Lancement de la saison des 25 ans du parc FUTUROSCOPE. Nous y étions.


Le Futuroscope fête, en 2012, ses 25 ans. C’est en Juin 1987 qu’a été inauguré ce projet d’aménagement du territoire porté notamment par René Monory alors Président du Conseil Général de la Vienne. Désormais, comme le Parc Astérix notamment, le parc fait partie du groupe Compagnie des Alpes mais le département de la Vienne reste son deuxième actionnaire et le propriétaire foncier. Bien que son histoire fut parfois difficile, comme pour la plupart des parcs en France dont beaucoup ont fermés leurs portes, le Futuroscope a survécu et a annoncé avoir accueilli l’an dernier son 40 millionième visiteur.

Pour fêter cela, le Futuroscope a voulu faire fort en invitant lors de l’évènement presse, non seulement des peoples et des journalistes comme tous le monde le fait trop classiquement, mais aussi des blogueurs et des fans de parcs avec le cas échéant leurs familles. Signe d’une première modernité, qui va très bien à un parc qui se revendique du futur. Au moins il est en phase avec son présent ! Je tiens donc à saluer cette initiative et à remercier les équipes du parc pour leur invitation. J’espère également que cela donnera de belles idées aux autres !

Futuroscope - 25 ans - Badge presse

Les blogueurs sont considérés au Futuroscope avec la mention “Presse” sans distinction !

J’y étais donc avec mes filles, mais également avec ma soeur de 9 ans et notre Maman. Pour tous il s’agissait d’une première découverte du Futuroscope. Le TGV nous attendait à la Gare Montparnasse, certe très tôt, mais toute la famille était très motivée. L’un des grands avantages du parc depuis l’ouverture de cette ligne en Juin 2000 c’est son accès direct en TGV, ce qui le mets à 1H30 de Paris pour un billet tarif plein de 50 euros. La plus jeune, 3 ans 1/2, pensait que l’on allait à Disneyland, et elle croyait encore y être une fois sur place, peut être dans un troisième parc plus futuriste ?

Futuroscope - 25 ans - Batterie externe

J’en ai profité pour tester une batterie externe pour mon iPhone 4S qui annonce permettre plus de 10 recharges complètes.

Futuroscope - 25 ans - Gare TGV

Depuis la gare TGV du Futuroscope

L’idée n’est pas ici de faire une critique complète du Futuroscope car la visite s’est concentrée sur les nouveautés, et sur quelques attractions accessibles aux enfants, mais plutôt de donner une première impression générale sur l’expérience de nouveaux visiteurs. De nouvelles visites, peut être avec d’autres connaisseurs du parc, sont donc à prévoir.

L’idée n’est pas non plus de comparer à tout va avec Disneyland Paris, qui fêtera ses 20 ans l’année prochaine. En fait si la tentation est plus grande pour le parc Astérix, car basé sur un concept plus proche bien qu’avec des moyens radicalement différents, elle l’est moins pour le Futuroscope dont le positionnement se veut orienté vers notre imaginaire autour du futur. Cela n’empêche que l’on aimerait voir à Disneyland plus d’attractions du type d’Arthur et les Minimoys dont on va parler, et au moins obtenir la mise à jour de Star Tour qui est ce qui s’en rapproche le plus ! Mais c’est une autre histoire !

Futuroscope - 25 ans - Personnage Arthur et les Minimoys

Dès notre arrivée nous avons été accueillis par Arthur en mode “Minimoys” !

Première attraction testée, nouveauté de la saison, “Le Petit Prince” (lequel a aussi fait son apparition au Musée Grévin qui appartient également à la Compagnie des Alpes). Cette attraction est directement basée sur la série en images de synthèse actuellement proposée par France 3 via l’émission jeunesse Ludo.

Futuroscope - 25 ans - Le Petit Prince

Le Petit Prince

Difficile de partager avec vous des photos d’une telle expérience. Une jolie scène sous marine avec des animaux mécaniques et lumineux font office de file d’attente, avant d’entrer dans une salle prévue pour une projection 4D. Entendez par 4D, la 3D que nous connaissons tous maintenant + des effets qui procurent quelques sensations comme le sol qui bouge par exemple.


