Récit d’une avant-première “Astérix. LE DOMAINE DES DIEVX” suivie d’une séance de questions / réponses en compagnie des co-réalisateurs Louis Clichy et Alexandre Astier.


La semaine dernière nous avons eu l’opportunité avec Léopoldine d’assister à l’avant-première du film d’animation “Astérix. LE DOMAINE DES DIEVX” suivie d’une séance de questions / réponses en compagnie des co-réalisateurs Louis Clichy et Alexandre Astier.

D’Astérix ma fille connaît très bien le parc, ainsi que les dessins animés rediffusés récemment sur M6 (producteur de ce dernier opus). De mon côté ces premières adaptations tant animées que live ne m’ont pas laissé un souvenirs impérissable, hormis le film d’Alain Chabat “Mission Cléopâtre”.

J’avais donc un peu peur du résultat… pour finalement être agréablement surpris. Voici notre récit de cette soirée.

AsterixDDD_WP_20141117_043
120x160_ASTERIX_BD

Affiche_Teaser_AsterixDDD_Heros_BDSynopsis :
” Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ ; toute la Gaule est occupée par les Romains… Toute ? Non !
Car un village peuplé d’irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l’envahisseur.
Exaspéré par la situation, Jules César décide de changer de tactique : puisque ses armées sont incapables de s’imposer par la force, c’est la civilisation romaine elle-même qui saura séduire ces barbares Gaulois. Il fait donc construire à côté du village un domaine résidentiel luxueux destiné à des propriétaires romains : « Le Domaine des Dieux ».
Nos amis gaulois résisteront ils à l’appât du gain et au confort romain ?
Leur village deviendra-t-il une simple attraction touristique ?
Astérix et Obélix vont tout faire pour contrecarrer les plans de César. “

Affiche_Teaser_AsterixDDD_Esclaves_BD Affiche_Teaser_AsterixDDD_Poissons_BDAffiche_Teaser_AsterixDDD_Phalange_BD


L’une des particularités de ce film est qu’il a été conçu en images de synthèses, à la manière d’un Pixar, où Louis Clichy a précédemment travaillé. Et même en 3D relief, même si ce n’est pas cette dernière version que nous avons vu.

Il faut vivre avec son temps, et même Albert Uderzo a été finalement convaincu par ce projet.

N’empêche sur le papier il a de la gueule, un long métrage d’animation en images de synthèses, réalisé en France (studio quasiment créé ex-nihilo 40 animateurs, 300 personnes au total), avec des voix française (dès le départ, avec le retour du cultissime Roger Carel) et mettant en scène les héros gaulois.

C’est nettement plus culotté que ce que nous propose un Luc Besson dans ses aventures internationales, et j’espère bien qu’Astérix le Domaine Des Dieux s’exportera et se verra bien au delà de nos frontières autrement que comme un objet de curiosités.

120x160_ASTERIX_203

120x160_ASTERIX_201 120x160_ASTERIX_202

La réalisation est vraiment très soignée (et nerveuse dès le générique), on s’immerge facilement dans des décors fouillés (notamment la forêt autour du village) et les personnages sont bien animés. Etrangement j’ai même eu l’impression de voir un peu de Gérard Depardieu sur le visage d’Obélix… Heureusement la ressemblance s’arrête là.

L’autre inquiétude s’appelait Alexandre Astier que l’on connaît pour la série Kaamelott. Je ne suis à la base pas un fan, mais peu importe. Je craignais cependant que son univers vienne noyer celui de Goscinny, comme ce fut un peu le cas avec Alain Chabat. Allait-il réussir à apporter sa vision, tout en respectant l’album initial ? La réponse est oui !

Ainsi le film est drôle, comporte quelques références (Le Seigneur des Anneaux, King Kong même si moi j’y ai plutôt vu Hulk), et me semble être l’adaptation la plus aboutie de l’esprit gaulois. Le choix de l’album, faite par Astier lui-même, aide sans doute beaucoup.

Photo_Asterix_10 Photo_Asterix_9 Photo_Asterix_7 Photo_Asterix_6 Photo_Asterix_5

Car la bande dessinée se prête bien à un format cinématographique.

Elle comporte également des thèmes que l’on retrouve dans le scénario, comme l’écologie, l’urbanisation et le logement, la mondialisation ainsi que d’une certaine manière la corruption.

On a un peu l’impression de voir s’opposer une version très occidentale et moderne de la ville, contre le côté très rural de la forêt et du village.

J’ai aussi beaucoup aimé les esclaves (un peu curieux d’écrire cela), avec leur côté syndicalistes, complètement anachroniques mais tellement drôles. De quoi se poser quelques questions sur notre façon d’envisager le progrès social. Nous sommes tous un peu ces personnages là.

César est très bon dans son côté machiavélique loin d’être idiot, alors qu’Astérix se perd à être trop gentil et donc complètement prévisible (mais pas insupportable).

Francois_Morel_2

Joli casting avec ici François Morel. Ont également participé Alain Chabat, Lorànt Deutsch, Laurent Lafitte, Alexandre Astier lui-même, Elie Semoun, Géralidine Nakache, le regretté Arthus de Penguern, Florence Foresti …

Photo_Asterix_4 Photo_Asterix_3 Photo_Asterix_2 Photo_Asterix_1


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

Au final ils ont voulu faire leur Pixar, et ils y sont plutôt bien arrivé. Si ce n’est pas un Wall-E ou un Là-Haut, c’est bien au dessus de certaines séquelles récentes comme Cars 2.

Le Domaine des Dieux est un film français comme on les aime et exploitant nos talents et notre patrimoine. Espérons que nous en aurons bien d’autres de cette envergure.

Nulle doute que le Parc Astérix saura sans doute en profiter.

Et vous qu’en pensez-vous ?


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.