Halloween 2014 à Disneyland Paris. Peu de nouveautés cette année, sur fond d’un nouveau plan de sauvetage d’EuroDisney SCA. Notre avis.


Après plusieurs années de renouvellement continue de nos passeports annuels Dream, je me pose cette année, à quelques semaines de leur échéance, la question de le faire à nouveau. Nous sommes vraiment très attachés à la destination avec les filles, tout en étant un peu déçu de son évolution.

Lors de notre dernière visite nous n’avons vu ni Disney Dreams (qui n’a pas de déclinaison pour Halloween et qui est toujours joué trop tard), ni Ratatouille qui ne nous incite pas à faire 75 minutes de file d’attente…

La nouvelle boutique qui remplace la regrettée Town Square Photography

La nouvelle boutique qui remplace la regrettée Town Square Photography

Avant d’aller plus loin : 

WP_20141004_110-Halloween-2014


Halloween est l’une de nos saisons préférées, comme Noël. Le parc Disneyland se transforme, hanté par les vilains, citrouilles et autres fantômes. Une ambiance “bon enfant” s’y développe entre visiteurs grâce aux décors, animations, à la musique (pour une grande part) et aux bonbons…

L’année dernière nous avions salué les nouveautés et avons même parlé de “renaissance” tout en soulignant quelques manques. Si nous avions beaucoup d’espoirs sur de nouveaux développements, nous avons été déçu. Quelques nouveautés seulement à saluer : Une promenade des vilains pour ouvrir la journée (une seule représentation, dommage) avec le retour de l’unité de la parade “Once Upon a Dream”, un nouveau char sur la cavalcade avec l’arrivée des 3 petits cochons et d’Horace, quelques changements cosmétiques, et surtout de superbes ronces dans la cour du Château… Mais pas de retour d’un spectacle emblématique, pas de Disney Dreams version Halloween et à une heure convenable, pas de parade nocturne et la disparition de la belle citrouille du Théâtre du Château.

Vous pouvez donc grosso modo reprendre tel quel l’article de l’an dernier. Il semblerait, d’après les annonces qui ont été faite (rencontre avec Elsa et Anna de La Reine des Neiges et Mérida de Rebelle, nouvelle version de Disney Dreams fête Noël), que davantage de nouveautés soient attendues pour les fêtes. A suivre.

WP_20141004_053-Cavalcade-Halloween-2014-Horace-3-petits-cochons

On l’a dit et redit sur ce blog, Disneyland Paris est empêtré dans sa structure financière étriquée, ses dettes, et ne peut pas investir comme il le devrait pour maintenir et renouveler l’offre. Les prix quant à eux ne cessent d’augmenter et les visiteurs se plaignent toujours autant des temps d’attente (suffit de tendre l’oreille). Pas étonnant dans ce cercle vicieux, amplifié par la crise, que les résultats chutent.

Mais un évènement est venu donner un peu d’espoir aux fans de Disneyland Paris, et à ses employés qui craignaient un plan social à venir. Une décision de la maison mère “The Walt Disney Company” qui détient 40% des parts d’EuroDisney SCA annonce des jours meilleurs, ou en tout cas une nouvelle étape vers ceux-ci.

Le resort a vécu plusieurs restructurations financières depuis sa création. Bob Iger, CEO de TWDC à qui l’ont doit les rachats successifs de Pixar, Marvel et Lucasfilm, et dont le mandat vient d’être prolongé jusqu’au 30 juin 2018, a de quoi mettre en œuvre un plan de sauvetage. Philippe GAS quant à lui a quitté ses fonctions de Président d’Euro Disney SCA pour s’occuper de Shanghai Disney Resort … ce qui apparaît comme une promotion alors que beaucoup lui imputent une série d’erreurs stratégiques. Il est remplacé par Tom Wolber.

Petit retour en arrière. En Août 2012 le Time annonçait que TWDC envisageait un rachat de Disneyland Paris. Cela avait finalement donné lieu à un refinancement de la dette de 1 710 millions d’euros devenant ainsi l’unique créancier (ou presque) d’Euro Disney, qui lui verse déjà royalties et frais de gestions chaque année sans compter les importantes factures de WDI qui conçoit les attractions comme Ratatouille (250 millions d’euros au total…). On pensait alors que la montagne avait accouchée d’une souris, et que – sauf miracle Ratatouille qui n’a finalement pas endigué la baisse de fréquentation comme on le craignait – le problème ne serait pas réglé.

La deuxième phase a été annoncée cette semaine : 

  • Report du remboursement de la dette qui devra être remboursée totalement en 2024
  • Augmentation de capital
    • Une partie de la créance, environ 600 millions d’euros, vont être transformés par TWDC en actions. La dette sera ramenée à 998 millions d’euros, et la compagnie américaine consolide voir augmente sa position dans le capital
    • 420 millions d’euros supplémentaires, pour alimenter la trésorerie de la société, seront levés auprès des actionnaires actuels à un prix préférentiel ainsi que sur le marché. TWDC garantit ensuite le rachat de ces actions à 1,25 euros.

Ces opérations devraient être effectuées au premier semestre 2015, et subsiste encore quelques inconnues comme la position du Prince Al-Waleed qui détient 10% des parts d’Euro Disney SCA.

WP_20141004_082-Ronces-Chateau-Halloween-2014

Les prochaines étapes sont encore floues, mais il se pourrait que TWDC lance ensuite une OPA sur les actions restantes et retire EDSCA de toute cotation en bourse. Ce serait une bonne nouvelle car les résultats de la destination convergeront avec celles de la division Parks and Resorts et les commentateurs se concentreraient davantage sur l’offre plutôt que les résultats financiers. Entre outre il n’y aurait sans doute plus de raison de verser de très coûteux royalties et frais de gérance… Disneyland Paris sera sans doute bénéficiaire.

Resterait alors une dernière étape à franchir par Bob Iger avant son départ le 30 juin 2018 : s’assurer que le 25ème anniversaire (qui démarrerait logiquement en Avril 2017) annonce un profond renouveau et un plan d’investissement suffisant à redynamiser Disneyland Paris en perte de vitesse.

Ne nous leurrons pas les fonds levés en 2015 ne suffiront pas, ou peut-être tout juste pour un Star Tour 2 (Star Wars Land ?), une nouvelle parade et quelques animations supplémentaires. Il avait fallu 1 milliard de $ au Disney California Adventure comme il en faudrait peut-être autant aux Walt Disney Studios. La Walt Disney Company en a aujourd’hui largement les moyens… mais attendra sans doute de finaliser ses plans.


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

Il n’est pas interdit d’espérer bien au contraire. Il faudra être patient.

Quant à nous nous verrons à Noël si nous renouvelons nos 3 passeports annuels… Alors que le Club Actionnaire va avoir moins de raison d’être, peut-être qu’une refonte de ceux-ci – maintes fois évoquée – pourrait enfin voir le jour. 

Et vous qu’en pensez-vous ?


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.