DLP Insidears : Un nouvel élan pour le relations de Disneyland Paris avec ses fans – influenceurs. Et quelques scoops !


Afin de professionnaliser et relancer ses relations avec ses fans, Disneyland Paris a lancé une nouvelle plateforme participative appelée INSIDEARS (un savant jeu de mot entre “Inside / Insiders” qui signifie “initiés” et “Ears” pour les oreilles de notre ami Mickey). C’est une initiative que nous appelions de nos voeux depuis longtemps, et nous sommes ravis de compter parmi les membres fondateurs invités à cette soirée de lancement.

logo-insidears

Logo Insidears / Notre label

Le plan d’investissement prévu par The Walt Disney Company est l’occasion pour Disneyland Paris de repartir sur une belle dynamique, et les relations avec les influenceurs en sont une composante. Alors que nous étions des premiers invités aux différentes visites de coulisses et autres célébrations il y a une dizaine d’années, avec un point d’orgue lors du 20ème anniversaire, nous étions plusieurs à voir nos relations perdre en intensité (alors que paradoxalement nos travaux prenaient de l’ampleur et que jamais nous n’avons arrêté de couvrir les nouveautés de la destination, même lorsque cela était difficile comme à l’époque de #SaveDisneylandParis). Léopoldine et Aliénor ont même inauguré le Pavillon des Princesses !

Tout cela semble maintenant bien loin, c’est l’occasion d’appuyer sur le bouton RESET, et de repartir à l’assaut de Disney Fan Daze, Marvel, Star Wars, et de bien d’autres jolies choses à venir. Lors de cette soirée inaugurale, qui devrait en appeler d’autres, le namurois directeur adjoint en charge des opérations Daniel Delcourt, a répondu à quelques questions que nous nous posions en dévoilant quelques exclusivités au passage. C’est aussi l’occasion de tordre le cou à certaines rumeurs, que certains forums aiment à propager (créant de la déception au final, tout ça pour faire de l’audience).

insidears-disneyland-paris-2018

Mathias Dugoujon présente Disney Inside Ears

insidears-disneyland-paris-2018

La nouvelle plateforme DLP Insidears présentée par Mathias Dugoujon

insidears-disneyland-paris-2018

Daniel Delcourt et le concept art des futurs Walt Disney Studios

insidears-disneyland-paris-2018

Fans aussi des lanières et de ces badges. Métro, boulot, château !

insidears-disneyland-paris-2018

Léopoldine écrit et dessine sur le mur d’idées.

« Un sentiment d’appartenance qui a décuplé. Tous le monde est très fier de cet investissement. » C’est ainsi que Daniel Delcourt a évoqué l’impact d’un investissement de 2 milliards d’euros sur le moral des troupes. On le croit sur parole, il en est de même sur le moral des fans. Fans qui connaissent pour la plupart, comme c’est notre cas, ce qu’offrent les autres parcs Disney dans le monde.

On a tous constaté une augmentation continue des tarifs de Disneyland Paris, mais celle-ci est accompagnée d’une stratégie de montée en gamme en développant les produits Premium. Une équipe dédiée « Disney Special Activities » a donc été crée pour concevoir de nouveaux produits en collaboration avec l’équipe marketing. Ainsi on a vu l’arrivée de nouveaux passeports annuels (qui restent selon nous encore à parfaire) et des séjours signature Marvel et Célébration avec des contenus inédits. Il en est ressorti également un produit nouveau que nous avons hâte de découvrir la semaine prochaine : Disney Fandaze, soirée durant laquelle nous devrions notamment voir plus de 80 personnages dont certains très rares. À ce propos si la communication autour de cette soirée s’est faite bien trop tôt, et peut-être de façon maladroite, nous laissant parfois perplexes, l’envie est enfin arrivée, avec l’annonce notamment de la présence d’Oswald et Ortensia. Malheureusement le programme ne laisse guère d’espoir sur des personnages vus le 12 avril dernier, comme Vanellope par exemple. À suivre dans un prochain Revo-Rama !

