Le Revo-Rama à la découverte de Phantasialand ! (vidéo)


Vous êtes pressés ? Rien que pour vous un aperçu rapide de ce reportage avec L’Instant Revo-Rama ! 🙂

De Paris à l’Hôtel Lin Bao de Phantasialand à Brühl, en Allemagne

Après avoir découvert certains des plus beaux parcs d’Europe, dont Efteling qui reste l’un de nos préférés, nos amis parconautes nous ont conseillé de visiter Phantasialand pour la qualité de sa thématisation et de ses attractions. Le parc commence seulement à communiquer en français (à destination de la Belgique en premier lieu) et se situe à Brühl près de Bonn et Cologne, soit déjà un long trajet en train. Mais il en faut plus pour nous dissuader, et nous avions très envie de passer quelques jours cet été au sein de l’hôtel Lin Bao, inspiré de la culture asiatique.

L’arrivée au parc via la navette (qui était gratuite contrairement à ce qui était indiqué sur le site) nous a beaucoup décontenancé. Entre entrée minimaliste et hôtels donnant directement sur la route, c’est typiquement ce dont nous n’avons pas l’habitude. Généralement les parcs ont une dépendance importante autour d’eux, ne serait-ce que pour créer une zone tampon avec les habitations et préserver les riverains des nuisances générées par un tel lieu, et organiser parking et entrées. Ici Phantasialand manque cruellement de place et si on en croit les articles que l’on peut lire à ce sujet c’est ce qui l’a empêché de se développer comme un Europapark (ouvert le 30 avril 1967, il compte 33 attractions). Il a donc fallu s’organiser autrement.

Cependant ne nous y trompons pas, une fois à l’intérieur le dépaysement est garanti avec un soucis du détail qui se ressent dès l’entrée de l’hôtel. Le Lin Bao a été conçu en respectant les principes millénaires du feng shui. L’accueil, en anglais, est impeccable, et l’ensemble du bâtiment et de la chambre très reposant. Nous avons même eu le droit à la visite de la mascotte locale et avons profité de la piscine. Une entrée vers le parc donne directement vers la zone asiatique, de quoi prolonger l’expérience (on imagine que c’est la même chose pour Matamba qui doit donner sur la zone africaine). Seul petit bémol la restauration, pas assez diversifiée sur son thème, et un manque de clarté dans les offres : les boissons sont comprises certaines fois, pas d’autres …

Découvrez avec nous l’Hôtel Lin Bao de Phantasialand dans cet épisode du Revo-Rama ! 

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Transports en commun pour aller jusqu’à Brühl et Phantasialand

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Transports en commun pour aller jusqu’à Brühl et Phantasialand

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

La navette de Brühl à Phantasialand

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

L’hôtel LIN BAO de Phantasialand

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

La chambre de l’hôtel LIN BAO

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

L’hôtel LIN BAO de Phantasialand : Buddha.


revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Vue sur l’hôtel LIN BAO de Phantasialand.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

La piscine de l’Hôtel Lin Bao de Phantasialand.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Vue sur le restaurant Bamboo depuis la piscine du Lin Bao de Phantasialand.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Restaurant Bamboo de l’hôtel Lin Bao de Phantasialand.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Fortune Cookie au restaurant Bambou de l’hôtel Lin Bao.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Le dragon de la zone asiatique de Phantasialand nous rend visite pour le petit déjeuner. Il y a un dragon par zone.

Phantasialand : Un parc charmant et étonnant, de Klugheim à Alt Berlin en passant par Deep in Africa.

Si nous avons quelques équivalents des Fast Pass (1 par jour et par personne ce qui n’est pas beaucoup), ils n’ont pas été si utiles sauf sur certaines attractions très prisées comme River Quest. En effet les temps d’attente n’étaient pas si élevés sur les deux jours (ou alors on a l’habitude de Disneyland Paris …) et attendre 30 minutes sur Maus au Chocolat ne nous a pas paru extravagant. Par contre on se serait bien passé des 90 minutes sur TARON. L’attraction phare de Phantasialand, montagnes russes lancées avec plusieurs réaccélérations (comme si Rock’n Roller Coaster reprenait de la vitesse dans le parcours), ne bénéficiait d’aucun coupon, ce qui est fortement dommageable.

