Et voici ce qui doit etre la dernière aventure de notre “héros” des chroniques d’Anne Rice, Lestat le vampire, dans ce volume intitulé “Memnoch le Démon”.

Après l’avoir découvert dans “Entretien avec un vampire”, avoir connu sa vie de mortel et ses débuts d’immortel dans “Lestat”, sa rencontre avec “La Reine des Damnés” à l’origine de tout, l’avoir vu échanger son corps l’espace de quelques temps dans “Le voleur de corps”, Lestat ne pouvait cette fois qu’être confronté à Dieu et à son adversaire le diable ici nommé “Memnoch le Démon”. Livre qui aurait pu être nommé “Entretien avec le Démon” !

memnoch

Comme je le disais dans mon précédant article, il semblerait que Memnoch le Démon ne soit pas aussi apprécié par les fans que ses prédécesseurs. Et, je dois l’avouer, l’espace d’une centaine de pages, je me suis ennuyé ferme. Pourtant tout a été bouleversé lorsque le fileur, s’est révélé être l’ange déchu venu dévoiler sa vérité à Lestat.

Ce livre pourra en dérouter certains, voir déconcerter. Pourtant Anne Rice y dévoile ici, à sa manière et avec son personnage fétiche, sa vision de la création, du monde céleste et de l’enfer comme a pu le faire précédemment Dante dans la Divine Comédie par exemple. Les discussions, les débats qui y sont relatés, bien évidemment purement imaginaires, sont des débats que l’on peut avoir sur la religion et l’existence de Dieu, et ce postulat accepté son dessein.

Sans vous en dévoiler plus, je dois dire que j’ai beaucoup apprécié cet ouvrage, palpitant, et je vous conseille de tout cœur de vous accrocher sur les premières pages, avant d’arriver au point culminant de l’histoire. Lestat fidèle à lui-même se mettrait il à douter et à rechercher sa rédemption ? Ce livre très controversé nous pousserait à le croire…

Anne Rice réussit donc encore une fois à nous tenir en haleine dans une saga qui compte déjà 4 tomes avant celui-ci avant de passer à d’autres personnages emblématiques comme Armand, Marius ou Pandora. Quant à moi, c’est avec un plaisir nous dissimulé que je vais me plonger dans “Merrick” qui est annoncé comme la rencontre entre les chroniques des vampires et la saga des sorcières qui m’a fait découvrir cet auteur. Aux fans, existants ou à venir, je vous dis donc à bientôt ! 🙂