Le film était très poétique et joliment réalisé et cette expérience convient à toute la famille, même si les “sièges” qui permettent de s’adosser ne conviennent pas aux plus petits.

Futuroscope - 25 ans - Arthur l'aventure 4D

Arthur l’aventure 4D

La seconde attraction testée a été notre préférée : Arthur et les Minimoys, l’aventure 4D, tirée de la trilogie de Luc Besson (que nous avions regardé préalablement afin d’être dans l’ambiance). Ici nous sommes clairement dans un univers fantastique (ce qui est aussi le cas du Petit Prince) qui tranche un peu avec le “futur” vendu par le parc par ailleurs.

Pour autant le file thématisée est plutôt agréable, et l’expérience a été plutôt jouissive. Le petit véhicule, une coccinelle, bouge en fonction du film 3D, projeté sur un dôme Imax, qui vous est proposé. Cela secoue moins que Star Tour basé sur un principe similaire, mais n’empêche pas de vivre une aventure pleine de rebondissements servie par un film de qualité. A ne pas manquer.

S’il faut avoir 1 mètres 05, les plus petits peuvent tout de même assister à la projection, sans être sur la cocci-volante.

Futuroscope - 25 ans - iMagic

Spectacle iMagic

L’autre grande nouveauté des 25 ans c’est le spectacle iMagic. Il s’agit d’un spectacle mêlant magie et humour signé Bertran Lotth (sur scène) et Arthur Jugnot. Vraiment très agréable à voir.

Futuroscope - 25 ans - Arthur Jugnot

Arthur Jugnot

A l’issu du spectacle, le “Peuple du Futur” a présenté le sien. Il s’agit des personnages qui déambulent tout au long de la journée au sein du parc. Autant je trouve les déambulations très sympathiques, car elles donnent de la vie au lieu, autant je n’ai pas tellement accroché au spectacle, un peu trop avant-gardiste à mon goût.

Je vous invite à voir par contre la vidéo en fin de cet article, leur petit show précédent l’illumination du sapin.

Futuroscope - 25 ans - Les Messagers du Peuple du Futur

S’en est suivi la conférence de presse, puis le buffet où se sont mêlés peoples, journalistes, photographes, blogueurs et fans.

Futuroscope - 25 ans - Les politiques

Les politiques ne savent pas toujours lâcher la parole et en deviennent souvent soporifiques. Dommage.

J’avoue que pour le coup, non seulement je n’étais pas dans mon assiette avec de la fièvre (et refugié dernière Michel Cymès, en cas de malaise toujours préférable d’être derrière un médecin, au pire un bon blagueur pour vous remonter le moral) mais la foule ainsi que le choix des mets pas très adaptés aux enfants, a fait que je n’en aurai pas un grand souvenir. Pour preuve on a déjeuné au sol. Dommage cela partait sans doute d’une bonne intention et le coût de l’opération a du être important.

Futuroscope - 25 ans - Michel Cymes

Michel Cymès qui officie sur France 5

Quelques photos où vous pourrez jouer au jeu, trouvez les vedettes qui s’y cachent :

Futuroscope - 25 ans - Vedettes 1Futuroscope - 25 ans - Vedettes 2

L’après midi était libre ce qui a permis de visiter un peu le parc et de le découvrir. Comme je l’ai indiqué plus haut, cette visite n’a forcément été que superficielle.

Cependant, j’avais une crainte que le parc soit très gris, et à l’image d’un futur imaginé il y a 30 ans. Il faut avouer que les allées sont un peu tristes, et j’espère que l’avenir sera un peu plus coloré. J’ai l’impression que l’arrivée des Minimoys et du Petit Prince entrent un peu dans cette logique. Par chance il faisait beau.

Point très positif, l’ambiance musicale. Il m’est arrivé plusieurs fois d’y prêter attention et d’entendre Gotan Project par exemple. Nous avons dégainé l’iPhone et Shazam afin de savoir de quels titres il s’agissait. Pareillement pour l’illumination en soirée avec la version instrumentale de Downside Up de Peter Gabriel (voir vidéo).

