que l’expérience sera retenté sur d’autres festivals / salons, avec plus de lots (plus de jeux et des consoles ?) et une règle plus claire voire un classement affiché sur écran.
  • Le plus bel intérieur sur Animal Crossing New Leaf. La prise de photo s’est faite sur place avec les boutons L+R et le prêt de notre carte SD. Là on nous imprime gentiment notre photo et on prend nos coordonnées. Le Jury Nintendo doit délibérer. Espérons que notre dur labeur sera récompensé mais là encore la compétition est rude… Quand on regarde certaines créations dans le village témoin on se demande si certains européens y ont joué 24/24 ou s’ils n’ont pas un peu triché avec le temps. Mais au moins, le plus bel intérieur laisse place à notre créativité.

Japan-Expo-2013-Animal-Crossing-Concours-8398

Nous avons aussi testé l’espace “Enfants” avec l’atelier coloriage et la photo en tenue traditionnelle. Une animatrice japonaise a même tenu à ajuster les kimonos de Léopoldine et d’Aliénor. Puis nous sommes repartis avec un bon souvenir et un cadeau sympa : 2 “Maisons des Kimmi (Kimmi Junior)”. Ce sont des maisons en carton à monter et dans lesquelles ont peut coller des autocollants. Les filles y ont joué dès leur arrivée à la maison, et cela leur a plu.

La suite de la visite a été plus traditionnelle, même 3DS à la main, afin d’arpenter les longues allées (dans un sens que l’on a espéré le plus logique possible afin d’en voir le maximum). Il y a beaucoup beaucoup de choses, on en prend plein les yeux, des mangas, des coffrets DVD/BRD, mais surtout ce qui attire le regard : les créations originales des artistes présents, ainsi que les figurines qui rendent ainsi bien mieux que sur du papier glacé ou le web. Avec Léopoldine nous avons vu quelques objets Sailor Moon et Saint Seiya qui nous plaisaient bien. Les classiques sont loin d’avoir disparus et c’est tant mieux !

Japan-Expo-2013-Sailor-Moon-8442

Malgré cela, la Japan Expo souffre à mon avis du même mal que nombre d’évènements du même genre : beaucoup y renoncent à cause du “trop plein” entre  les files d’attente, la foule, le plan peu clair, et le côté “foire commerciale” alors que l’on paie déjà une entrée qui oscille entre 10 et 17 euros selon le jour ! Mais je n’en doute pas beaucoup ont du y vider leurs comptes en banque.

Nous n’avons pas profité cette année de shows ou de séances de dédicaces, comme beaucoup je suppose. Dommage c’est aussi là l’un des grands intérêts de cet évènement devenu incontournable avec le côté festif, et le cosplay ! Les filles en kimono ont eu beaucoup de succès notamment auprès des japonais. Je suis aussi ravi que ma soeur Isis ai pu nous accompagner, même si elle a du regretter de ne pas avoir vu de Monster High. J’ai été pour ma part assez déçu par la face Comic Con’ … Je m’attendais à plus… beaucoup plus !

La connexion 3G était aussi saturée, normale avec tant de monde. Mais alors que les réseaux sociaux sont devenus incontournables une solution devrait être trouvé via d’autres technologies comme des points d’accès Wifi … J’imagine que les organisateurs se penchent sur la question. Des murs avec le hashtag #JapanExpo2013 auraient aussi pu être installés pour rendre l’évènement plus … connecté.


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

En bref, une bonne journée, animée en grande partie par le stand Nintendo qui a joué le rôle de locomotive ludique. 

Et vous qu’en pensez-vous ?

Voir toutes les photos


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.