Les Melty Future Awards 2015 au Grand Rex.


Ce mercredi 28 janvier 2015 avait lieu la 2ème édition des Melty Future Awards (MFA), cérémonie qui récompense les talents de demain, qu’ils soient chanteurs médiatisés, blogueurs, Youtubeurs et même entrepreneurs.

Melty.fr, de MeltyGroup, est un portail qui regroupe des sites / blogs consacrés à l’actualité, au divertissement ou encore à la mode et dédiés aux jeunes (12 à 30 ans). Avec plus de 10 millions de visiteurs uniques par mois, Melty est présent dans près de 30 pays.

Le but de cet article n’est pas de vous dérouler l’évènement mais d’apporter une analyse, un regard sur celui-ci. Vous pouvez d’ailleurs revivre l’intégralité de la cérémonie.

 

  • Un Show efficace

Dès 19h, l’animation a débuté devant le Grand Rex où le “Golden Carpet” des MFA était installé. La foule, nombreuse scrutait l’arrivée des invités, plus ou moins connus du grand public, mais très connus des jeunes générations adeptes des sites du MeltyGroup. Voici quelques noms: Soprano, Florent Peyre, mais aussi Astérix et Falbala, Clara Morgane ou encore des ex-candidats de Secret Story et autres Les Anges de la Téléréalité.

Astérix & Falbala sur le Golden Carpet des MFA 2015

Astérix et Falbala sur le Golden Carpet des MFA 2015 auprès des deux présentateurs: Hedia Charni et Math Podcast.

 

DSC_0887[1]

Cara Morgane au micro de Math Podcast sur le Golden Carpet des MFA 2015

J’avoue ne pas avoir été très convaincu par l’animation du Golden Carpet par Hedia Charni et Math Podcast, la première étant bien plus (trop?) présente, trop lisse, “too much” en complimentant sans cesse chaque invité, et dont la voix et les intonations devenaient rapidement insupportables, notamment dans la salle où le Golden Carpet était retransmis en direct sur un écran avec un son peut-être un peu trop fort pendant que celle-ci se remplissait. Parfois elle posait une question à un invité puis le quittait avant qu’il ne réponde pour aller en voir un autre. Je ne porte bien sûr aucun jugement sur la personne, ni sur son talent, mais je donne mon avis sur cette prestation-ci. D’ailleurs, ayant eu la chance d’être au milieu du vrai public et non des blogueurs, journalistes et autres invités, alors que le concours fonctionne sur la base des votes du public, dans la gestion de l’accueil et du show, le public était un peu en retrait, une situation paradoxale.

La file d'attente du public venu très nombreux et se prenant en photo avec des cadres des MFA 2015

La file d’attente du public venu très nombreux et se prenant en photo avec des cadres des MFA 2015

Le public arrive au niveau du Golden Carpet pour ensuite accéder dans les gradins du Grand Rex.

Le public arrive au niveau du Golden Carpet pour ensuite accéder dans les gradins du Grand Rex.

J’ai beaucoup aimé l’idée du Vine à 360°: chaque invité se positionnait, immobile, dans une cabine dotée d’un bras articulé auquel était accrochée une tablette. En effectuant une rotation autour de l’invité, la tablette captait via Vine une vidéo unique et originale.


Vers 20h40, la cérémonie a pu débuter à l’intérieur de la grande salle du Grand Rex. Ce fut une cérémonie au rythme très efficace: aucun temps mort ni aucune longueur. Tout s’est très bien enchaîné. Je félicite les organisateur et les équipes qui ont travaillé dans l’ombre. Bravo à Karima Charni qui fut une excellente maîtresse de cérémonie. Elle a su parfaitement doser l’animation, avec les bons mots et en toute simplicité. A 22h10, la cérémonie prenait fin.

DSC_0895[1]

Karima Charni, excellente MC des MFA 2015 sur scène!

J’aurais peut-être apprécié davantage de Show sur scène, notamment par les artistes mis en avant sur l’affiche (Kev Adams, Shy’m et Matt Pokora par exemple) qu’on a finalement pas vu, mais aussi des autres présents dans les catégories (Indila, Kendji, Fatal Bazooka, Yelle, Maude – des Anges de la Téléréalité qui de plus a été primée…). Peu importe qu’on apprécie ou non ces artistes, dans une telle cérémonie, on s’attend à profiter de voir la plupart d’entre eux sur scène pour faire le show.

Jonesic, le "Justin Timberlake français" sur la scène des MFA 2015

Jonesic, le “Justin Timberlake français” sur la scène des MFA 2015

Bravo au duo Frero Delavega pour leur passage et à Soprano qui a su mettre l’ambiance. Vidéo très sympa aussi de Malik Bentalha, absent mais qui a su faire rire le public via un sketch sur mesure. En effet, il “remettez en jeu” son prix de la révélation masculine et se disait, avec ironie, heureux de le transmettre car rien ne marchait plus depuis la cérémonie 2014 pour lui. Il a fini en souhaitant une bonne chance au titulaire 2015. Mention spéciale pour le journaliste Thomas Thouroude (Canal +), gagnant dans la catégorie “Forever Young” (La jeunesse est un état d’esprit) pour son intervention et son auto-dérision à propos de son âge. “C’est Chant-Mé”.

