Skylanders Battlegrounds, test de la version iOS de la collection.


Skylanders, comme nous l’avons vu dans de précédents tests, n’existe pas que sur les traditionnelles consoles de jeux. Il y a en effet des applications iOS pour l’iPhone et l’iPad, dont une seule qui propose un starter pack, avec un portail et des figurines. Il s’agit de Skylanders Battlegrounds, disponible depuis Novembre 2012.

Skylanders Battlegrounds iOS starter pack RETAIL 3D

Avant d’aller plus loin :

Skylanders Battlegrounds logo with characters

Malheureusement nous n’avons pas testé le pack de démarrage et à dire vrai j’avais espoir de pouvoir utiliser le portail de la version Nintendo 3DS lui aussi en Bluetooth… Peine perdue apparemment, car celui sur iPad a un bouton de synchronisation au niveau des piles, l’autre non. Si vous y êtes arrivé n’hésitez pas à me le dire.

Une absence de compatibilité serait fort dommageable pour ceux qui jouent aux aventures des Skylanders sur plusieurs plateformes. Qu’il faille acheter un portail filaire pour les consoles de salon, et un autre pour les portables pourquoi pas (quoique…), mais multiplier les versions entres elles devient trop onéreux… surtout s’il faut encore changer pour Skylanders SWAPFORCE.


Skylanders Battlegrounds - 1031

Le jeu est annoncé comme étant développé par Vicarious Visions, le même studio qui se chargera justement de SWAP FORCE à la place de Toys for Bob comme l’explique cet article (en anglais).

Skylanders Battlegrounds - 1088

Le jeu peut être acheté et utilisé indépendamment d’un starter pack et c’est tant mieux. Du coup pour 6 euros vous pourrez jouer. Attention cependant aux achats in-app.

Skylanders Battlegrounds - 1089 Skylanders Battlegrounds - 1092

Les personnages peuvent être débloqués au cours du jeu ou via le code inscrit sur les cartes qui les accompagnent. Une autre bonne idée permettant de se passer du portail.

Skylanders Battlegrounds - 1068 Skylanders Battlegrounds - 1069 Skylanders Battlegrounds - 1047

Le principe du jeu s’éloigne un peu, et c’est dommage, du gameplay original. Ici vous tracez un itinéraire pour votre personnages sur l’écran. Si vous désignez un objet (pièce, gemme, ou autre) il le prend. Si c’est un ennemi, il se mettra en mode combat où de la même façon vous devrez l’attaquer. Il y a un petit côté Starcraft avec la vue de dessus, en beaucoup moins évolué.

Skylanders Battlegrounds - 1075

Le mode combat permet d’utiliser deux skylanders. Malheureusement le jeu à deux s’avère impossible, et même seul on ne voit parfois plus rien en corps à corps ce qui rend l’ensemble confus. Au final ils semblent d’ailleurs très répétitifs.

Skylanders Battlegrounds - 1051

Les personnages vous expliqueront la quête à effectuer sur chaque niveau (par exemple trouver l’ensemble des gouvernails). Malheureusement les textes ne sont pas lus contrairement à la version console… J’imagine que cela aurait rendu le jeu trop lourd, mais dans le même temps les plus jeunes sont donc exclus… Dommage car c’est eux qui pourront le plus apprécier ce jeu et non les gamers…

Skylanders Battlegrounds - 1085 Skylanders Battlegrounds - 1077

Ce qui est plaisant dans ce jeu :

  • L’univers des Skylands que l’on retrouve sur iOS, musique comprise
  • Les quêtes
  • Les objets à collectionner

Skylanders Battlegrounds - 1046

Ce que l’on aime moins : 


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

  • Les achats in-app (Tas de gemmes – 1,79 €, Seau de gemmes – 4,49 €, Tonneau de gemmes – 13,99 €, Coffre de gemmes – 44,99 €)
  • Le changement de gameplay. L’iPad est quand même une machine puissante.
  • Les portails incompatibles

Skylanders Battlegrounds - 1048

En bref un jeu qui pourra vous intéresser pour 6 euros si vous avez déjà des personnages et que vous êtes familier des Skylands.

Lien de téléchargement : Skylanders Battlegrounds – Activision Publishing, Inc.

Et vous qu’en pensez-vous ?


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.