Découverte en famille des nouveautés 2013 du Futuroscope. Présentation officielle de la féérie nocturne « Lady Ô » avec Skertzò, Bruno Coulais et Nolwenn Leroy. 2


Nous avons eu le plaisir d’être conviés au Futuroscope pour l’inauguration officielle de “Lady Ô” et la présentation des nouveautés de la saison 2013 du parc.

C’est avec Aliénor (4 ans), Léopoldine (6 ans) et Isis (ma soeur de 10 ans) que je m’y suis rendu. Nous serons rejoint par Élodie et ses filles Isabelle (9 ans) et Diane (2 ans) qui en ont profité pour réserver un séjour en même temps pour nous faire une surprise !

Comme nous aimons beaucoup ce parc ainsi que ses équipes, l’enthousiasme était de mise. 

Futuroscope-6724

Futuroscope – Le plan du jour

Avant d’aller plus loin :

Futuroscope-6764

Futuroscope – Conférence de presse : Dominique Hummel, Hélène Richard, Bruno Coulais, Nolwenn Leroy, et Jean-Michel Quesne)

La conférence de presse, que vous pourrez retrouver en vidéo ci-dessous, a permis de résumer la situation actuelle du Futuroscope, ainsi que de présenter ses nouveautés emblématiques pour la saison 2013 en présence de ses principaux concepteurs et promoteurs :

  • Dominique Hummel, le directeur du Futuroscope (il a été très présent et accessible durant tout le week-end, et très impliqué)
  • Olivier Garaïalde, directeur opérationnel de la Compagnie des Alpes et Claude Bertaud, Président du Conseil Général de la Vienne.
  • Skertzò (Jean-Michel Quesne et Hélène Richard), Bruno Coulais (compositeur de musiques de films que l’on ne présente plus), et Nolwenn Leroy (chanteuse) pour parler de Lady Ô
  • Aérophile (qui opère notamment Panoramagique à Disneyland Paris) pour évoquer l’Aérobar, le premier bar aérien du monde.

Seule déception pour Isis qui n’a pas pu prendre de photo avec Nolwenn à la fin… alors que les personnes qui se sont jetés sur elle, oui. J’ai appris trop tard qu’une rencontre avec les fans avait été prévue, dommage. Un enfant heureux = Un parent ravi. On s’en remettra 🙂

Futuroscope-6750

Futuroscope – Danse avec les Robots par Martin Solveig


J’ai aussi profité de cette journée pour faire quelques attractions, la plupart avec les filles. Aliénor était ravie, elle atteignait enfin les 1 mètres 05 et avait même un bracelet pour le prouver ! (excellente idée pour la valoriser, plus que pour aider le personnel qui re-vérifie assez logiquement à chaque fois).

  • Arthur, l’aventure 4D (toujours aussi excellent, on l’a fait 2 fois)
  • Danse avec les Robots par Martin Solveig, nouveauté 2013 (J’ai fait le niveau 2, j’ai bien apprécié même si j’ai trouvé le moment bien trop court. Les filles ont pu regarder du côté “Public” ce qui était vraiment sympathique. Un robot vous accueille à l’entrée pour interagir avec vous, épatant.)
  • Tahiti Extrême (Nouveauté 2013. Belles images de l’océan et de surfeurs, ni plus ni moins)
  • Le 8ème continent (Incontournable)
  • La Vienne Dynamique (Pouvait-on ne pas saluer le Guerliguet – qu’elles ont à nouveau rencontré dans le parc le lendemain – et Claude Piéplu ?)
  • Festival du Dynamique (Nous étions tout derrière sur des strapontins avec Aliénor. Autant dire frustration maximale, dommage)
  • Le Petit Prince en présence d’Olivier D’Agay (directeur de la succession Saint Exupéry – D’Agay) dans le cadre des 70 ans du Petit Prince.
  • iMagic (Là encore un très bon spectacle de magie que nous avons eu le plaisir de revoir et que nous vous conseillons vivement).

Mais la nouveauté la plus attendue par notre famille était sans aucun doute Lady Ô qui remplace La Note Bleue.

Synopsis :

Mélody et Harmony sont deux fées jumelles qui vivent sur une petite planète bleue, un monde harmonieux dans lequel l’eau constitue l’élément vital : le Pays de l’eau. Innocentes et ignorant les dangers du dehors, elles jouent, chantent et dansent quand, soudain, des envahisseurs s’abattent sur la planète bleue à l’intérieur d’une étrange machine.
Mélody, emprisonnée par la machine va découvrir l’horrible vérité : les Trackers, les gardiens assoiffés de la Planète Noire, sont venus piller toute l’eau de leur petite planète… Les deux sœurs parviendront- elles à trouver des alliés parmi le Peuple de l’eau pour combattre ces envahisseurs et préserver leur élément vital ?

Logo Lady Ô

Techniquement le show nocturne du Futuroscope fait un indéniable saut en avant. La qualité des projections notamment est remarquable, comme Médusa “la fontaine” centrale aux multiples effets, et l’Animatronic qui parcourt le lac qui a beaucoup marqué nos filles. Un beau final avec de la pyrotechnie clôture le spectacle. Si les flammes sont présentes, j’en aurais apprécié bien davantage pour accentuer le côté dramatique.

Lady Ô

Il est difficile de donner un avis tranché sur la partie artistique, tant on aurait envie de voir et revoir le spectacles de différents points de vue. L’histoire était jolie, les effets très beaux, on a passé un excellent moment. Voir un tel show assis dans l’enceinte du Théâtre du Lac est vraiment agréable pour les adultes et surtout les enfants.

