Karotz est-il le digne successeur du Nabaztag, du Nabaztag:tag et du Mir:ror ? Le test complet par la famille, et de Papa, un ancien de Violet. 4


Nous avons reçu pour Noël un Karotz. Avant que vous ne découvriez ci-dessous le premier test complet, rappel d’anciens articles autour de ce sujet :

  • Le Karotz est de retour dans de nouvelles vidéos promotionnelles, en attendant le test complet, par un ancien de Violet !
  • Skylanders – Spyro’s adventure : Un jeu d’aventure multi-plateformes mettant en oeuvre un lecteur RFID et des figurines. (Concours Inside)
  • Il faut sauver le Nabaztag ! (Violet, Mindscape). Historique et interview de Phabbrrysse, l’un des piliers de la communauté d’utilisateurs.
  • L’internet des objets, internet du futur ?
  • J’étais impatient de voir le successeur du Nabaztag et du Nabaztag:tag même si malheureusement Mindscape a abandonné ce nom emblématique pour Karotz.

    Celui-ci est accompagné de deux flatnanoz … des puces RFID en forme de lapins ainsi que d’une alimentation.

    (Une puce RFID permet de déclencher le lecteur qui se trouve sous le nez du lapin et le cas échéant une application liée comme nous le verrons plus tard.)

    Karotz - Déballage
    La joie du déballage

    Du temps du Nabaztag:tag nous avions les Nanoz:tag qui étaient des figurines de lapins contenant également une puce RFID. De cette époque pas si lointaine il m’en reste un jaune, un vert, et un noir. Il y en a encore sur le Ztore de Karotz, par contre je n’ai pas trouvé les autocollants RFID que l’on appelait Z:tamps (page vide sur les RFIDress). A propos de cette boutique web elle s’appelle toujours Ztore, sauf dans le titre de la page transformé en Kstore…

    Karotz - Le dos de l'emballage
    Le dos de l’emballage

    D’un point de vue purement technique l’objet a bien évolué dans cette itération avec notamment :

    Karotz - Avec Nabaztag tag
    Nabaztag:tag et Karotz (pas encore habillé). Sur le nombril du Karotz la webcam.

    D’un point de vue purement esthétique peu de changements hormis les ports ajoutés et le dos du lapin. La différence majeure, que là aussi je regrette (c’est une régression), est que l’on ai abandonné les 4 LEDS (3 devant, une en dessous qui pulsait) pour une seule. Le language lumineux perd donc de sa valeur.

    Auparavant plus que la couleur, leur battement et les séquences voulaient dire quelque chose. L’un des projets de Violet était d’ailleurs la lampe Dal:dal qui aurait pleinement exploitée ce mode de communication. Je ne comprends donc pas le choix de Mindscape en la matière. Peut être ont ils considéré cela trop compliqué pour le commun des mortels ?

    Karotz - Avec Nabaztag tag dos
    Nabaztag:tag et Karotz (avec les oreilles de couleurs. Oui on a échangé entre temps 🙂 )
    Karotz - Avec Nabaztag tag socle
    Sous le Nabaztag:tag et le Karotz. Plus de connexions possibles sur ce dernier (à droite)

    A noter la présence d’un slot pour poser le Karotz sur un dock comme cela existe pour un iPod / iPhone par exemple. Je n’ai rien vu pour le moment sur le Ztore mais ici sur une vidéo. Si le flux Airplay peut être un jour lu par un Karotz tel une borne Airport ou un Apple TV cela pourrait s’avérer très intéressant.

    Karotz - Batterie
    Il s’agit de l’emplacement de la batterie.

    De l’époque du Nabaztag:tag nombreux étaient ceux qui réclamaient une batterie. Logique en effet pour un objet connecté en Wifi qui gardait toujours un fil à la patte. Cette batterie n’est malheureusement pas incluse. Le point positif est qu’elle est amovible et proposée sur le Ztore à 19,99 euros. Nous ne l’avons donc pas testé mais c’est une belle évolution. J’imagine bien les filles empruntant le Karotz en fonction du besoin !

