Super Mario Run. Que vaut le second jeu Nintendo sur iPhone, un mois après ?


Le 15 décembre 2016, après un “teasing” très réussi de la part de Nintendo envoyant Shigeru Miyamoto d’abord au Keynote d’Apple aux côtés de Tim Cook, puis chez Jimmy Fallon pour le Tonight Show avec Reggie Fils-Aimé, et avec des bandes annonces plutôt réussies, le premier jeu “Super Mario” arrivait enfin sur smartphone avec une attente forcément très forte sur son contenu.

Nous l’avons testé dès sa sortie (et terminé très rapidement quelques jours plus tard), voici notre avis avec le recul de quelques semaines. Y avons-nous rejoué depuis ?

Miitomo Alienor

Aliénor dans Miitomo, n’a pas l’air contente … Est-ce à cause de Super Mario Run ?

Super Mario Run, le premier jeu Mario sur smartphone

Après un Miitomo plutôt orienté réseau social, amusant – surtout pour les enfants – mais vite lassant car sans réel enjeu ou nouveauté bouleversante, et un Pokémon Go que l’on ne peut directement créditer à Nintendo (mais plutôt Niantic et The Pokémon Company), nous avons enfin là le premier vrai jeu Nintendo sur iPhone (et bientôt Android).


Il y a indéniablement du très bon dans ce jeu. Tout d’abord au lieu de nous imposer un pad et des boutons virtuels comme on a pu le voir avec Sonic, Nintendo a opté pour un “Runner” type Temple Run ou Sonic Dash, mais dans une vue horizontale comme un jeu de plateforme Mario classique. On retrouve des niveaux, ennemis, et musiques emblématiques de la série, on n’est donc pas pour autant dépaysé. Au contraire, apprendre à sauter avec ce Mario dopé au smartphone est plutôt un défi amusant.

Super Mario Run Super Mario Run Super Mario Run Super Mario Run

Super Mario Run

Le drapeau de Super Mario Run. Le niveau est terminé.

Super Mario Run, des défis à relever et quelques “à côtés”

Pour augmenter “un peu” sa durée de vie Nintendo y a ajouté un petit village de Toads que vous pouvez construire grâce à des objets achetés en boutique (avec les piécettes virtuelles) et des villageois gagnés lors de défi.

Lors de ceux-ci on affronte ses amis, en mode fantôme virtuel, et un classement est proposé en fonction de sa population de Toads. C’est une bonne idée cela permet de se concentrer non pas sur la réussite du niveau, mais sur le nombre de pièces que l’on peut y gagner.

Par contre, comme toujours, Nintendo a encore des progrès à faire dans sa gestion des amis, toujours aussi compliqué de les trouver sur les réseaux sociaux, et aucune interaction avec Miitomo et My Nintendo où le “travail” a déjà été fait. Un écosystème à parfaire encore surtout que la Switch arrive avec, on espère, du jeu en réseau.

Super Mario Run Super Mario Run Super Mario Run Super Mario Run Super Mario Run Super Mario Run

Super Mario Run, un jeu qui mérite des niveaux supplémentaires pour justifier ses 10 euros

Alors succès ou échec pour Super Mario Run ? Si l’on en croit les chiffres de téléchargement, c’est une réussite. La campagne de Nintendo, ainsi que l’aura de Mario, ont fait leur effet. Mais il est encore difficile de savoir si nombreux sont ceux ayant déboursés les 10 euros nécessaires pour débloquer l’ensemble des niveaux. Il semblerait que, le prix d’achat ait semblé trop élevé pour beaucoup, surtout que la presse comme les commentateurs sur l’Appstore ont vite souligné qu’il y a bien trop peu de niveaux pour justifier un tel tarif (et nous sommes totalement d’accord avec ça). C’est d’autant plus étonnant que Nintendo, au moins dans ses Super Mario, nous a plutôt habitué au contraire à des niveaux nombreux prolongeants la durée de vie des jeux.

Il y a même un côté un peu scandaleux dans la pratique, puisque si un jeu acheté sur iPhone peut être partagé entre plusieurs devices sur le même compte, et membres de la même famille, il en est autrement des achats “in-app” par ailleurs liés aux comptes My Nintendo. Autrement dit pour une famille de 3 personnes, il faudra débourser 30 euros. Ouch. Par contre la bonne nouvelle, contrairement aux Sonic de SEGA, c’est qu’on ne vous assommera pas de publicités ou de possibilités d’achats multiples, souvent plus longues que les phases de jeu. Un compromis aurait pu être de faire une application gratuite avec quelques niveaux, et une autre payante avec l’ensemble des niveaux. Et à ce prix, on espère que Nintendo pensera à ajouter des niveaux supplémentaires, parce qu’aujourd’hui nous n’y jouons déjà plus…

Reste à savoir aussi si cette stratégie aura un impact sur la “hype” de Nintendo et de sa Nintendo Switch, nouvelle console qui sera lancée dans quelques mois. Il est fort probable que cela ne peut faire que du bien pour raviver la notoriété de Mario auprès des casual gamers après un passage à vide nommé Wii U.

Côté smartphone c’est maintenant Animal Crossing qui devrait bénéficier d’une adaptation, et on espère qu’il y aura de vraies interactions avec la version 3DS (dont la durée de vie est EXCEPTIONNELLE), et peut-être (on le souhaite de tout coeur) une version Switch à venir.

Super Mario Run

La liste des niveaux de Super Mario Run

Super Mario Run

Après la défaite de Bowser Super Mario Run est déjà terminé


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

En attendant Animal Crossing, que pensez-vous de Super Mario Run sur iPhone ?

Nintendo – School’s Out – 2min – Directed by Anthony Atanasio from Atanasio + Martinez on Vimeo.

Super Mario Run

Identifiant du Revo-Rama sur Super Mario Run


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.