Nous étions placé en hauteur dans les gradins pour avoir une belle vue d’ensemble. Cependant je me demande si le spectacle n’est pas plus impressionnant de près.

Lady Ô

Néanmoins un petit bémol pour la narration. L’ensemble est très contemplatif, poétique, inquiétant même, mais j’aurais aimé un peu plus de rythme, d’intensité et de lyrisme. Après tout on est aussi là pour en prendre plein la vue.

Quand les personnages disent “Au secours” on n’y croit pas vraiment alors que les dialogues et les images devraient nous suffire à comprendre ce qu’il se passe. Si Nolwenn Leroy offre une belle signature et une jolie voix, des actrices et conteuses expérimentées auraient peut être mieux fait l’affaire.

(A noter que le spectacle est traduit à l’aide de casques en anglais et en espagnol preuve que la clientèle européenne n’est pas négligée).

Lady Ô

Mais que l’on ne s’y trompe pas ce show nocturne est à voir absolument et à ne pas rater. C’est une chance qu’un parc comme le Futuroscope se dote d’un final de cette qualité.

Et comme pour Disney Dreams les installations et les bases sont là. S’ils se rendent compte qu’une scène marche moins bien sur le public, il leur suffira d’une année sur l’autre de la modifier / remplacer. Tout est permis les installations étant achetées et là pour longtemps a priori.

Futuroscope-6880

Futuroscope – Le final du show Lady Ô

Une excellente surprise a été prévue dimanche matin pour les fans, avec une visite des coulisses de Lady Ô menée par Matthieu son Chef de Projet. Nous l’avions fait il y a quelques semaines avec Disney Dreams, et il faut avouer que le Futuroscope a été plus complet dans sa visite en nous montrant la régie mais également les différentes parties techniques. Merci pour cet effort de transparence !

L’installation technique du Théâtre du Lac a été en grande partie modernisée afin d’accueillir Lady Ô. En 3 semaines tout a été vidé, installé, rangé, puis rempli à nouveau avant de passer à une programmation express en 15 jours (+ un “soft opening” pour affiner les détails avant la première officielle). La fermeture annuelle du parc a permis en partie d’aller aussi vite.

On peut noter, outre l’arrivée de l’Animatronic, qu’une partie des gradins sont actuellement refaits, qu’une vingtaine de moteurs fontaines ont été changé, des projecteurs et lasers ajoutés, des kilomètres de fibre optique / câbles réseaux et que le théâtre bénéficie maintenant du son surround.

L’image ci-dessous (cliquez pour l’agrandir) résume très bien en quelques chiffres l’étendue de la performance technique.

Les chiffres de Lady O

Le spectacle de fontaines qui avait lieu en journée devrait revenir l’année prochaine. Nous trouvions en effet que cette animation était sympathique.

J’ai remarqué le bleu de l’eau industrielle filtrée qui est utilisée dans le lac, qui n’est pas sans rappeler l’eau turquoise de certains paradis. Avec le beau temps l’effet était saisissant.

Je vous invite aussi à regarder les photos de l’album des différentes installations. C’est impressionnant et vraiment un beau cadeau que de nous les dévoiler.

Futuroscope-6973

Futuroscope – L’animatronic de Lady Ô. Machine impressionnante comme le tracé des rails

Pour terminer sur ce sujet, voici également les crédits du spectacles communiqués par le Futuroscope pour les plus fins connaisseurs.

Credits Lady O FuturoscopeEnfin après avoir partagé un repas à la Crêpe Volante (qui malheureusement a abandonné le service à table…) fut venu le temps de clore ce beau week-end avec un tour dans le premier bar aérien au monde : l’Aérobar.


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

J’étais pour le moins inquiet sujet au vertige. Pourtant j’ai apprécié l’expérience sans aucune difficulté particulière. Vous auriez tort de ne pas en profiter. Boire un verre à 35 mètres de haut les pieds dans le vide (soit un immeuble de 12 étages) avec 11 autres convives est mémorable.

Notez qu’il y a des places stratégiques où vous pourrez tout de même poser vos pieds (mais chut j’ai rien dit 😉 ), et qu’en cas de problème vous pourrez demander au barman qui a l’œil sur vous de vous assister.

Futuroscope-6983

Futuroscope – Aérophile spécialiste des ballons captifs se lance avec le Futuroscope dans une nouvelle aventure.

En bref encore un week-end en famille au Futuroscope dont nous nous souviendrons longtemps. Les nouveautés 2013 valent le déplacement.

Merci aux équipes du Futuroscope très aimables et disponibles de l’avoir permis et à Élodie d’avoir proposé de s’occuper des filles pendant la conférence de presse et la visite des coulisses, deux moments clés. Leur présence a bien sûr rendu la visite encore plus agréable… Rendez-vous compte 2 adultes et 5 enfants de quoi se faire remarquer ! 🙂

Futuroscope-6984

Futuroscope – Toujours plein de nostalgie lorsque nous quittons les lieux.

Et vous irez-vous les découvrir ? Qu’en pensez-vous ?

Voir toutes les photos


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.


2 commentaires sur “Découverte en famille des nouveautés 2013 du Futuroscope. Présentation officielle de la féérie nocturne « Lady Ô » avec Skertzò, Bruno Coulais et Nolwenn Leroy.

Les commentaires sont fermés.