Envie d’organiser des combats de robots dans votre salon ? C’est possible avec les BATTROBORGS. Notre test.


Fans de mechas, de Goldorak à Pacific Rim, vous pourrez proposer à vos enfants des combats miniatures grâce aux BATTROBORGS. C’est la proposition faite par TOMY pour cette rentrée et les prochaines fêtes de Noël. Ce jeu a déjà été élu par les garçons dans la catégorie HIGH TECH lors du palmarès des étoiles du jouet (FJP, FCJPE, et Kidexpo). Pourtant c’est bien avec mes filles que j’ai testé ce nouveau concept puisant son inspiration dans les jeux vidéo sans pour autant y faire appel.

Battroborgs-1337

Battroborgs-1335

La boîte contient deux robots ainsi qu’une arène de combat, des drones en plastique, des autocollants et un mode d’emploi (qui pourrait être encore écrit en plus petit…). Mais rien ne vous interdit d’en acheter d’autres, car comme pour les Skylanders ils ont des noms, des particularités et une personnalité : Scaldor, Cobalt, Clopto, Colonel Clubber, Cyclobber, Dent, Pummel et Shocktro.

L’idée est de vous permettre de commander des petits robots miniatures à l’aide de manettes sans fils qui ressemblent furieusement à celles de la Wii. Grâce à chaque main vous pourrez donner des coups et en même temps déplacer votre robot. C’est à la fois simple et compliqué car il faudra apprendre à apprivoiser ces mouvements afin de faire avancer correctement votre nouveau compagnon. Par exemple un coup à gauche puis un coup à droite permet d’aller tout droit.

Mais avant cela il faudra procéder au chargement qui dure 20 minutes (rapide) en branchant un Battroborg sur une manette, puis à la synchronisation. Celle-ci est assez simple, il faut allumer le robot puis le “Nunchak”. Il est possible de contrôler plusieurs personnages avec une seule commande ce qui doit être assez fun lorsque vous avez votre propre armée.


Battroborgs-1347

Battroborgs-1367

Battroborgs-1365

Plusieurs jeux sont proposés mais le plus populaire a été le combat sur le ring bien sûr. Chaque Battroborg a un capteur au niveau du visage qui le fait réagir lorsqu’on le touche : la couleur de son voyant lumineux change, et un son retenti jusqu’au moment où il ne pourra plus bouger. C’est le K-O !

Je regrette cependant que la sélection des autres jeux soient un peu compliquée, il faudra se munir du mode d’emploi pour se rappeler quoi faire. Il y a une application iOS mais elle n’aide pas pendant le jeu malheureusement… Mais on pourrait imaginer que dans les prochaines versions le smartphone permette de tout contrôler ! (via Bluetooth par exemple). Mais là on s’adresse aussi à un autre public plus mature avide de robotique 🙂

Battroborgs-1362

Battroborgs-2253

Comme vous pourrez le voir sur les photos et la vidéo ci-dessous les filles se sont bien amusées en jouant avec. Attention cependant à ne pas se donner des coups en se tenant bien éloignés les uns des autres ! (il n’y a par ailleurs pas de dragonne).

L’un des avantages de ce système de jeu est de ne pas monopoliser la console ou la télévision, tout en restant ludique. Il permet aussi de bien se défouler, l’imagination des enfants faisant le reste !

Battroborgs-2242

Battroborgs-2245

La vidéo de l’un des combats :

Il ne reste plus qu’à espérer que les prochaines générations intègrent de plus grandes interactions encore et que l’univers se développe pour en faire une franchise à part entière. Des premières vidéos sur le site web officiel sont prometteuses (allez les voir 🙂 )

Le coffret avec l’arène présenté ici est proposé autour de 70 euros. Il existe aussi des packs avec une commande et un robot autour de 40 euros, mais je ne saurais trop vous conseiller, si vous le pouvez, la version complète surtout si vous avez plusieurs enfants.

La cible c’est les garçons, mais mes filles ont adopté ! Et vous qu’en pensez-vous ?


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

http://www.tomy.fr

http://fr.battroborg.com


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.