La cérémonie n’avait vraiment rien à envier aux grands show et autres cérémonies qu’on voit à la télévision!

Le duo Frero Delavega fait le show

Thomas Thouroude, primé dans la catégorie Forever Young, a été mis en scène dans un diaporama l'incrustant dans des moments historiques, en tant que "plus vieux primé".

Thomas Thouroude, primé dans la catégorie Forever Young, a été mis en scène dans un diaporama l’incrustant dans des moments historiques, en tant que “plus vieux primé”.

Le rappeur Marseillais enflamme la salle pour clôturer l’événement.

Le public pendant la prestation de Soprano...

Le public (ici invités et people) pendant la prestation de Soprano…

L'ambiance au 2ème balcon pendant la prestation de Soprano

L’ambiance au 2ème balcon pendant la prestation de Soprano

  • Une cérémonie très XXIème siècle

Cette dernière décennie, et notamment avec l’évolution du numérique et sa faculté à changer nos vies, nos habitudes, nos façons de nous informer et de “consommer” (musique, films, médias…) ont également évoluées. Le blogging et la possibilité de poster facilement des vidéos permettent de révéler de nouveaux talents, comme peut le faire la télévision, mais avec des outils désormais à la portée de tous.

Je me souviens lorsque j’avais 16 ans et qu’Internet commençait à prendre de l’ampleur, m’être questionné sur la possibilité d’avoir un jour des “stars du net” alors que j’étais chroniqueur sur un site web, traînait beaucoup sur les chat (notamment en tant que modérateur, sur des salon de nomade.fr à l’époque) et chroniqueur sur un portail pour jeune, Finzy.com, que ses jeunes créateurs avaient vite stoppé pour débuter un autre projet.

N’en déplaise aux conservateurs de la culture, aux journalistes, aux photographes, aux historiens, aux artistes des gros labels qui voudraient garder leur monopole, aujourd’hui, grâce à Internet, tout le monde peut transmettre sa passion, qu’il soit professionnel ou non, et devenir connu et reconnu pour son talent. C’est une vraie opportunité pour tout passionné, surtout l’opportunité de pouvoir rêver à la réussite. C’est ce que prône MeltyGroup à travers ses sites web thématiques puisqu’on y trouve des blogueurs devenus des références dans la mode, la cuisine… Des centaines, milliers voire millions d’Internautes les suivent pour “apprendre”, avoir leur conseil, leurs avis (tests de produis…) ou tout simplement pour admirer, écouter ou rire de leur talent.

En 2015, le web est plus que jamais interactif, participatif, on ne vient pas juste consommer mais on y vit des expérience, on partage, on fait des rencontres.

En ce sens les MFA ont tout compris: ne pas se limiter, comme les NRJ Music Awards à la musique, ni au cinéma ou à une autre thématique, mais mélanger les genres: footballeur, pâtissier, un surfeur, “modeuses”, Youtubeurs, et même une catégorie “Virtual Ambassador” qui a récompensé Bob L’Eponge et une autre spécifique au e-sport, entendez par là des gamers professionnels!!!! Game Of Thrones, Divergente, Le Labyrinthe ou encore 50 Shades of Grey étaient représentés dans les catégories voire même dans la salle comme Blake Cooper de Le Labyrinthe, très timide sur scène.

Antoine Griezmann (Footballeur) primé mais absent, a laissé un message vidéo pour le public.

Antoine Griezmann (Footballeur) primé mais absent, a laissé un message vidéo pour le public.

Bob l'Eponge, gagnant dans la catégorie "Virtual Ambassador" reçoit un trophée...remis par le lapin, mascotte de Melty.

Bob l’Eponge, gagnant dans la catégorie “Virtual Ambassador” reçoit un trophée…remis par le lapin, mascotte de Melty.

Blake Cooper de Le Labyrinthe sur la scène des MFA 2015

Blake Cooper de Le Labyrinthe sur la scène des MFA 2015

Une autre catégorie qui envoyait un message positif aux jeunes était “BNP PARIBAS Business Star” qui a récompensé Guillaume Gibault du Slip Français. Alexandre Malsch, CEO de MeltyGroup, a très bien illustré l’idée du “Pourquoi pas?” (entreprendre? Pourquoi pas! Tout le monde peut réussir).

 

  • Un message positif autour de l’optimisme, de la réussite et sur fond de passation transgénérationnelle

Tout d’abord, qu’on soit adepte, ou non de Melty.fr, soulignons cette Success Story à la française puisque ce projet est né en France, en 2005 sur le campus de l’école EPITECH. Depuis l’entreprise est présente dans près de 30 pays dans le monde. Melty est donc un bel exemple de réussite à la française et sur le terrain du numérique.

Alexandre Malsch, cofondateur et directeur général de Melty.

Alexandre Malsch, cofondateur et directeur général de Melty.