Daniel Delcourt a également évoqué :

  • D’autres soirées ont été crées comme Jazz Loves Disney et une soirée supplémentaire pour Electroland.
  • Les Extra Magical Time améliorées sur 2 parcs avec 11 attractions ouvertes.
  • Les nouvelles saisons dont le Festival Pirates et Princesses que nous avons apprécié, et dès le 8 Juin l’Été des super héros Marvel pour laquelle nous avions eu une petite preview.
  • La célébration de l’anniversaire de Mickey qui aura 90 ans cette année entre octobre et décembre. C’est encore flou mais on peut s’attendre à des petits happenings comme à la fin du Big Band de Noël (restera-t-il à Videopolis ?).
  • C’est une (bonne) surprise : Mickey Philharmagic arrive à Discoveryland Theater. Nous en avions parlé lors de notre reportage sur le Magic Kingdom d’Orlando (il se trouve à Fantasyland non loin du château). C’est un court métrage autour de la musique, en 4D. Même si le thème est plutôt éloigné de Discoveryland, c’est une bonne nouvelle pour une salle en perdition depuis l’arrêt de Captain Eo (qui avait lui-même bien vieilli). Cela n’est pas précisé mais cela pourrait être temporaire.
  • L’année prochaine nouveau théâtre à la place de Chaparral Theater (qui avait de nombreux défauts) à Frontierland avec le retour du roi lion.
  • La grande réhabilitation du Mark Twain, le bateau que nous pensions tous perdus, aura bien lieue en 2019 pour un retour en 2020 ! C’est une bonne chose pour Frontierland mais surtout un geste bien symbolique de retrouver un Disneyland Park comme il a été imaginé à l’origine.
  • Fermeture de L’Aventure Totalement Toquée de Rémy (Ratatouille) à cause d’un bug. Fermeture de Ratatouille de fin aout à décembre. Le sol se creuse, les véhicules sont connectés en wifi, ce qui cause des interruptions. C’est très long, et on espère que s’il y a eu des améliorations de l’attractions pour EPCOT (en cours de construction), nous en bénéficierons aussi par la même occasion.
  • Réhabilitation de la Tour de la Terreur à partir du 3 mai 2018. Bâche blanche pour prendre les cotes exactes, puis bâche à thème. Cela peut expliquer l’absence de show nocturne sur l’été des super héros. On espère ne pas avoir du Marvel sous la bâche, imaginez la surprise (ou la stupeur des fans). Pour être tout à fait transparent avec vous, nous aimons la Tour de la Terreur pour son thème justement (mais n’aimons pas trop l’attraction en elle-même, c’est une opinion impopulaire on s’en doute 😉 )
  • Évocation du nom “Iron man Coaster”. Nom de travail ou définitif ?
  • Explication des nombreux problèmes de Big Thunder Mountain. Fermée un an et bcp de problèmes à la réouverture. Nouveaux trains plus rapides, ils sont 5. Il y a des capteurs partout, si un train a 1 milli-seconde de retard, l’attraction s’arrête. Il a donc fallu recalculer toutes les vitesses. Les 101 (One-Zero-One, le code utilisé en interne et par les fans) sont encore nombreuses mais causées aussi par le comportement des visiteurs. Il y a 2 minutes pour débarquer / embarquer et si ce n’est pas respecté (parce qu’un visiteur change d’avis par exemple) alors tout s’arrête. La procédure de réouverture aurait aussi été améliorée et accélérée. Malheureusement il y a un autre soucis avec la fumée, car il y a une fuite et ils cherchent à trouver une solution sans avoir à vider à nouveau le lac… Au passage on apprend qu’une task force de 8 ingénieurs dédiée aux problèmes techniques a été crée en appuie des équipes de maintenance. Chiffres Disneyland Paris : + de 6 millions de guests en plus dans les attractions. 97% de taux de fonctionnement des attractions. Réhabilitation au delà de 80% de satisfaction des visiteurs.
  • Passons à Phantom Manor, l’attraction préférée de nombreux fans (la nôtre en l’occurence quand on la combine avec BTM) elle est en pleine réhabilitation. Celle-ci est faite en profondeur comme pour Pirates des Caraïbes (plus encore peut-être). Nous avons hâte de voir le résultat, mais surtout si de nouveaux effets sont ajoutés, et si la storyline avec Thunder Mesa a été renforcée. Nouvel ouvrage sur Phantom Manor prévu dès l’automne. Nouvelle expérience photo en Juin: les fantômes tentent de s’échapper du manoir. Réalité augmentée ? Devant le Manoir nouvelle photo location avec personnages (de Phantom Manor ? On espère bien y voir Mélanie Ravenswood et le fameux Fantôme). Au passage on n’oserait rêver de poupées collector à leur effigie. Retour de la cavalcade à Halloween avec un nouveau char « Mickey’s Illusion Manor ». Pour célébrer les 90 ans de Mickey et Phantom Manor.

