Paperhouse. Un dessin, des rêves, des cauchemars… Ne vous fiez pas aux apparences … “I’m coming !”.


C’est souvent dans les surprises que l’on trouve les plus belles satisfactions. Celle-ci en est une.

Convié à la dernière minute à cette projection, j’ai accepté car le synopsis du film me plaisait. Au final je me suis retrouvé face à un objet cinématographique des années 80 imparfait, déroutant, mais qui mérite amplement aujourd’hui, alors qu’il est introuvable, sa sortie DVD et Blu-Ray. A ne pas manquer.

Paperhouse DVD -2013-04-11-19h29m58s224
Paperhouse DVD - 2013-04-11-19h30m39s118

Synopsis : 

Anna est une petite fille de onze ans, un peu turbulente. Elle vit avec sa mère et souffre de l’absence de son père, souvent en déplacement. Alors qu’elle dessine une maison sur une feuille de papier, elle s’endort et se retrouve dans le champ où se situe la maison qu’elle vient de dessiner. Après plusieurs aller-retour entre rêve et réalité, elle découvre que la maison est habituée par un jeune garçon malade prénommé Marc. Elle va sympathiser avec lui et s’apercevoir que sa vie dans le monde réel a une influence sur ce monde onirique. Anna tombe malade… 

Paperhouse DVD - 2013-04-11-19h37m46s232 Paperhouse DVD - 2013-04-11-19h39m14s66

Ce film est une adaptation d’un livre pour enfants de Catherine Storr : Marianne Dreams. C’est Anne Tilby, dessinatrice, qui se passionne pour se livre et le fait découvrir à son mari, le réalisateur, Bernard Rose.

Le scénario est développé par ce dernier et Matthew Jacobs. C’est la jeune société Working Title qui en assurera la production.


Mais c’est seulement en 1987 que le budget pour le réaliser fut rassemblé, avec l’aide du distributeur américain Vestron, qui souhaitait alimenter son catalogue pour le marché de la VHS et des vidéo clubs.

Le long métrage ne sortira d’ailleurs, au grand regret des passionnés du genre, au cinéma qu’en Angleterre, et ne connaîtra ailleurs que le marché de la vidéo (en 1992 en France), voir quelques diffusions ciblées sur les chaînes thématiques.

Aujourd’hui Paperhouse va donc ressortir dans une version restaurée et inédite (la VHS dégradait l’image), grâce à Metropolitan Filmexport et Seven Sept.

Paperhouse DVD - 2013-04-11-19h41m04s185

Paperhouse DVD - 2013-04-11-19h52m46s46

Paperhouse DVD - 2013-04-11-19h41m59s185 Paperhouse DVD - 2013-04-11-19h44m11s17

“Paperhouse” est donc une adaptation d’un livre pour enfants, mais que l’on ne s’y trompe pas… Un ajout important dans le scénario fait qu’il se destine selon moi à un public adolescent et adulte. Il s’agit du rôle du père dans le monde onirique…

On peut dire que le long métrage contient 3 actes : le premier sur une adolescente perturbée et insolante qui dessine en classe, le second sur ses rêves / cauchemars, le troisième… indéfinissable.

Si j’ai bien accroché aux deux premières (certaines scènes m’ont permis de vérifier qu’il était bien possible de se cramponner aux sièges), la troisième m’a laissé un peu perplexe. C’est le côté expérimental du film qu’il faut sans doute prendre comme tel.

Comme vous pouvez le remarquer le long métrage entre dans un mouvement cinématographique autour du rêve et on pensera à des films comme Freddy, Les Griffes de la Nuit de Wes Craven par exemple. Le réalisateur fait aussi souvent référence à “La Nuit du Chasseur” de Charles Laughton.

Paperhouse DVD - 2013-04-11-19h44m21s116 Paperhouse DVD - 2013-04-11-19h45m20s174

L’ambiance générale joue un rôle important dans le film tant dans “la réalité” que dans “les rêves”.

Cette maison au milieu de nulle part, imposante et pourtant d’une simplicité enfantine. Ces pièces vides.

Et dans la réalité Anna, malade, en sueur, sur une musique de Requiem qui dessine, dessine … afin d’interagir avec ses rêves.

La musique dont une partie a été composée par Hans Zimmer, sur de vrais synthétiseurs, comme le Fairlight, est magistrale sur le thème et très angoissante par moment ! Trop ? Il n’a pas été seul sur la bande son, outre le classique avec le Requiem de Fauré, on notera les compositions de Stanley Myers. J’espère qu’elle sera rééditée, en attendant vous pourrez l’écouter si vous cherchez bien, nous avons cet avantage sur les fans des années 80.

Paperhouse DVD - 2013-04-11-19h46m04s126

Je ne serais pas juste en ne créditant pas les interprètes principaux que sont deux enfants. La protagoniste principale, Charlotte Burke, ne tournera d’ailleurs pas d’autres films. Elle y est un peu garçonne, ce qui tranche avec ce que l’on peut voir de nos jours, et tout à fait convaincante. Le garçon, Marc, est interprété par un très bon Elliot Spiers, qui malheureusement malade se suicidera quelques années plus tard… Triste.

La pré-adolescente Anna vit-elle dans ce film la fin de son enfance ? Un passage d’un âge à l’autre ? Le rôle de son père pourrait aussi sans doute être traduit. Ce dernier apparaît vraiment comme indésirable pour sa fille comme pour le spectateur. Le Papa que je suis a vraiment été marqué, troublé voir gêné.

Paperhouse DVD - 2013-04-11-19h55m56s155 Paperhouse DVD - 2013-04-11-20h58m53s19

Les bonus sont passionnants et assez loin de ce qu’il se fait habituellement. En effet je regrette souvent un discours convenu, qui n’apprend pas grand chose au cinéphile.

Ici Bernard Rose revient dans 2 interviews sur son travail (26 minutes) puis la musique (5 minutes). Pascal Laugier donne son éclairage sur ce film sur un autre document (29 minutes) tout à fait intéressant.

Des documents préparatoires (dessins, photos) ont été compilés dans un montage de 5 minutes.


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

Enfin la bande annonce originale vous fera sûrement bondir, tant elle est datée années 80. C’est pour cela qu’il fallait absolument l’ajouter.

paperhouse

Un film qui assume qu’il n’est pas parfait mais qui mérite pour ses qualités et sa sincérité d’être vu dans les meilleures conditions.

Il sera disponible, dans la première édition HD “au monde”, le 2 Mai 2013.

Et vous qu’en pensez-vous ?


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.