J’ai déjà eu l’occasion de publier plusieurs notes sur mon expérience professionnelle de … “chercheur d’emploi”.

La résilience (jusqu’à un certain point) me caractérisant assez bien, je continue ma route pavée d’embûches.

En bon blogueur, je continue de partager avec vous ce témoignage et quelques idées. En France nous étions 5 228 800 en janvier 2014, cela pourrait bien être utile. N’hésitez pas à y réagir !

Le chercheur d'emploi est à la poursuite, comme Indiana Jones, du Graal

Le chercheur d’emploi est à la poursuite, comme Indiana Jones, du Graal

Avant d’aller plus loin :

Crisebox : les coffrets cadeaux de la crise par @golem13 http://golem13.fr/crisebox-les-coffrets-cadeaux-de-la-crise/

Crisebox : les coffrets cadeaux de la crise par @golem13 http://golem13.fr/crisebox-les-coffrets-cadeaux-de-la-crise/

Ces derniers temps, et c’est sans doute la conséquence des négociations entre patronat et syndicats autour de l’assurance chômage, j’ai vu dans les médias la résurgence du discours consistant à stigmatiser les profiteurs du système et les fraudeurs. Oui sans doute il y en a… mais non le chômeur ne reste pas bloqué devant Motus et les Feux de l’Amour ! Je reste convaincu que ce n’est qu’une minorité. D’ailleurs si Pôle Emploi avait un meilleur suivi de ses inscrits, les effets pervers s’estomperaient sans doute mécaniquement.

Depuis 2005 il n’est plus obligatoire pour les recruteurs de déposer leurs offres à l’ANPE devenu depuis Pôle Emploi. Le monopole est tombé, une bonne et une mauvaise nouvelle puisqu’il y a eu depuis une multiplication des plateformes dédiées (“jobboards”). Certaines sont généralistes (APEC, Monster, Cadre Emploi …), d’autres tentent d’innover (il y a sans cesse de nouveaux venus), enfin des acteurs ciblent des secteurs ou des niches (dans mon cas RemixJob et Frenchweb). Sans compter ceux qui agrègent plusieurs outils comme les incontournables Keljob et Indeed, ou encore les sites RH des grands groupes / cabinets de recrutement / “chasseurs de têtes”.

Parallèlement s’est développée la rubrique dédiée du site “Le bon coin” (ce que je ne m’explique toujours pas) ainsi que bien sûr les réseaux sociaux tant généralistes (Facebook, Twitter) que plus ciblés (Viadeo, LinkedIn).

Merci Qapa mais je suis Chef de Projet Web / Community Manager ...

Merci Qapa mais je suis Chef de Projet Web / Community Manager …

Au final rien que sur les offres formulées par les entreprises (qui cumulent parfois différentes approches) je peux personnellement y passer une matinée entière (voir bien davantage) à lire et décortiquer ce qui est proposé. Difficile d’être exhaustif, et d’être sûr de ne pas rater L’ANNONCE.

Lors de son lancement, j’ai été très intéressé par Qapa.fr qui proposait une technologie de “matching” entre un profil et une offre. Ainsi au delà des classiques banques de CV à destination des recruteurs, et des alertes emails, le travail des uns et des autres aurait ainsi été facilité.

Malheureusement, cela n’a pas été concluant (voir ci-dessus). Cela m’inquiète d’autant plus que beaucoup de professionnels des ressources humaines utilisent des logiciels permettant de leur faire gagner du temps. Quand on sait en plus qu’ils ne passent que quelques secondes sur chaque CV, en recevant tellement (144 en moyenne), il est donc certain qu’ils ratent de très bons profils. Un trou noir.

Il n’est peut-être pas si étonnant de me rappeler que dans la plupart des cas ce sont des candidatures spontanées qui m’ont permis de trouver des missions intéressantes. Mon profil étant (comme pour beaucoup j’imagine) atypique mais complet je ne dois pas remplir les critères de base d’offres d’emploi pré-formatées. Un recrutement étant un investissement la prise de risque semble malheureusement assez rare.