    Karotz - Microphone et Bouton
    Au dessus du Karotz. Le microphone y est désormais
    Karotz - La queue USB
    La queue du Karotz. Voilà qu’il a gagné un port USB.

    Le port USB permet d’avoir des “ADD ON” comme :


    • Une queue, clé USB de 4 Go vendue 19,99 euros pour stocker de la musique.
    • Un adaptateur USB / Ethernet pour ceux qui souhaiteraient ne pas opter pour le Wifi (dans ce cas pourquoi n’y est il pas nativement pendant que l’on y était ?)

    La molette permet toujours d’allumer/éteindre et de modifier le volume du son. Volume que je regrettais déjà de ne pas pouvoir monter d’un cran supplémentaire du temps du Nabaztag:tag. Quand il y a du bruit ambiant il est souvent difficile de comprendre ce qui est dit. Peut être une raison d’opter pour un dock … puisqu’il est devenu impossible – autre régression ! – d’opter pour la prise casque / enceintes externes qui était présente sur le Nabaztag:tag ! Choix incompréhensible de la part de Mindscape, sauf s’il s’agissait d’une option commerciale délibérée.

    Karotz - Raiponce
    Voilà le résultat après l’avoir décoré. Je vous présente la princesse Karotz : Raiponce !

    Au final donc, malgré quelques régressions côté LED et prise casque, de bonnes surprises niveau hardware.

    Bien sûr il est toujours possible de personnaliser son lapin. Différents modèles d’oreilles et de kits sont disponibles sur la boutique.

    Il faut maintenant après le déballage, passer à la configuration.

    Sur le Nabaztag et le Nabaztag:tag il fallait le mettre en mode “point d’accès” afin de s’y connecter et modifier sa page de configuration  avec le nom de son réseau Wifi, sa clé … Outre le fait que le WPA2 ne passait pas, cette étape était vraiment problématique par sa complexité. Beaucoup de clients abandonnaient.

    Un nouveau système basé sur une application de configuration et la prise Mini USB a été mis en place. Il n’est pas encore parfait, mais a le mérite de simplifier l’opération. Point faible, il faut avoir un ordinateur, impossible de le faire aujourd’hui depuis un smartphone ou une tablette voir pourquoi pas directement depuis une application Freebox, Neufbox … Certains clients préconisaient un écran… Personnellement j’ai du mal à l’imaginer, même si l’un des défis seraient de rendre le Karotz complètement autonome. On n’en est pas là.

    Karotz - Site web
    Première étape : RDV sur le site web de Karotz
    Karotz - Site web - Créer un compte
    Vous devez d’abord créer un compte
    Karotz - Site web - Créer un compte Confirmation
    Vous devez valider votre compte via un email
    Karotz - Site web - Téléchargement programme installation
    Accès au programme d’installation
    Karotz - Site web - Téléchargement Windows Mac Linux
    Pour Windows, Linux et Mac OSX

    Sur Mac OS X.

    Karotz - Site web - Installation 1
    Déplacer le fichier dans le dossier Applications. Aurait-on pu passer par l’App Store ?
    Karotz - Site web - Installation - Message d'erreur Java
    Etrange message d’erreur. Il a fallu relancer l’application

    Déroulé de l’application de configuration.