  • Fermeture du Colonel Hathi’s Pizza Outpost pour une transformation avec un nouveau thème. Il s’est murmuré dans la salle Indiana Jones. Cela aurait du sens, cette franchise fait partie du lot Lucasfilm au même titre que Star Wars, et il y a déjà l’attraction Indiana Jones et le Temple du Péril à proximité. Cependant une rumeur (qui date de 1995 et revient sans cesse) fait état de l’arrivée prochaine d’une version modernisée de l’attraction Indiana Jones Adventure déjà présente au Japon et en Californie. C’est un parcours scénique familial qui pourrait compléter l’existant et créer un land dédié. Cela aurait du sens, mais ne nous emballons pas.
  • Pour les hotels au delà de New York (“on refait tout”) qui sera le repère des Avengers, ce sera le Disneyland Hôtel. Les nouveaux designs ont été présentés à Catherine Powell (actuelle et future ancienne présidente, qui va avoir la responsabilité des parcs US et Européen), et ceux-ci lui auraient bien plu. Quel thème ? On ne le sait pas… On imagine bien quelque chose autour des contes et de Fantasyland.
  • Le Disney Village va enfin être revu. Le budget débloqué par TWDC est sans doute un coup d’accélérateur à ce projet maintenant assez ancien. C’est une nécessité tant il a mal vieilli et dénote avec le reste du complexe, alors que c’est l’une des premières chose que l’on voit. Le plan est presque finalisé (manque 10%). « On va y aller et plutôt rapidement ». Ce ne sera pas calqué sur Disney Springs car les expériences sont très différentes, et on est plutôt d’accord avec cette analyse (en fait ça n’a rien à voir).
  • Retour des tourelles du château (après l’incident il faut revérifier toutes les structures du château) avant juillet 2018.
  • Retour des RDV Gourmands de Disneyland Paris. Régions françaises (6 chalets de plus) : Les Antilles. Ouverture de l’Italie, l’Espagne, et la Belgique. À partir du 27/07.
  • Retour de Photopass Day.
  • Pizza Planet c’est fini. Besoin de place pour les conventions qui ne pourront pas aller à l’hôtel New York. Rachat de la tente de la COP 21. Pour des événements et produits premium.
  • Pas de Starbucks à Main Street.
insidears-disneyland-paris-2018

Daniel Delcourt n’en dira pas beaucoup plus sur le plan de la TWDC sur les Walt Disney Studios.

insidears-disneyland-paris-2018

Grande surprise : Mickey Philarmagic

insidears-disneyland-paris-2018

Grande réhabilitation à venir : le Disneyland Hôtel

insidears-disneyland-paris-2018

Le grand retour du Mark Twain annoncé par Daniel Delcourt !

insidears-disneyland-paris-2018

Vivement le retour de Phantom Manor.

insidears-disneyland-paris-2018

La grande réhabilitation de Phantom Manor

insidears-disneyland-paris-2018

Bientôt un nouveau char pour la cavalcade d’Halloween (qui sera donc de retour !)

Il a aussi été question des restaurants avec une revue des produits des services comptoir / Fast Food. C’est en effet l’un des points faible de l’offre actuellement alors que nous avons senti une nette amélioration dans le service à table. François Charpy, qui vient de l’univers de la restauration rapide, est arrivé il y a 3 mois pour la mise en place de cette nouvelle stratégie. Retour de produits liés aux saisons des USA mais aussi des créations Disneyland Paris.

Côté digital, vous le savez, c’est un point très important pour Rêves Connectés et Le Revo-Rama. Nous avons souvent fustigé le grand retard de Disneyland Paris sur ce point (et cela a été officiellement reconnu lors de cette soirée). Je me souviendrai toujours d’anciens responsables qui m’expliquaient sans broncher que le Wifi dans les parcs c’était trop difficile. Nous étions déjà dubitatifs, et notre séjour à Walt Disney World nous a convaincu que l’écart était même énorme. Une directrice en charge du digital (numérique plutôt) a été nommée avec une équipe dédiée.

