Le Revo-Rama à la découverte du Musée Grévin de Paris ! (vidéo)


De Madame Tussauds au Musée Grévin, le célèbre Musée de Cire parisien

Cet été, lors de notre séjour à Londres, nous avons eu l’occasion de découvrir le Madame Tussauds et d’en sortir plus qu’enthousiasmé, le musée ayant développé un certain nombre d’expériences autour de Londres, Sherlock Holmes, Marvel, et Star Wars notamment.

Nous étions curieux de voir comment le parisien Musée Grévin a lui évolué face à son rival londonien. Pour la petite histoire, l’alsacienne Marie Tussaud a fait ses premières armes en France en 1770, avant de déménager – par la force des choses – outre-manche en 1795. Elle y créé son musée en 1835, alors que le Musée Grévin n’ouvrira ses portes qu’en 1882.

Aujourd’hui ce sont deux groupes qui ont fait des parcs à thèmes leurs spécialités qui les détiennent : Merlin Entertainments pour Madame Tussauds, La Compagnie des Alpes pour le musée Grévin. Pourtant on remarque vite que ces deux établissements ont pris des chemins différents.

Découvrez le Musée Grévin en vidéo dans cet épisode du Revo-Rama !

revorama-musee-grevin-paris-2016

Le Revo-Rama visite en famille le Musée Grévin

revorama-musee-grevin-paris-2016

Accueillis par un majordome (de cire ?) au Musée Grévin

revorama-musee-grevin-paris-2016

Le Palais des Mirages, installé à Grévin en 1906

revorama-musee-grevin-paris-2016

le Palais des Mirages, un kaléidoscope géant, pour démarrer notre visite

Rencontres insolites au Musée Grévin, de personnalités françaises et internationales, en passant par l’Histoire de France

La visite démarre fort avec le grand escalier de marbre où nous attend le majordome des lieux, puis le Palais des Mirages, un impressionnant kaléidoscope géant créé en 1900 pour l’exposition universelle, avant de rejoindre le musée en 1906.

La visite démarre donc fort, misant sur l’expérience, avant de rebasculer ensuite dans le plus classique musée. Heureusement Halloween était passé par là, et nous avons pu croiser quelques visiteurs surprises.

Le parcours se poursuit avec la salle des cocktails, le théâtre du Tout-Paris, le Paris Grévin Magazine, le clichés du xxe siècle, l’Histoire de France, la boutique, et la collection Grévin.

Vivez notre visite du Musée Grévin en vidéo dans cet épisode du Revo-Rama.

revorama-musee-grevin-paris-2016

Franck Dubosc et Kad Merad au Théâtre Grévin du Musée

revorama-musee-grevin-paris-2016

Michel Serrault et Patrick Sébastien, avec Aliénor, au Musée Grévin

revorama-musee-grevin-paris-2016

Rencontres improbables, entre Serge Gainsbourg et Ernest Hemingway au Musée Grévin

revorama-musee-grevin-paris-2016

L’Histoire de France au Musée Grévin, avec Marianne

revorama-musee-grevin-paris-2016

L’Histoire de France au Musée Grévin, avec Louis XIV

La culture pop et Halloween s’invitent au Musée Grévin

Les filles diront rapidement qu’elles ne connaissent pas bon nombre des habitants de Grévin, en effet beaucoup de vedettes françaises squattent ses couloirs.

Pour autant j’ai apprécié les rencontres entre artistes, qui ne pouvaient avoir lieu qu’ici. Elles ont aussi pu poser leurs questions dans la partie “Histoire de France” avant de faire des rencontres plus attendues comme Obélix, Le Petit Prince, ou Scrat qu’elles connaissent bien et qu’on avait pu voir lors de son inauguration. Il a fallu par contre expliquer Lucky Luke et Gaston Lagaffe.

Question de génération (même pour moi), alors que Madame Tussauds a misé sur des licences très actuelles et internationales.  Pour autant si elles n’étaient pas représentées au Musée Grévin, où le seraient-elles ?

Bonne surprise avec Halloween et la présence de l’emblématique Notre Dame de Paris.

Découvrez l’avis des filles dans cet épisode vidéo du Revo-Rama !

revorama-musee-grevin-paris-2016

Un squelette, pour Halloween au Musée Grévin

revorama-musee-grevin-paris-2016

Le Petit Prince, comme au Futuroscope, avec Aliénor et Léopoldine, au Musée Grévin

revorama-musee-grevin-paris-2016

Les filles découvrent Lucky Luke au Musée Grévin

revorama-musee-grevin-paris-2016

Scrat, comme au Futuroscope, au Musée Grévin (nous avions participé à l’inauguration de cette animation)

revorama-musee-grevin-paris-2016

Esmeralda et Quasimodo, de Notre Dame de Paris, roman emblématique de Victor Hugo

revorama-musee-grevin-paris-2016

Une sorcière rencontre Lara Craft, au Musée Grévin pour Halloween

revorama-musee-grevin-paris-2016

Halloween au Musée Grévin

revorama-musee-grevin-paris-2016

Halloween au Musée Grévin

Au final le Musée Grévin reste un incontournable d’une visite parisienne. Le cadre est très beau, le palais des mirages vaut le détour, et toutes ces statues de cire sont fort bien réalisées. Cependant même si on sent bien un effort avec l’intégration de personnages et Halloween, le musée aurait bien besoin de moderniser l’expérience proposée, mais le peut-il seulement ? (niveau superficie notamment).

Et vous que pensez-vous de cet épisode du Revo-Rama et du Musée Grévin de Paris ?