Notre sélection de séries d’animation japonaise sur Netflix : Pokémon XY, Sword Art Online I et II, Assassination Classroom, Hunter x Hunter, Fairytail


Après vous avoir proposé notre sélection estivale de séries disponibles sur Netflix, nous vous proposons la même chose côté séries d’animation japonaise. Il y a certes moins de choix (ce n’est pas Anime Digital Network, mais ces derniers ne sont toujours pas disponible sur PS4, WiiU ou box à l’instar d’un Crunchyroll !), mais nous avons pu faire de jolies découvertes.

Avant cela vous pouvez aussi retrouver les articles d’animes dont nous avons déjà parlé comme : Saint Seiya Hadès (dommage qu’il n’y ait pas les autres épisodes / sagas, d’ailleurs je ne suis même pas sûr que ce soit encore disponible), Death Note et Naruto.

Notre sélection de séries d’animation japonaise Netflix : Pokémon XY, Sword Art Online I et II, Assassination Classroom, Hunter x Hunter, et Fairytail. Mis à part pour les deux premiers c’est du Kana Home Video (Dargaud -> Citel -> avec Kazé forme Anime Digital Network) sans doute dans une stratégie de revenus supplémentaires et de recrutement de nouveaux adeptes à ses propres services plus à jour.

N’hésitez pas à nous faire vos propres recommandations !

Catégorie animation japonaise (un trop cachée) sur Netflix

Catégorie animation japonaise (un trop cachée) sur Netflix

Pokémon XY

En pleine déferlante Pokémon Go, et en attendant Pokémon Lune et Soleil sur Nintendo 3DS, vous aurez peut être envie de vous replonger dans la série d’animation. Elle a commencé en 1997 et compte maintenant 5 cycles suivant la sortie des jeux, avec chacun plusieurs saisons, 276 épisodes, et de nombreux films. Je ne vous mentirai pas en vous disant que je suis de façon sporadique, avec Léopoldine et Aliénor beaucoup plus assidues.

Malheureusement sur Netflix il n’y a qu’une partie de la série, avec le cycle 1 (les premiers épisodes) et le cycle 5 : XY saisons 1 et 2 (a priori il y en aura une troisième XYZ), ainsi que plusieurs films. Mais au final, rien qu’avec X et Y, nous avons 48 épisodes sur l’arc 1, 44 épisodes sur le 2.

Ce sont les plus récents qui permettent de suivre Sacha, mais aussi l’héroïne de Pokémon Y Serena et son Feunnec (le Pokémon préféré de Léopoldine).

Pokemon XY sur Netflix

Pokemon XY sur Netflix

Pokemon XY sur Netflix

Pokemon XY sur Netflix

Sacha, Serena et l'équipe de Pokemon XY

Sacha, Serena et l’équipe de Pokemon XY

Pokemon XY Pokedex Cabriolaine

Pokemon XY Pokedex Cabriolaine

Serena, Feunnec, et Pandespiègle dans Pokemon XY

Serena, Feunnec, et Pandespiègle dans Pokemon XY


Serena, Feunnec, et Pandespiègle dans Pokemon XY

Serena, Feunnec, et Pandespiègle dans Pokemon XY

Sword Art Online I et II

Alors que l’on s’intéresse de plus en plus à la réalité virtuelle comme vous avez pu le voir dans le dernier Revo-Rama, Sword Art Online (aussi appelé SAO) tombe à pic ! Fait intéressant, l’anime comme le manga sont tirés de romans.

SAO est un VRMMORPG (jeu de rôle en ligne massivement multijoueur en réalité virtuelle, je mets au défi Télématin d’en parler) dans lequel on se connecte grâce au NerveGear. Ce casque permet de simuler les sens du joueur et peut être contrôlé par l’esprit. L’action se passe en 2022, soit dans 6 ans seulement …

Kirito est un beta testeur qui connaît donc déjà bien les mécaniques du jeu lors de son lancement. Malheureusement son créateur désactive la déconnexion et les joueurs sont prisonniers. S’ils meurent dans le jeu, ils meurent dans la réalité. S’ils sont débranchés c’est la même chose.

On retrouve donc Kirito et ses nouveaux amis comme Asuna dans Aincrad (le château flottant qui contient les 100 niveaux du jeu), mais aussi dans d’autres jeux comme ALfheim Online (ALO) le monde des fées, et Gun Gale Online (GGO) un jeu où on utilise principalement des armes à feu.