Nos espoirs en terme de Magic Bands ont été douchés, par des raisons qui ne semblent pas totalement claires. Mais il y a de quoi se réjouir néanmoins car une équipe dédiée a été créée pour mettre en place ce qui sera déjà une révolution pour Disneyland Paris :

  • Couverture wifi dans le parc. Celle-ci démarre et devrait être terminée en 2019. On en avait assez des faiblesses de la 4G (le coup de grâce a été donné avec le roaming européen)
  • Magic pass : Cette carte sert déjà pour la chambre, les repas, l’accès aux parcs, retirer ses fastpass. Il faudrait ajouter Photopass (ou nous avons manqué cette info) et pouvoir la stocker dans son smartphone.
  • Pas de magic band (les gens ont applaudis pensant d’abord que c’était confirmé) « je pense que chaque parc doit avoir sa propre approche en terme de digital. On parle de WDW, le magic band ne peut pas s’adapter sur des structures comme les nôtres. » (donc pas de Fast Pass Plus non plus ??? La vraie raison n’est-elle pas soit une crainte de la CNIL, soit le fait de devoir potentiellement remplacer beaucoup de matériel à l’entrée des parcs et des attractions ?)
  • Réservation online des restaurants. Cela nous avait beaucoup plu à Walt Disney World, réserver son restaurant en ligne est indispensable. C’est en test.
  • Test de réservation dans le restaurant en coulisse. Créneau horaire pour venir chercher son menu

La plateforme web et mobile InsidEars repose sur la solution Sociabble qui est une plateforme participative en marque blanche.

On peut voir le mur des infos officielles, des pages fans, et le classement des ambassadeurs. Le principal avantage est de nous réunir et d’éviter au maximum le one to one par email de la communication de Disneyland Paris.

C’est une très bonne idée, même si on attend encore d’autres fonctions liées aux événements par exemple. Pour le moment le mur est aussi un peu fouillis, trop d’infos tue l’info. On ne sait plus ce qui est important. Un email l’était, le reste était sur les réseaux sociaux. Heureusement un filtre par communiqué Insidears est possible.

Les points du “Top ambassadeurs” sont attribués en fonction des interactions sur cette plateforme (il y a déjà des gens à plus de 18 000 points alors que 1 commentaire = 1 point). On espère donc que les invitations aux événements/previews ne reposeront pas là-dessus. Le Klout est aussi intégré mais … cela n’existe plus. Combien de point pour 3 à 4 jours pleins passés sur un reportage du Revo-Rama ? Cela ne risque-t-il pas d’encourager la quantité plutôt que la qualité ? (ce qui est peut-être souhaité pour faire du bruit sur les réseaux). Est-ce que l’on sera davantage retweetés par les comptes officiels, ce qui n’arrive plus depuis plusieurs années ? (au début c’était le cas).

On va suivre cela avec beaucoup d’intérêt.

insidears-plateforme-sociabble

Le mur d’actualités

insidears-disneyland-paris-2018

Au rayon Fast Food de l’été des super héros Marvel

insidears-disneyland-paris-2018

Pour les collectionneurs

insidears-disneyland-paris-2018

Du nouveau côté merchandising pour l’été des super héros Marvel

insidears-disneyland-paris-2018

Les gâteaux / pâtisseries – Sablé – Groot (Les Gardiens de la Galaxie / Marvel)

insidears-disneyland-paris-2018

Pour conclure la soirée, un groupe TALE OF VOICES.

insidears-disneyland-paris-2018

Tale of Voices

insidears-disneyland-paris-2018

Jazz loves Disney (et le contraire est vrai aussi). Pianiste. Stan Kramer.

insidears-disneyland-paris-2018

Nos amis les canards à l’hôtel New York de Disneyland Paris.

insidears-disneyland-paris-2018

La vue depuis l’Hôtel New York qui sera bientôt métamorphosé.

Merci aux équipes de Disneyland Paris pour leur invitation, et ces précieuses informations. Ce nouvel élan est bienvenue et on suivra tout cela avec beaucoup d’intérêt.

Et vous que pensez-vous de DLP Insidears et des informations communiquées lors de cette soirée ?


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize + 10 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.