    Karotz - Site web - Installation - Etape 1
    Accueil du programme d’installation
    Karotz - Site web - Installation - Menu
    Il a quand même un drôle de nom…
    Karotz - Site web - Installation - Etape 2
    Il faut à nouveau s’identifier, alors que cela a été fait avant le téléchargement. L’executable ne pouvait il contenir cette information ?
    Karotz - Site web - Installation - Etape 3
    Il est temps d’allumer le Karotz
    Karotz - Site web - Installation - Etape 4
    Connexion à l’ordinateur via Mini USB / USB
    Karotz - Site web - Installation - Etape 5
    Choix de son réseau Wifi
    Karotz - Site web - Installation - Etape 6
    C’est là que l’on croise les doigts. Cette étape est plutôt longue. 
    Karotz - Site web - Installation - Etape 7
    Le programme ne sait pas s’il a réussi ou pas. Etrange ! On peut quand même imaginer qu’il sache à quelle étape il a échoué (trouver le réseau, passer la clé, obtenir une IP, rejoindre les serveurs de Karotz, s’identifier au compte…)
    Karotz - Site web - Installation - Etape 8
    Raté et le programme ne sait pas pourquoi. En vrai il n’a pas eu d’IP à cause du filtrage par adresses MAC ( à trouver en minuscule à la place de la batterie ! N’était il pas possible de le donner plus clairement ?)
    Karotz - Site web - Installation - Etape 9
    Et voilà !

    Mais avec tout cela le Karotz reste une boîte vide, et ce qui s’avère être crucial est l’interface proposée pour interagir avec lui et bien sûr les applications qui sont proposées. Celles-ci rendront elles l’achat de cet objet communicant incontournable ?

    Karotz - Site web - Retour
    Retour sur le web : Le firmware de votre Karotz se met automatiquement à jour. Première recommandations. On remarquera en haut à droite les principaux boutons de navigation.

    A l’époque du Nabaztag a été lancé un site appelé my Nabaztag qui a perduré au lancement du tag:tag. Cependant lorsque, très tardivement, les puces RFID ont été proposées (d’abord via les Book:z que je ne retrouve pas dans la boutique, il s’agissait de faire lire les livres par le lapin, excellent concept) le site ne permettait plus de répondre à nos besoins puisqu’il n’était pas prévu multi-objets. Du coup mes collègues ont crées (avec plus ou moins de succès) un site parallèle appelé My Violet.

    Mindscape a décidé de jeter ce travail aux orties et de recréer de toute pièce un nouveau site. Celui-ci est utilisable, mais offre déjà des lacunes niveau ergonomie, et la valeur ajoutée par rapport à my Violet ne me saute pas aux yeux.

    Karotz - Site web - Appz
    Applications

    La navigation s’articule autour de 4 univers principaux que l’on retrouve sur les boutons en haut à droite :

    • Ztore
    • Appz
    • Communauté
    • Mon compte
    Karotz - Site web - Objet
    Objet

    C’est au niveau de “Mon compte” que vous pouvez gérer :

    • Objets (Karotz et autres objets contenant une puce RFID compatible)
    • Messages d’autres utilisateurs
    • Contacts
    • Informations (personnelles, de connexion, avatar)

    Au niveau des contacts, point névralgique puisqu’il permet d’utiliser la fonction “Messages” et d’autres applications, il est impossible de faire une recherche avancée dans l’annuaire comme du temps de my Nabaztag, et encore moins de faire une recherche via Facebook, Twitter, Linkedin ou ses contacts Gmail. Autant dire qu’elle n’est pas en l’état très utile.

    Karotz - Site web - Contacts
    Contacts

    La partie “Messages” est-elle pas vraiment compréhensible avec ses différentes rubriques qui ne changent rien à l’affichage. De quoi s’agit-il ?

    Karotz - Site web - Messages
    Messages

    La partie “Objets” est plus intéressante.

    La première vue permet de voir chaque objet, à commencer par son Karotz, ainsi que les applications liées. Un objet est reconnu sur l’interface à partir du moment où vous l’avez passé au moins une fois devant votre Karotz. Les Flat qui sont fournis sont reconnus avec l’image liée (couleur et logo). Par contre mes anciens Nano ont un “?” et je n’ai trouvé aucun moyen de personnaliser l’image. On peut simplement modifier le nom. C’est problématique car personne ne connaît par coeur le nom des objets et l’image est bien plus parlante. Par ailleurs lorsque l’on parcourt les objets avec les flèches gauche et droite, on ne revient jamais sur le lapin.

