La team Rêves Connectés a été enfermée au cachot de la Bastille ! Motif invoqué ? Crime de lèse majesté. Test de Gamescape.


Enfermés dans une pièce, en famille ou entre amis, entrainés dans un scénario dans lequel votre survie dépend de votre habileté à résoudre des énigmes, c’est le challenge que vous propose Gamescape (l’une des 10 salles d’Escape Game de la capitale, le concept nous venant tout droit d’Asie et plus particulièrement du Japon ^__^).

Cette expérience, une partie de l’équipe “Rêves Connectés” a voulu la tenter : Léopoldine (9 ans), Sonia, Ange, notre invité Pierre-Bertrand (Timekeeper), et moi-même.

Rendez-vous est donc donné à 5 minutes des métros République et Parmentier, au 17 rue de la pierre levée, dans le 11ème arrondissement de Paris. Je tairai volontairement les noms de ceux qui sont arrivés en retard à cause de leur montre connectée 😉

Gamescape WP_20150527_022

Très bon accueil chez Gamescape, nos hôtes (Delphine, Irving, et Nicolas qui ont conçus le lieu) sont tous très charmants et rassurants.

Gamescape WP_20150527_005


Plusieurs scénarios sont proposés avec des niveaux de difficultés différents :

  1. Le cachot de la Bastille (que nous avons fait)
  2. Entretien avec Gustave Eiffel
  3. Le défi de l’Alchimiste

Le Cachot de la Bastille Gamescape

Vous trouverez sur cette page quelques photos de la salle d’accueil, mais aucune de la fameuse salle de jeu. Normal il faut bien garder le mystère. L’idée est que vous arriviez, comme nous, dans un lieu totalement inédit.

Le maître du jeu vous explique les règles, vous enchaîne et vous demande de porter un masque … jusqu’à ce que vous entendiez la porte se refermer derrière vous.

C’est à vous de trouver indices, clés, et énigmes vous permettant de sortir. Ceux-ci ont été laissé là par le précédent occupant afin de vous laisser une chance.

Mais attention, vous n’avez qu’une heure, et toutes les 10 minutes vous entendrez une cloche pour vous le rappeler.

On vous le dit d’entrée de jeu, et c’est totalement vrai, c’est l’esprit d’équipe qui doit prévaloir, car à plusieurs on arrive à avancer. Si vous bloquez, le Maître du jeu peut vous donner quelques indications en voix off.

Gamescape WP_20150527_004

On y était presque ! Voici nos différents avis :

Léopoldine (9 ans) : C’était vraiment trop bien. J’ai bien aimé les clés. J’ai adoré, comme mon Papa (Pascal), l’utilisation des tarots, le Sudoku et lorsqu’il fallait faire un calcul. La seule chose que je n’ai pas aimé, la coupure de la lumière tout à la fin ! Et puis les grands ne m’écoutaient pas toujours, tant pis pour eux !

Sonia : Étant plus qu’une novice des escape rooms, c’est assez intriguée et curieuse que j’ai abordé cette expérience !
Une expérience, oui… car vivre un emprisonnement de soixante minutes pour crime de lèse-majesté à l’époque de la Bastille, c’est assez inédit en 2015.
Une vraie bonne surprise où solidarité, esprit d’équipe et écoute des uns et des autres sont essentiels ! Une vraie activité de groupe, fédératrice pouvant donner lieu à des situations improbables !
Le lieu en lui-même est finement étudié et l’immersion est complète du début à la fin de l’aventure.
L’ultime regret ? Avoir échoué si près du but..! (mais ayant malgré tout évité la pendaison, la team Rêves Connectés s’en est pas si mal sortie!)
Ce n’est qu’une bonne raison de plus pour revenir tenter l’expérience…!
Affaire à suivre !

Ange : Gamescape propose une expérience immersive et ludique où la cohésion d’équipe tient une part importante.
Pendant une heure, nous n’avons pas vu le temps passer tant notre esprit était occupé à chercher et réfléchir. Il faut dire que les idées, parfois farfelues et inutiles, fusaient, et que la vraie bonne idée arrivait parfois trop tardivement, mais là d’un coup, en un court instant, nous résolvions plusieurs énigmes et casse-têtes avant de bloquer sur une des suivantes.
Si nous avons échoué (il nous a manqué quelques minutes), nous pouvons être fiers d’avoir résolu toutes les énigmes…aiguillés par le maître des lieux qui oriente parfois les recherches ou nous recentre lorsqu’on part dans la bonne voie puis s’en écarte.
Gamescape propose donc une aventure accessible, puisque le staff, très accueillant et passionné, est là pour vous aider et faire que, réussite ou pas, tout le monde en ressorte enchanté.
On pourrait imaginer une entrée en matière (pour rentrer dans le scénario de l’aventure) plus immersive et mise en scène certes, mais l’aventure en vaut largement le détour!
C’était ma première Escape Room, et ce ne sera pas la dernière, c’est certains.!
Je conseille fortement à tous de vivre ce genre d’expérience. D’une salle à l’autre, le scénario est toujours différents, et l’offre de ce type de divertissement se multiplie sur la capitale. Il y a donc des thèmes pour tous les goûts, et, quoi qu’il en soit, quand vous en aurez fait un, vous voudrez en faire d’autres.
Résolvez, rigolez, partagez, prenez plaisir, mais surtout, vivez une expérience dont vous serez les héros!

Pierre-Bertrand : C’était ma seconde escape room, j’avais déjà visité “la Pièce” : ce Cachot de la Bastille se rapproche parfois de Fort Boyard et s’il m’a semblé comporter moins d’énigmes, elles n’en sont que plus coriaces puisqu’on a encore une fois pas réussi à s’échapper ! Qu’importe, on a beaucoup ri. Galérer sur une énigme est récompensé quand quelqu’un trouve le truc et que dans la foulée plusieurs étapes se débloquent à la chaîne, chacun percutant à son tour sur un détail. Le travail d’équipe, dans toute sa splendeur. Et en plus le personnel est adorable.


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

Pascal : Une première pour moi aussi, et j’en ai été ravis. Très sympa de le faire entre amis et d’y emmener ma princesse Léopoldine ! Je me demande maintenant ce qui se cache derrière les autres salles. Le cachot est volontairement dépouillé, c’est le thème qui veut ça. La thématisation y est-elle plus poussée ? Je comprends bien maintenant le succès des Escape Rooms, et j’aimerais bien en découvrir d’autres … Il y a de quoi faire si on explore notre histoire mais aussi pourquoi pas des univers fantastiques ou de science-fiction (quoi j’ai pensé à Doctor Who ?). En fait j’imagine bien les parcs d’attraction proposer ce type d’animations. On peut aussi penser à des versions dédiées totalement aux enfants. L’équipe nous a confié travailler sur d’autres concepts en extérieur… Curieux de voir de quoi il s’agit !

Cette salle est toute jeune et nous souhaitons beaucoup de réussite à ses créateurs qui ont déjà accueillis plus de 5000 joueurs en 6 mois.

Les réservations s’effectuent en ligne sur le site internet Gamescape.fr. Les lieux peuvent vous accueillir entre 12h et 22h pour un tarif de 19 à 29 euros selon l’horaire et le nombre de joueurs.

Et vous tenterez-vous l’expérience ?


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.