Chronique de l’avant-première du dernier Disneynature “Au Royaume des Singes”.


Après le superbe et très émouvant “Chimpanzés”, Mark Linfield et Alastair Fothergill nous reviennent avec un nouveau long métrage Disneynature : “Au Royaume des Singes”.

Nous avons pu assister à son avant-première en présence de Mark Linfield, Claire Keim (la narratrice pour la version française), Jean-François Camilleri (Président The Walt Disney Company France et General Manager de Disneynature) et Cécile Ostria (Directrice générale de la Fondation Hulot, partenaire du film).

Au royaune des singes vlcsnap-2015-11-01-16h37m14s150

Au Royaume des Singes 1

Au Royaume des Singes narratrice et realisateur

Mark Linfield, Claire Keim


Synopsis :

L’aventure continue dans la jungle profonde d’Asie Du Sud. AU ROYAUME DES SINGES nous emmène au cœur de la forêt humide primaire du Sri Lanka, où vivent les Macaques à toque dont la hiérarchie sociale est des plus strictes.

Au cœur d’un ancien monde empreint de mystères, caché dans des ruines antiques perdues vit Maya, une jeune macaque pleine de ressources bien décidée à aider son petit à se faire une place dans ce monde.

Au royaune des singes vlcsnap-2015-11-01-16h40m32s715

Au royaune des singes vlcsnap-2015-11-01-16h40m15s005

Au royaune des singes vlcsnap-2015-11-01-16h39m55s544

Le principe est le même que pour Chimpanzés ou le plus récent Grizzly. Une équipe se font dans le décor durant plusieurs années afin de capturer les plus belles images de leur sujet.

C’est alors que la narration et le montage viennent sublimer l’ensemble pour en faire une histoire et un film familiale loin de certains documentaires soporifiques.

Cela fonctionne puisque l’on s’attache à certains animaux pour en détester d’autres, on s’identifie comme s’il s’agissait d’être humains ou de héros d’un dessin animé Disney. Au passage on profite pour découvrir et apprendre.

Au royaune des singes vlcsnap-2015-11-01-16h37m37s974

Au royaune des singes vlcsnap-2015-11-01-16h37m22s055

Au royaune des singes vlcsnap-2015-11-01-16h36m52s486

L’avis de Chantal qui était aussi présente à la projection avec Isis :

“Je peux transposer l’histoire de Maya à une aventure humaine d’aujourd’hui. à cause de ses origines, elle sera mise à distance de son groupe. Il lui fera subir les pires cruautés surtout ces deux sœurs qui me font rappeler Javotte et Anastasie dans Cendrillon.

Ce récit aborde plusieurs sujets : le groupe (la Société), la hiérarchie (la classe sociale), la solitude, la monoparentalité, la défense de son territoire, la protection de son enfant, la force d’être à deux… et une grande qualité pour s’en sortir, l’adaptabilité.

Ce film nous rappelle que le surcroît de la population entraîne une grande déforestation, qui dans le futur amènera à la disparition de certaines espèces animales.

Je voudrais rajouter que Maya est une macaque à toque très mignonne et touchante par son courage et ses bébés sont craquants.

J’ai pu voyager grâce aux beaux paysages du Sri-Lanka et constater que les habitants sont habitués à partager leurs vies avec les animaux, qu’ils honorent pour certains.

Ce film vous touchera différemment d’après votre âge et restera un très beau documentaire accompagné d’une jolie histoire, celle de Maya !”

Au royaune des singes vlcsnap-2015-11-01-16h36m31s056

Au royaune des singes vlcsnap-2015-11-01-16h36m21s776


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

Au royaune des singes vlcsnap-2015-11-01-16h31m07s607

Au royaune des singes vlcsnap-2015-11-01-16h30m56s733

Au royaune des singes vlcsnap-2015-11-01-16h30m48s617

Je partage cet avis (même si j’ai tout de même préféré Chimpanzés) et conseille Au Royaume des Singes à aller voir dès le 11 novembre 2015 au cinéma.

De très belles images, une jolie voix, pour s’émerveiller autour de l’histoire de Maya. Cela change des productions habituelles.


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.