Bouddha – Le grand départ & Un voyage sans fin. Adaptations cinématographiques de l’oeuvre de Osamu TEZUKA sur la vie de Siddhartha et de ses contemporains. 2


Je me suis toujours intéressé au bouddhisme et à ses concepts. Même si beaucoup d’européens y ont trouvé source d’enseignements, il faut bien avouer que l’on connait beaucoup moins Siddhartha / Bouddha que ce que nous avons appris d’autres prophètes comme Jésus par exemple. Quel que soit notre point de vue sur la religion, cela demeure intéressant d’un point de vue historique et/ou culturel.

Ce n’est pas la seule raison qui m’a motivé à découvrir cette trilogie de films d’animation. Il s’agit en effet de grandes productions japonaises qui se révèlent être une adaptation de l’une des oeuvres d’Osamu Tezuka que l’on considère aujourd’hui comme “le père du manga”. On lui doit aussi de nombreuses créations, dans sa carrière très prolifique, comme “Le Roi Leo”, “Phénix l’oiseau de feu”, ou encore “Astroboy” bien connu en France.

BOUDDHA2_01

Ces long métrages sont produits par la TOEI ANIMATION et plus particulièrement Kozo Morishita qui en est producteur exécutif et réalisateur du premier opus “Le grand départ”.

Après avoir rejoint la société en 1970 il a travaillé sur UFO Robot Grendizer (Goldorak), mais aussi Saint Seiya et Dragon Ball notamment. Il est aujourd’hui vice-président du studio.

En France c’est KAZÉ qui édite ces films. Le premier DVD/BRD est sorti le 29 janvier 2014. Une avant-première mondiale du second a eu lieu cette semaine à Paris, celui-ci sortant le 8 février 2014 dans l’archipel (pas de date pour la France). Quant au troisième, il faudra être un peu patient… rendez-vous en 2017 ? :-O

BOUDDHA_persosdet


Bouddha – Le grand départ

Synopsis :

Il y a 2500 ans, dans l’Inde ancienne, un jeune prince appelé Siddhartha Gautama naquit dans le royaume de Shakya. Destiné à une vie royale, Siddhartha est élevé dans la richesse et la sécurité de son Palais.
Cependant, hors des murs du château la pauvreté et la violence règnent…
Ecrasé de chagrin par la cruauté et la misère qui l’entourent, Siddartha devient conscient de la nature éphémère et cruelle de la vie des hommes. Alors que la guerre est à la porte de son Royaume, il réalise que les privilèges du sang royal ne peuvent rien face aux tourments et aux épreuves de la vie et que sa luxueuse existence est construite sur la souffrance …

Buddha_03_web Buddha_04_web Buddha_06_web Buddha_05_web

Afin de conserver une intrigue propre au cinéma, il fallait étoffer le scénario et ne pas rester focalisé sur Siddartha. Ainsi (et ce sera le cas aussi d’une certaine manière sur sa suite) on assiste à la progression de deux protagonistes d’origines et de clans différents.

Si la guerre est omniprésente (sur une ou deux scène particulièrement que je vous invite à visionner avant de présenter le film aux plus jeunes – du coup il est conseillé à partir de 14 ans), les légendes et la magie le sont aussi via un enfant aux étranges pouvoirs, ami de Chipra, esclave qui deviendra un grand guerrier.

J’ai trouvé le film plutôt beau, avec un Siddartha “prince” magnifique. On est captivé par l’histoire de ces jeunes gens dans cette époque très violente (on pense à la pauvre Migaila notamment qui agira comme un déclencheur).

Malheureusement après 111 minutes, on reste un peu sur notre faim, puisque Siddartha ne fait que partir se réaliser… Tant mieux d’un autre côté car vouloir en mettre davantage aurait pu être indigeste.

  • Histoire originale : Osamu Tezuka
  • Réalisateur : Kozo Morishita
  • Scénario : Reiko Yoshida
  • Character Design et Directeur de l’animation : Hideaki Maniwa
  • Directeur artistique : Shinzo Yuki
  • Monteur : Shinichi Fukumitsu
  • Musique : Michiru Oshima
  • Theme song : « Scarlet Love Song » interprétée par X JAPAN (très jolie chanson au passage)

Buddha_07_web Buddha_08_web Buddha_06_web Buddha_09_web Buddha_10_web

Bouddha 2 – Le voyage sans fin.

Synopsis :

Le prince Siddhartha, affligé par la souffrance de son peuple, choisit de quitter sa vie princière pour se consacrer à la quête de la vérité.
Dans cette quête il fera de nombreuses rencontres : le jeune prophète Asaji, le roi Bimbisara, l’intransigeant Dhepa, qui brûla ses yeux à la torche pour connaître la vraie souffrance… Siddhartha retrouve également son ami d’enfance Tatta qui vit désormais avec la jeune voleuse Migaila. Grâce à Asaji, Siddhartha s’éveille à la vérité après avoir frôlé la mort….
De son côté, l’ambitieux prince Virudhaka envahie les terres de Shakya et provoque la colère du clan des Shakya et de Siddhartha.
Tous ceux qui croisent le chemin de Bouddha, le prince qui a renoncé à ses richesses, et de Virudhaka, le prince qui ne vit que par la destruction du royaume de Shakya, sont sur le point de vivre de grands bouleversements…

Buddha2_01_web Buddha2_02_web Buddha2_03_web Buddha2_04_web Buddha2_06_web

On retrouve donc quelques uns de nos personnages pour la suite du périple de Siddhartha nommée “Un voyage sans fin”.

Pour le coup dans cet épisode moins de fantaisie, et plus de souffrances explicitement montrée. Le sort du jeune prophète Asaji est pour le moins cruel.

L’arrivée dans l’histoire du prince Virudhaka arrive aussi un peu de manière maladroite, on n’en comprend que bien trop tard le rôle. On ne parvient pas facilement à avoir de l’empathie pour lui…

Dans l’ensemble le film n’est pas inintéressant et les images sont belles. Mais en plein milieu d’une trilogie, il pourrait se retrouver un peu fade… et trop long pour ce qu’il raconte vraiment.

Un peu déçus comparativement au premier, on attend donc la suite avec impatience…

  • Histoire originale : Osamu Tezuka
  • Réalisateur : Toshiaki Komura
  • Scénario : Reiko Yoshida
  • Theme song :« Pray » interprétée par Ayumi Hamasaki
  • Musique : Michiru Oshima

Buddha2_05_web Buddha2_07_web Buddha2_09_web Buddha2_10_web Buddha2_08_web

Bande annonce (Le grand départ) :


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

Pour résumer, je vous conseille de ne pas rater la sortie DVD/BRD de Bouddha Le Grand Départ. En ce qui concerne la suite de la trilogie, nous attendons sa conclusion avant de vraiment nous prononcer.

Et vous qu’en pensez-vous ?


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.


2 commentaires sur “Bouddha – Le grand départ & Un voyage sans fin. Adaptations cinématographiques de l’oeuvre de Osamu TEZUKA sur la vie de Siddhartha et de ses contemporains.

Les commentaires sont fermés.