Futuroscope - 25 ans - Panneaux indicateurs

L’une des bonnes surprises a été ces panneaux indicateurs.

Futuroscope - 25 ans - Toilettes

Si les toilettes ont été thématisés, je n’ai pas vu de WC à la japonaise “must du must” !

Futuroscope - 25 ans - Arène

Je regrette que nous n’ayons pas vu le spectacle nocturne “Le mystère de la note bleue”

Avec les enfants je n’ai pas pu faire toutes les attractions qui m’auraient attirés, puisque certaines avaient une limite de taille et je voulais que la plus jeune, âgée de 3 ans, en profite un maximum.

De ce point de vue j’ai été agréablement surpris par “le 8ème continent”, expérience où vous devez tirer sur des déchets pour les détruire depuis votre scooter des mers. En effet un strapontin permet aux petits d’avoir un pistolet et de jouer avec vous. C’est vraiment bien vue et cela mérite d’être généralisé autant que possible.

Futuroscope - 25 ans - 8ème continent

Les scooters des mers du 8ème continent. Attraction ludique et éducative réussie.

Futuroscope - 25 ans - 8ème continent - Strapontin

La plus jeune sur le strapontin a pu jouer. Les adultes ne culpabilisent plus !

Dans les attractions que l’on peut faire avec les enfants il y a aussi les “Astro-Mouches”. Là j’ai été très déçu… C’est un film en 3D, film qui a d’ailleurs déjà été diffusé à la télévision. La 3D passait mal, était ce mes lunettes ou la fatigue ? Bref à oublier, et certainement l’une des premières attractions à renouveler puisque maintenant la 3D de ce type peut être disponible dans le salon de chacun. Cap sur la 4D et la réalité augmentée ! (Le point positif est que j’ai pu faire une sieste).

Futuroscope - 25 ans - Les machines de Léonard

Les Machines de Léonard, qui ont bien plues aux enfants. Sauf que c’est Papa qui pédalait pour monter !

Nous avons également vu “Le monde des enfants” avec une dizaine de petites attractions dédiées façon aires de jeux. Rien de sensationnel mais de quoi les occuper. J’ai bien aimé les machines de Léonard.

Futuroscope - 25 ans

Pour terminer la journée avant de retrouver le TGV et quelques surprises (le Père Noël notamment) place à la cérémonie d’illumination devant un sapin High Tech et avec l’intervention du Peuple du Futur. Cela change de ce que nous voyons habituellement (et que nous aimons par ailleurs, l’un n’empêche pas l’autre).

Futuroscope - 25 ans - Musique

Groupe décalé très sympathique.

Futuroscope - 25 ans - Les décorations de Noël façon Futuroscope

Les décorations de Noël façon Futuroscope

Une vidéo de ce moment si particulier :


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

Et le Père Noël ! 

Futuroscope - 25 ans - Père Noël

Futuroscope - 25 ans - Dominique Hummel

Et si le Père Noël de la journée c’était surtout cet homme, Dominique Hummel qui dirige le Futuroscope ?

A noter l’existence d’un site mobile, moins complet qu’une application dédiée mais qui permet d’être compatible sur un maximum de supports avec des informations clés. J’attends cependant du Futuroscope qu’il soit à la pointe de la technologie sur la mobilité, le participatif, la gamification, la réalité augmentée, le RFID, le NFC … Tout ce qui fait que le futur c’est demain !

Futuroscope - 25 ans - Site Mobile

En conclusion nous avons passé une excellente journée, qui en appelle d’autres. Le Futuroscope a vraiment montré l’exemple par l’organisation de cet évènement à l’occasion de ses 25 ans et prouve son intérêt pour le web, les réseaux sociaux et ses fans. Nous avons encore beaucoup à y apprendre et y découvrir, et nous ne manquerons pas d’en parler ici avec vous. Par ailleurs comme le site Internet doit être complètement revu pour le mois de Janvier, aucun doute que je m’y intéresserai de très près ! (avec l’oeil du Chef de Produit / Projets Web 2.0)

En savoir plus :

Et vous connaissez vous le Futuroscope ? Qu’en avez vous pensé ? Avez vous envie d’y aller ou d’y retourner ? 

Voir toutes les photos


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.