The Dark Knight Rises. Critique du dernier épisode de la trilogie Batman de Christopher Nolan. Avant la Justice League ? 1


Nul doute que The Dark Knight Rises est l’un des films les plus attendus de l’année 2012, en tout cas si j’en juge par l’effervescence sur les réseaux sociaux et auprès des blogueurs cinéma. Trop sans doute car on sait tous que si nous attendons trop de quelque chose ou de quelqu’un les risques d’être déçus sont d’autant plus grands.

Pour moi ce Batman qui clôt cette nouvelle trilogie a plusieurs challenges devant lui : que vaut-il finalement par rapport aux adaptations de Tim Burton ? Que vaut-il par rapport aux précédents films du même réalisateur ? Et enfin fait-il le poids face à l’immense succès des super-héros Disney Marvel dans Avengers ?

Lors de cette avant-première je suis arrivé, comme pour le Marathon Marvel et Amazing Spiderman, avec l’idée d’en voir le moins possible et d’éviter que mon avis soit parasité par celui de mes collègues, en tout cas avant de m’être forgé le mien. A l’heure où j’écris ces lignes, mes notes rédigées et prêtes à être livrées ici-même, je constate que celui-ci va diverger des autres et je l’espère apporter quelque chose à ce magma. Mais vous savez que je ne me revendique pas blogueur cinéma, mais plutôt du divertissement dans son ensemble, écosystème dans lequel le 7ème art tient une place souvent centrale.

Batman est le personnage DC Comics que je préfère, le défi est-il relevé ? Oui j’ai beaucoup apprécié The Dark Knight Rises, des studios Warner Bros. réalisé par Christopher Nolan, MAIS … 

The Dark Knight Rises - Bane et Batman

The Dark Knight Rises – Bane et Batman – © Warner Bros. France

Dans ce nouveau film l’histoire reprend 8 ans après la fin du précédent épisode.


Nous retrouvons un Bruce Wayne perdu, sans repère et sans but, car il a abandonné Batman sur la base d’un mensonge partagé avec le commissaire Gordon. Moralement usé, et physiquement marqué, muni d’une canne pour se déplacer laborieusement, il ne semble pas savoir comment aller de l’avant.

Le destin le forcera pourtant car son environnement change via ses proches comme Gordon, Fox et Alfred, mais aussi l’arrivée dans sa vie de nouveaux personnages comme Selina et Miranda, et d’une nouvelle menace incarnée par Bane. Bruce Wayne comme Gotham sont en grand péril et il ne peut qu’endosser à nouveau le costume du chevalier noir.

The Dark Knight Rises - Bruce Wayne et son costume de Batman

The Dark Knight Rises – Bruce Wayne et son costume de Batman – © Warner Bros. France

Cet ennemi là est loin de ceux qui me fascinent le plus comme Joker, l’Epouvantail ou Double Face. Il agit plus comme un terroriste brutal au physique impressionnant. D’ailleurs les combats sont d’avantage au corps à corps, et Batman, affaibli, n’a pas souvent le dessus. Et puis, malheureusement la disparition de Heath Ledger qui l’incarnait en a décidé autrement, c’est Joker l’ennemi intime de Batman qui aurait du clore cette trilogie.

Mais Bane n’en reste pas moins charismatique dans son genre, avec son masque et sa voix sombre. Quand il appelle à la révolte et à la revanche des exclus face aux puissants, il en devient inquiétant et dangereux. Est-il meilleur que ceux qu’il dénonce ou n’est ce qu’un prétexte ?

Bruce Wayne aura aussi le droit à son épreuve initiatique, l’important est-il de ne pas craindre la mort, ou au contraire d’avoir peur pour se dépasser.