    La vue sur cet objet est plus complète puisque l’on peut :

    • modifier son avatar (via un assistant et non un upload d’image, cette option aurait-été un plus)
    • voir également l’adresse MAC et l’adresse IP du Karotz sur le réseau local
    • l’espace utilisé (déjà 37% sans avoir installé grand chose)
    • les heures de lever/coucher du lapin personnalisable par jour (pas de calendrier plus poussé pour le moment pour prendre en compte les vacances, les jours fériés et autres exceptions).

    Ainsi il est possible de supprimer l’application liée à un objet. Pour les objets qui contiennent des puces RFID c’est simple, il n’y a qu’une application (par exemple : lancer une radio lorsque vous passer l’objet sous le nez du lapin). Pour le Karotz un pager est proposé car toutes les applications apparaissent même celles liées uniquement à un autre objet.

    Sur l’affichage de ces applications il aurait été intéressant d’avoir en infos-bulles mais aussi en options de tri :

    • Nombre d’utilisations (via vocal, via RFID, via programmation)
    • Première et dernière utilisation
    • La note qu’on lui a attribué

    Il y a un manque également au niveau du “planning de programmation”. Il est en effet possible de programmer le lancement de certains services, mais aucune vue synthétique de ce planning ne permet de s’y retrouver facilement.

    Karotz - Site web - Configuration de l'Appz
    Configuration d’une application

    L’univers “Appz” est une partie très importante car il s’agit de l’appstore du Karotz.

    L’idée est de reprendre le concept à succès d’Apple :

    • Proposer un catalogue d’applications que l’on est libre ou non d’installer ou de désinstaller
    • Proposer ses propres applications mais également mettre à disposition une API et un SDK pour que les développeurs puissent créer et soumettre les leur. http://dev.karotz.com/
    • Permettre la monétisation de ce contenu avec des applications payantes (à cette heure je n’en ai vu aucune avec ce statut). C’est essentiel pour Violet de générer des revenus autres que ceux en lien avec la vente de l’objet.

    Mais là s’arrête la comparaison avec Apple puisqu’il y a très peu de possibilités de tri et de recherches.

    5 grandes thématiques vous sont proposées : 

    • RSS (lecture de contenu issu du web)
    • Radio (lecture de radios diffusés sur le web)
    • Communauté (la plus prometteuse, mais pour le moment “Karotz Phone” et “Facebook” sont en statut “A paraître”).
    • Multimédia (un peu fourre-tout)
    • Mon quotidien (météo, qualité de l’air, horloge, email, agenda …). Une thématique incontournable.

    A l’intérieur de celles ci quelques options de tri : 

    • Nos conseils
    • Nouvelles
    • Gratuites
    • Payantes
    • Mes appz (étrangement cette partie propose de télécharger à nouveau des applications que l’on a déjà au lieu de les modifier)

    A l’intérieur de chaque application :

    • Téléchargement
    • Paramétrages des options éventuelles
    • Déclenchement manuel (à activer, avant de choisir l’objet qui l’effectuera)
    • Déclenchement permanent (à activer, avant de choisir l’intervalle de lancement)
    • Déclenchement planifié (à activer, avant de choisir jours et heures). A noter qu’il est apparemment possible de faire des choix à l’extérieur des heures de réveil sans alerte.
    • Différents profils (à activer, cela permet de choisir la commande vocale et d’avoir plusieurs utilisations d’une application. Par exemple pour la météo choisir plusieurs villes et déclencher la bonne selon plusieurs mots clés via la reconnaissance vocale ou autres options indiquées ci dessus).

    Ce qu’il manque selon moi à cette partie Appz :

    • on ne peut pas classer les applications par popularité / nombre de téléchargements.
    • d’un seul coup d’oeil impossible de voir sur quels objets sont associés tels applications (dans “Mes Appz”)
    • Pas d’aperçu du contenu
    • Cible (public visé, âge, option de tri correspondante)
    • Infobulle en passant sur le nom avec une courte description

    Il y a donc une importante marge de progression sur le fonctionnement de cet Appstore.