On est tout de suite surpris par l’agencement du parc. Fortement thématisé, il est agréable, mais les attractions semblent parfois construites les unes sur les autres. Ainsi RAIK va croiser TARON, et vous allez rapidement passer d’une zone à une autre, ce qui rend l’orientation un peu difficile au début. Si Klugheim est très sympa, Deep in Africa un peu court malgré son Black Mamba, l’effet WAOUH est venu avec Alt Berlin, la capitale allemande des années 20. Le rendu est similaire à un Main Street USA avec un carrousel à deux étages d’un côté, et des chaises volantes de l’autre, avec au final un parcours scénique interactif vraiment Fun : Maus au Chocolat. Ce que l’on aurait aimé avoir à la place du Ratatouille des Walt Disney Studios. Par contre les personnages qui rythment les happenings nous ont un peu décontenancé entre le militaire et le faux bébé dans un berceau…

Suivez-nous pour une visite guidée de Phantasialand dans cet épisode vidéo du Revo-Rama !

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Spectacle d’acrobaties à l’entrée de la zone asiatique de Phantasialand.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Feng Ju Palace : La madhouse de Phantasialand.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Un Bouddha géant dans la zone asiatique de Phantasialand.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

RAIK, un coaster de la zone Klugheim de Phantasialand.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Le superbe TARON, un coaster de la zone Klugheim de Phantasialand.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Colorado Adventure, un train de type Big Thunder Mountain.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Chiapas, le parcours de bûches de Phantasialand.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Chiapas, le parcours de bûches de Phantasialand.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Black Mamba, l’inverted Coaster (comme Oziris) de Phantasialand dans la zone africaine.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

En route pour Alt Berlin.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Il est parfois possible de voir la route depuis Phantasialand.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Vue sur ALT BERLIN et son superbe carrousel.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Dampfkarussel, Phantasialand. Superbe impression depuis l’entrée du parc.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

ALT BERLIN apparaît comme le Main Street USA de Phantasialand. Berlin des années 20.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Hôtel Tartuff, Palais du rire, est une attraction type fête foraine, que l’on voit assez rarement dans les parcs. Bonne idée.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

De l’autre côté d’ALT BERLIN on retrouve des chaises volantes (Wellenflieger) avec effets d’eau.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

L’attraction que nous avons préféré : le Dark ride interactif MAUS AU CHOCOLAT (un mélange réussi entre Ratatouille et Toy Story Mania)

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Les véhicules de Maus au chocolat de dessus.

Phantasialand est clairement l’expérience d’une journée bien remplie. Si vous venez de la France, autant rester quelques jours et en profiter tranquillement au rythme de vos envies, sans courir.

Si nous avons un regret c’est que la nouvelle orientation du parc vers les sensations fortes semble se faire, hormis Maus au Chocolat, au détriment de parcours scéniques vieillissant. La Madhouse est très décevante et il manque d’autres expériences de type Flying Theater, cinéma 4D/5D, simulateurs … afin de varier les plaisirs.

Nous y retournerons sans doute, mais il manque encore un petit quelque chose à Phantasialand pour être le parc de nos rêves, et il ne détrône pas (en Europe), aujourd’hui, ni Disneyland Paris, ni Efteling. Quant à Europa Park il se distingue par la quantité avec plus de 60 attractions.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

La peluche Maus au chocolat. La vraie mascotte selon nous.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Attraction à venir. ENCORE des sensations fortes avec un Flying Coaster appelé F.L.Y

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Winja’s Fear & Winja’s Force. Duel de montagnes russes tournoyantes (façon Crush Coaster)

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Wuze Town

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Wuze Town


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Des lampadaires originaux, loin d’être aussi magnifiques que ceux d’Efteling.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Allée de Phantasialand.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

River Quest, rivière rapide avec un ascenseur et plusieurs chutes.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Mystery Castle : Tour de chutes.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Talocan : un “Suspended Top Spin” avec des effets d’eau et de feu.

revorama-phantasialand-lin-bao-hotel-2018

Le français des parcs allemands est toujours approximatif.

Et vous que pensez-vous de Phantasialand ?


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.