La fin de l’email, vraiment ? (Basecamp, Facebook Messages, Google Wave) 1


Ont ils tous perdu la raison ? Avec le succès fulgurant de leurs outils, voilà que de grands acteurs de l’Internet prédisent plus ou moins ouvertement la fin de l’email. Google avec son Google Wave et Facebook avec la refonte de sa messagerie en tête. Du côté pro également, avec des outils comme Basecamp, on peut se demander quel avenir est réservé à l’email dans les échanges internes et externes.

C’est vrai l’email n’est plus tout jeune, si j’en crois Wikipedia il est né avant l’Internet, en 1965 ! Tout les internautes en ont au moins une fournie par leur fournisseur d’accès, si ce n’est plusieurs avec notamment la prolifération des outils et des webmails comme Hotmail, Gmail, Caramail, Yahoo Mail, etc… Sans compter bien sûr leur adresses professionnelles. L’@ est-il en danger ? Facebook avec ses 550 millions d’utilisateurs à ce jour parviendra-t-il à le faire vaciller ? 

  • Souvenez vous de Google Wave.

A l’époque tous le monde voulait une invitation. Cela devait être une révolution et dépasser l’aspect “rudimentaire” de l’email classique pour s’adapter au web contemporain. Ce service devait être l’application web ultime pour communiquer et collaborer. Il devait rassembler des outils de messagerie instantanée, de Wiki, et d’extensions qui pouvaient s’y greffer. La phase de test a démarré en Octobre 2009, avant que le service ne soit ouvert à tous en Mai 2010. Le succès ne fut pas au rendez-vous, en tout cas pas autant qu’escompté. Google Wave est considéré comme l’un des plus cuisants échecs du moteur de recherche. Pour tout avouer nous sommes plusieurs à avoir testé et à ne plus y avoir remis les pieds, déçus. Aujourd’hui le code a été libéré par Google et le projet Wave in Box a été accepté par l’Apache Software Foundation… On verra bien ce qu’il en adviendra en tant que projet open source. 


  • Maintenant il y a Facebook Messages

La presse le présentait comme un projet de Facebook censé tuer “Gmail”, l’application Mail de Google qui elle a été adoptée par des millions d’utilisateurs. Facebook s’en défend, tirant peut être les conclusions de l’échec de Google Wave. Le réseau social a donc présenté en Novembre 2010 la refonte de son application de messagerie qui était il est vrai très basique et dépourvue du minimum syndical pour en faire une boîte de réception universelle.

Celle-ci intègre les conversations email via une adresse @facebook.com, la messagerie interne, et le chat. Certains pays ont également une option SMS. La conversation s’affiche alors unifiée. Tout s’affiche dans un même flux, ce qui est plutôt déroutant (mais pourquoi pas). Par contre les options sont toujours aussi pauvres. On ne peut que transmettre, supprimer, archiver et déplacer dans “Autre”. L’objet du message a aussi disparu. Par contre il est tout de même possible d’ajouter une photo, ou un fichier joint. La question que tous le monde se pose est : Facebook parviendra-t-il à imposer cet outil grâce à ses 550 millions d’utilisateurs dans le monde ?

Aujourd’hui, je n’ai pas eu ni l’envie ni le réflexe de communiquer via mon adresse @facebook.com, et alors que déjà beaucoup lisent le contenu du web à l’intérieur de Facebook, jouent à l’intérieur de Facebook, consultent des photos/vidéo, et conversent au sein de Facebook via les groupes, les murs, et les pages fans, est il vraiment souhaitable que notre messagerie personnelle y soit aussi intégré ? Par ailleurs je n’ai pas réussi à configurer le SMTP de la boîte Facebook.com et leur support est apparemment soit inexistant soit très long à répondre.

  • Et pour la gestion de projets ? 

Il existe de nombreux outils professionnels. L’un des exemple les plus connus est celui de Basecamp de 37signals. Il permet en son sein de gérer des tâches, le temps passé sur celles-ci, des échéances, de partager des documents, d’éditer en mode Wiki, et bien sûr d’échanger des messages au sein de “groupes”. Autrement dit, pour autant que l’on invite ses équipes voir ses clients, l’email n’est plus indispensable sauf pour les notifications… et encore. Une application “mobile” et un mode push le rendrait facultatif il en existe d’ailleurs plusieurs. Sa force vient aussi de la possibilité d’ajouter des extensions pour couvrir plus de domaines (la facturation par exemple). Dans un cadre strictement professionnel, cela fonctionne bien, si tous le monde se prête au jeu et l’utilise complètement.

Pour conclure : 

Vous avez certainement votre propre expérience de ces outils, ou d’autres. N’hésitez pas à la partager via les commentaires. Pour ma part, autant j’ai été séduit d’un point de vue professionnel par l’idée de Basecamp, autant les tentatives de Google et Facebook, si elles sont intéressantes ne m’ont pour l’heure pas convaincu. Par contre Twitter me sert de plus en plus à envoyer de courts messages à des amis, cela restant anecdotique. Aussi je ne serais d’ailleurs pas surpris que tôt ou tard Apple propose sa vision des choses avec son savoir-faire ergonomique. Ce n’est peut être que partie remise mais aujourd’hui l’email me semble avoir encore quelques beaux jours devant lui, sa simplicité et son adoption massive seront difficiles à battre.

Qu’en pensez vous ?


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.


Commentaire sur “La fin de l’email, vraiment ? (Basecamp, Facebook Messages, Google Wave)

Les commentaires sont fermés.