    Du point de vue du contenu on retrouve à peu près ce que nous avions déjà sur le Nabaztag:tag (sans la communion d’oreilles entre 2 lapins et la communication entre ceux ci façon interphone : le “lapinterphone”). Les applications “A paraître” sont celles qui sont le plus attendues, comme la possibilité d’utiliser le Karotz comme téléphone VOIP (recevoir les appels norme SIP voir Skype serait top) ou de pouvoir interagir avec Facebook (lecture et mise à jour du statut).

    Mais aujourd’hui, avec l’avènement de SIRI autrement dit l’assistant vocal d’Apple sur son iPhone 4S, on pourrait attendre du Karotz d’agir de même. C’est à dire réagir à tout type de demande et questions, et le cas échéant proposer l’une ou l’autre action / application. Cela me semble même incontournable.

    Enfin pour être complet il faut signaler l’existence d’une application iPhone permettant :

    • de bouger les oreilles
    • d’envoyer des messages lus par le Karotz
    • de changer ses couleurs
    • de prendre une photo (cela était très lent de mon côté, l’option webcam m’a donc pour le coup déçu.)
    • de lancer de la musique
    Karotz - App iPhone - Mon Karotz

    L'application iPhone

    Sur la boutique il y a quelques accessoires qui m’intéressent comme l’éventail RFID appelé Bookz, et les portes clefs comprenant 4 flatnanoz. 

    En conclusion

    Que l’on ne s’y trompe pas je suis content de retrouver mon Nabaztag:tag. Il a été augmenté techniquement et cela permet de ne pas avoir des bugs passés (le passage du système Jabber à celui partiellement embarqué doit y être pour quelque chose) et d’augurer de belles choses pour l’avenir. Mais au final aujourd’hui je ne sens pas encore la réelle valeur ajoutée via le site web et les applications proposées même si le concept d’appstore devrait largement y contribuer.

    Je crois toujours en ce produit même si j’ai quitté Violet dans de mauvaises conditions (licenciement économique avec le dépôt de bilan et le rachat via Mindscape).

    Les services que l’on a actuellement sont ceux pensés par Mindscape justement, qui était un éditeur de jeux et duquel on aurait pu attendre des interactions originales comme sur Skylanders. On peut se demander si la priorité n’était pas de développer l’existant : corriger les bugs du Nabaztag:tag et du site my Violet, ajouter l’appstore, trouver des nouvelles sources de revenus et créer des services innovants. Au contraire la création du Karotz et l’arrêt du Nabaztag:tag ont créé de la frustration et pire encore des coûts qui ont menés en partie à l’arrêt de l’activité de Mindscape. 

    Aujourd’hui c’est Aldebaran déjà auteur du célèbre Nao qui a repris le flambeau entrant ainsi sur le marché grand public. L’attente est forte, et j’espère que le Karotz aura le droit à une seconde chance avec cet acteur qui aura certainement à coeur d’aller beaucoup plus loin et de nous étonner. Car d’autres sociétés, comme Disney, travaillent déjà sur cette thématique.

    J’ai fortement apprécié l’implication communautaire de la marque autour notamment de Twitter et Facebook.

    La famille a adopté le Karotz et mes filles de 3 et 5 ans jouent avec lui, s’habituent au passage à la reconnaissance vocale et aux technologies sans contact / RFID. Toutes d’eux m’en parlent comme d’une entité au même titre que leur doudou Duffy sauf que celui ci ne leur parle pas… encore ! Pour les parents séparés cela peut être un outil pour que les enfants communiquent avec leurs Mamans et Papas.

    Et vous qu’en pensez vous ? Aviez vous un Nabaztag ? Que pensez vous du Karotz ? En avez vous un ? Pensez vous en acquérir un ? Qu’attendez vous d’un tel objet ? C’est à vous !


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.


4 commentaires sur “Karotz est-il le digne successeur du Nabaztag, du Nabaztag:tag et du Mir:ror ? Le test complet par la famille, et de Papa, un ancien de Violet.

Les commentaires sont fermés.