Avec ce genre de raisonnements on serait aussi passé à côté de nombreuses grandes personnalités que l’on aurait pas su mettre dans des cases. Je me dis aussi que les métiers évoluant aujourd’hui très vite grâce à l’apport des nouvelles technologies (Internet, mobilité, réseaux sociaux, gamification, objets connectés, Impression 3D …) des profils ayant montré leur polyvalence et leurs capacités à évoluer et apprendre devraient être privilégiés. Mais apparemment non.

Liste Twitter pka13 emploi

N’hésitez pas à suivre mes listes Twitter “Emploi” et “Emploi web”

Les médias sont aujourd’hui focalisés sur “le pacte de responsabilité” qui devrait créer 300 000 emplois. Une bonne nouvelle, mais bien peu par rapport au nombre actuel d’inscrits.

Ne serait-il pas nécessaire de créer les conditions pour que l’offre et la demande se rencontrent plus facilement ? 132 700 postes n’ont pas été pourvus au 3e trimestre 2013.

Qu’en serait-il si Pôle Emploi avait à nouveau l’ensemble des offres d’emploi référencées ? (parallèlement aux jobboards). La situation serait-elle meilleure si les agents de cet organisme public étaient munis d’outils performants mais aussi de temps pour un vrai suivi et du conseil tant aux employeurs qu’aux chômeurs ? S’il y avait plus d’ateliers pour se rencontrer, s’entrainer, s’entre-aider, s’encourager et s’améliorer ensemble ? Si des formations en alternance étaient proposées plus systématiquement et pas qu’aux jeunes ? Si enfin l’accueil dans ces lieux était moins froid et impersonnel… ? Si le chômage n’était plus considéré comme une maladie mais au contraire une expérience et une possibilité de rebondir vers de nouveaux projets ? Des moyens, des outils, et un état d’esprit. Ce n’est pas anodin si on voit rarement les demandeurs d’emplois manifester dans la rue… Pourtant la souffrance est réelle.

Et définitivement NON à la dégressivité des allocations demandée par le patronat car nous avons besoin de temps, et non d’être à la rue au premier coup de vent.

RecrutezMoi-Monster-Facebook

Ma participation à l’opération “Recrutez-moi” de Monster.

En attendant voici quelques bonnes adresses et conseils qui peuvent être utiles dans votre boîte à outils : (je vous invite fortement à partager les vôtres dans les commentaires)

  • Être présent sur les jobboards ainsi que les réseaux sociaux professionnels mais aussi suivre les actualité de votre secteur et ne pas hésiter à interagir avec les professionnels via les forums / groupes.
  • Créez-vous des alertes emails efficaces afin de ne pas rater la bonne opportunité.
  • Repérez les pages Facebook / Scoop-It / Linkedin / Twitter qui agrègent les offres d’emploi de votre secteur. J’ai par exemple créé deux listes que vous pouvez suivre sur Twitter “Emploi” et “Emploi web”.
  • Vous pouvez vous créer un blog comme je vous le conseillais ici.
  • N’hésitez pas à envoyer des candidatures spontanées.
  • Restez à l’écoute, même s’ils sont bien trop rares car bien souvent on ne reçoit pas même une réponse, des retours et suggestions des recruteurs. Ils peuvent s’avérer très utiles.
  • Gardez le moral malgré les déceptions (quand on passe 4 entretiens pour un poste et que cela ne se concrétise pas, bonjour le coup au moral je parle d’expérience).
RecrutezMoi-Monster-Twitter 4

J’ai été présent sur les affichages des gares durant une matinée et une soirée. Original et intéressant, non ?

La recherche d’emploi n’est pas une chose aisée, et on ne peut pas dire que l’on soit vraiment aidé dans nos démarches. C’est un peu la jungle.

Il faut persévérer malgré les déceptions, les phases d’espoir et de désillusions, les débuts et fins de mois difficiles, l’intérim et les CDD … Comme en amour rien n’est définitif, il faut s’accrocher.

Ces expériences ne peuvent que nous rendre plus fort encore et devraient être valorisées.

Et vous qu’en pensez-vous ?