HER. Une comédie romantique atypique autour de l’intelligence artificielle. Tomberez-vous sous le charme de Samantha ?


La reconnaissance vocale, le logiciel SIRI qui interagit avec nous et qui s’enrichit de l’utilisation que nous en faisons collectivement, nous ont apporté les prémices d’une révolution qui est en marche.

Le concept du film HER va plus loin en imaginant, dans un futur proche, un nouvel OS qui serait très abouti mais surtout doté d’une conscience et de la possibilité d’apprendre de façon autonome de son environnement et de ses échanges avec nous. On dépasse donc largement le stade de l’assistant personnel.

Ajoutez la voix de Scarlett Johansson et vous vous offrez une comédie romantique atypique.

her11 her09

her07 her10

Synopsis :

Los Angeles, dans un futur proche. Theodore Twombly, un homme sensible au caractère complexe, est inconsolable suite à une rupture difficile. Il fait alors l’acquisition d’un programme informatique ultramoderne, capable de s’adapter à la personnalité de chaque utilisateur.


En lançant le système, il fait la connaissance de ‘Samantha’, une voix féminine intelligente, intuitive et étonnamment drôle. Les besoins et les désirs de Samantha grandissent et évoluent, tout comme ceux de Theodore, et peu à peu, ils tombent amoureux…

her08 her14

her18

her12

L’univers dans lequel nous plonge le réalisateur et scénariste Spike Jonze (dont c’est le premier long métrage), n’est pas très éloigné du notre. On nous présente un Los Angeles légèrement différent, qui semble très agréable à vivre.

Les tenues vestimentaires ont un peu évoluées, avec un pantalon porté très haut notamment.

Mis à part cela les différences sont assez minimes pour que l’on se projette facilement dans l’histoire sans pour autant se croire dans un film de science fiction, car ce n’est pas le propos du scénario.

her13 her05

her04

Ce qui nous intéresse ici c’est l’histoire de Théodore, déprimé depuis sa séparation. Par plusieurs flashbacks on en apprend davantage sur la relation qu’il a eu avec son premier et unique amour : Catherine. On le découvre aussi employé d’une entreprise qui rédige vos courriers personnels à votre place et avec lyrisme s’il vous plaît.

C’est l’arrivée de Samantha, OS remplaçant son précédent assistant vocal personnel, qui vient bouleverser sa vie. Cette voix, qui apprend rapidement tout de lui et de son environnement, va acquérir peu à peu les mêmes émotions que celles des humains jusqu’à évoluer dans ses propres désirs.

Du simple logiciel, elle deviendra la confidente, l’amie et plus encore…

Ce qui est intéressant également c’est de voir que peu de personnes seront choquées de cette relation. Au contraire son amie Amy (Amy Adams) et son collègue Paul (Chris Patt) trouvent cela naturel. On voit d’ailleurs que nombreux sont les personnes qui utilisent cet OS.

Est-ce la résultante d’une société où nous sommes de plus en plus isolés (malgré les réseaux sociaux), dans laquelle le célibat est très important dans les grandes villes, les couples de plus en plus fragiles et les divorces nombreux ?

her06 her03

Malheureusement malgré son concept, et le talent des comédiens qui rendent cette histoire crédible, le long métrage est très inégal ce qui se sent sur plus de deux heures.

Il y a des moments brillants, amusants, et d’autres plus ennuyeux. Il y a aussi trop peu de questionnement sur cette relation, et la fin est inattendue voire décevante.

Parmi les bonnes surprises : la musique avec notamment la participation d’Arcade Fire, ainsi que le jeu vidéo holographique qu’utilise Théodore pour se détendre.


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

her01 her16

Pour résumer : HER est un film à voir pour son concept, ses acteurs, son ambiance … mais il risque de vous décevoir un peu si vos attentes sont trop grandes (ce qui fut sans doute mon cas).

her_affiche

 

Et vous qu’en pensez-vous ?


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.