Ensuite, l’idée de l’optimisme a été reprise tout au long de la soirée, déjà par la nature des catégories présentes, très ouvertes et variées, et des talents récompensés.

La cérémonie s’est terminée sur quelques titres du rappeur marseillais Soprano qui a fait référence aux attentats de Charlie Hebdo avant d’ajouter “On s’en fout des religions, de ta couleur de peau: la musique va nous unir! Montre-toi comme tu es!” puis de conclure sa prestation par “Paix et amour, ça existe, et c’est plus fort que la haine”. J’ai trouvé cette initiative très noble quand on sait l’influence que peut avoir le discours d’un artiste auprès de ses fans, et il est d’autant plus louable de diffuser de telles valeurs auprès d’un jeune public. Avant que le public ne quitte la salle, Karima Charni a conclu par un “N’oubliez pas que vous aussi vous pouvez le faire. Croyez en vous, en vos idées, soyez positifs”. Voilà comment ce grand événement s’est terminé, sur un message d’espoir et de positivisme pour les jeunes générations invitées à prendre le relais. “2015 Believes in you. Merci à tous” s’est alors affiché sur l’écran.

Slide de fin.

Slide de fin.

Pour la passation de l’ancienne à la nouvelle génération, précisons que la moyenne d’âge dans le public était très basse (cf la cible de Melty), mais qu’elle ne fut pas la surprise de voir Mc Solaar rejoindre les Frero Delavega et les applaudissements que cela a suscité: un vrai beau moment magique dans cette soirée mais également un beau passage de témoin. N’oublions pas non plus le lieu mythique qu’est le Grand Rex, tout à fait légitime pour une telle cérémonie.

 

DSC_0917

Le duo Frero Delavega rejoint par Mc Solaar pour leur reprise de Caroline. Un public conquis par cette surprise!

 

Le message général de l’événement et plus globalement de MeltyGroup est dans la lignée de nombreuses citations de Walt Disney dont la suivante:

“Pour réaliser une chose vraiment extraordinaire, commencez par la rêver. Ensuite, réveillez-vous calmement et allez d’un trait jusqu’au bout de votre rêve sans jamais vous laisser décourager.”

Il nous montre que si le monde est en évolution permanente, l’Homme continue d’avancer, de rêver, de créer, et que les jeunes générations peuvent être rassurées car elles sont porteuses des projets de demain et peuvent accomplir de belles choses.

Dans le même genre, j’avais beaucoup aimé l’émission Talk Club sur NRJ 12 et présentée par Cyril Viguier ces derniers mois, mais qui a été rapidement déprogrammée faute de succès. Quel dommage, elle dégageait un vrai message d’espoir pour les jeunes générations, pour leur donner envie d’entreprendre et de positiver, avec des exemples de réussite comme JAG du site Vente-Privee.com ou encore Steve Burggraf, fondateur de Big Fernand. Je trouvais que cette émission tombait très bien sur NRJ, chaîne dont beaucoup de jeunes sont adeptes. Quelque part, les MFA sont vecteurs de ces même valeurs.


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

 

Karima Charni à la présentation.

Karima Charni à la présentation.

C’est pour toutes les raisons évoquées ci-dessus que, même si j’aurais aimé un peu plus de show et de happenings et même si l’animation du Golden Carpet m’a moins convaincu que celle de la cérémonie, je dis un grand bravo à Melty pour cet événement, bravo pour ce message d’optimisme pour croire en la France et pousse à la réussite!

J’ajouterai que les MFA sont la preuve que le monde à changer, le monopole de la TV est fini, la star, c’est vous!

  • Bonus

En bonus, voici quelques citations de ces MFA 2015:

-Le talentueux pâtissier Guillaume Sanchez, accueilli sur le Golden Carpet par Hedia Charni, lui a répondu “Je ne sais pas qui tu es mais oui ça va” lorsqu’elle l’a interviewé à son arrivée.

-Question posée à l’humoriste Seb La Frite “Quelles sont tes actus?”, lui “Ben, je suis toujours actuel sur Internet”.

Hedia Charni “Je vais vous donner une astuce, en fait, quand on est sur scène, on ne voit rien du tout”.

“On a deux ex-aeqo à 500 voix d’écarts” à propos de Yelle et Thomas Thouroude.

-Un des membres du collectif d’humoristes Le Woop en brandissant le prix: “Je vais le nourrir, le blanchir, dans trois semaine, ça devient un oscar”.


A propos de angegagliani

Jeune diplômé d'un Master / MBA en Management du tourisme et des services, Ange est plus que tout passionné par le marketing expérientiel (expérience client et qualité de service) ainsi que le secteur de l'entertainment (tourisme, loisirs, événements).Son parcours et ses expériences lui ont permis d'acquérir des compétences en commercial (itinérant, sédentaire, techniques d'accueil et vente par téléphone) en marketing (communication, partenariats, opérationnel...) et en opérationnel (accueil, vente, responsable d'équipes... en tourisme et sur des événements).La passion, la volonté d'apprendre continuellement et de partager reflètent son état d'esprit.