Série très intéressante, avec certes quelques temps morts, mais plutôt rythmée au final (par rapport à un .Hack Sign). Seul bémol, l’histoire avec sa sœur par adoption est un peu “déroutante”…

À noter que Yuki Kajiura a signé la bande son. Léopoldine a indiqué adorer la musique sans que je n’ai à la questionner et sans qu’elle ne sache mon admiration pour cette compositrice de talent qui mériterait d’être plus connue en France.

SAO ce sont aussi des jeux vidéo sur PS4 dont nous parlerons bientôt ! Un long métrage est aussi prévu en 2017.

Sword-Art-Online

Sword-Art-Online

Sword-Art-Online

Assassination Classroom

Quand j’ai lu le synopsis je me suis demandé si on devait vraiment regarder Assassination Classroom. Un monstre jaune à la tête ronde et aux tentacules qui vient de nulle part et qui menace de détruire la terre c’est commun (“j’me comprends”). Mais quand celui-ci demande à être professeur principal d’une classe d’adolescents de 3ème mis à l’écart, et qu’il s’avère être un bon enseignant alors que ces derniers tentent de le tuer avec le soutien du gouvernement, avouez que c’est un peu bizarre 🙂

Et pourtant, les personnages sont intéressants, et on oscille entre humour et scènes d’action, ce qui en fait une série dont on a envie de voir la suite (il n’y a qu’une saison, sur les deux qu’elle compte, sur Netflix pour le moment).

Les génériques sont aussi de grands moments de J-Pop et de n’importe quoi, l’opening 2 est très bon et restera longtemps dans votre tête. Fans des chorégraphies.

Niveau jeux vidéo on s’est rendu compte au visionnage que nous connaissions déjà Koro Sensei via J-Star Victory.

Assassination-Classroom

Assassination-Classroom

Assassination-Classroom

Assassination-Classroom

Hunter x Hunter

Manga culte par excellence, créé par Yoshihiro Togashi, qui n’est autre que le mari de Naoko Takeuchi (Sailor Moon). Créé en 1998, la parution n’est toujours pas terminée, le mangaka ayant un rythme de parution erratique, sans doute lié à ses problèmes de santé. Nous en sommes donc actuellement au volume 33.

Curieusement, mais tant mieux, la série a été adaptée à deux reprises, et c’est la version de 2011 signée par l’excellent studio Madhouse qui nous intéresse ici. Malheureusement Netflix ne propose pour le moment qu’une saison  sur les 5, ce qui est assez frustrant.

Il s’agit en fait d’une quête initiatique du jeune Gon à la recherche de son père et qui souhaite devenir comme lui un Hunter. Mais pour cela il va falloir passer le terrible examen durant lequel il rencontrera ses amis Kurapika, Léolio, et Kirua. On suit donc leurs différentes aventures, chacun ayant ses propres objectifs.

En bref, on veut la suite et vite ! En attendant on les retrouve aussi dans J-Stars Victory.

Hunter x Hunter

Hunter x Hunter

Hunter x Hunter

Hunter x Hunter

Hunter x Hunter

Fairytail

Autre phénomène au Japon, Fairy Tail raconte l’histoire d’un royaume où règnent mages et chasseurs de dragons regroupés dans des guildes. Il n’est pas rare qu’ils s’affrontent, ou qu’ils rencontrent des ennemis sur leur route. On s’intéresse ici à la guilde Fairy Tail et plus particulièrement à Natsu, Lucy, Happy, Erza, et Grey.

J’ai moins accroché que Léopoldine, et j’y ai beaucoup vu des similitudes (appelons cela des clins d’œil) à des séries comme Saint Seiya , Dragon Ball Z et One Piece  pour ne citer qu’elles. Je remarque en lisant d’autres blogs que cette critique est partagée par d’autres et c’est normal du coup que mes filles le ressentent moins.

Pour résumer l’atmosphère “Fantasy” est plaisante, les personnages sympas, mais je ne pense pas pouvoir tenir les 277 épisodes …

Fairytail

Fairytail

Fairytail

Et vous qu’en pensez-vous ? Que recommanderiez-vous comme découvertes en séries d’animation sur Netflix (et ailleurs) ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.