The Dark Knight Rises - Catwoman sur la Bat-Pod

The Dark Knight Rises – Catwoman sur la Bat-Pod – © Warner Bros. France

Ce volet de la trilogie apporte donc de nouveaux personnages féminins, au premier rang desquels Selina qui se révélera être Catwoman. Si le personnage est intéressant, et l’interprétation de l’excellente Anne Hathaway impeccable, je regrette qu’elle ne soit pas assez féline, trop normale, j’ai encore en tête Michelle Pfeiffer jouant à merveille dans ce registre. Même le costume de Catwoman est trop peu original. Je regrette aussi que Nolan n’ai pas approfondi d’avantage la personnalité et l’histoire de Selina. Cela aurait pu se faire au détriment du personnage de Miranda interprété par Marion Cotillard qui n’apporte, à mon sens, RIEN mis à part des prétextes scénaristiques.

C’est également un vrai plaisir que de voir dans ce film Morgan Freeman et Gary Oldman,  malgré leurs seconds rôles. Quant au nouveau venu Blake, interprété par Joseph Gordon-Levitt, son destin est peut-être tout tracé.

The Dark Knight Rises - Affiche Catwoman

The Dark Knight Rises – Affiche Catwoman

Là où j’ai une divergence avec certaines critiques que j’ai pu lire, c’est que pour moi Christopher Nolan ne clôt que sa trilogie et laisse assez de portes ouvertes pour envisager, non pas une suite, mais une exploitation de la Justice League (l’équivalent DC Comics des Avengers) tel que j’en parlais ici : Après Batman dans The Dark Knight Rises le 25 Juillet 2012, Superman dans Man of Steel, DC Comics et Warner Bros envisagent de répondre aux Avengers avec la Justice League. Si Nolan avait vraiment voulu clore définitivement ce chapitre, il l’aurait fait en évitant certaines scènes.

The Dark Knight Rises - Affiche masque Batman

The Dark Knight Rises est un très bon film d’action, le film dure 2H44 mais on ne s’ennuie pas. La vision proposée, qui se veut plus réaliste, est à découvrir. Certaines scènes comme celle dans les airs, ou sur le stade de foot sont impressionnantes, mais rien de comparable dans le style avec les effets spéciaux que l’on peut voir dans Amazing Spiderman ou Avengers par exemple.

J’ai aussi apprécié les engins de Bruce Wayne, qui sont plus des prototypes d’une armée que des gadgets. Je suis particulièrement fan de sa Bat-Pod. Si le décor de la Bat-Cave est très réussi, je regrette le Gotham plus “gothique”, adjectif qu’elle porte en son nom même.

Ce point de vue “réaliste” occulte donc ce que l’on peut attendre d’un super-héros, c’est à dire de la théâtralité, de “la fantasy”, et de l’humour décalé. Ainsi on est dans le contre Marvel, le contre Avengers… Il y a une opposition claire entre Joss Whedon, et Christopher Nolan. Et pour tout vous avouer aujourd’hui je penche en faveur de la version Disney Marvel même si les deux peuvent tout à fait cohabiter pour le plaisir de chacun et de la variété. Nous verrons aussi si The Dark Knight Rises bat les chiffres impressionnants au box office des Avengers. Tim Burton avait emprunté une voie qui me plaisait aussi particulièrement comme j’ai pu le mentionner plus haut pour Catwoman mais cela vaut aussi pour le Pinguin interprété par Danny DeVito, Double Face par Christopher Walken, et l’incomparable Joker par Jack Nicholson. La musique avait aussi l’avantage d’être de Danny Elfman. Ne les oublions pas.


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

Enfin la musique justement de The Dark Knight Rises est signée Hans Zimmer. Très réussie, dès qu’on l’entend on pense à l’univers Batman de Nolan.

En bref un film à ne pas manquer si vous êtes fan du genre.  Et vous qu’avez vous pensé de The Dark Knight Rises ? 

PS : Merci 3MoopyDelfy, hâte d’avoir ton avis.


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.


Commentaire sur “The Dark Knight Rises. Critique du dernier épisode de la trilogie Batman de Christopher Nolan. Avant la Justice League ?

Les commentaires sont fermés.