Coup de coeur familial pour le superbe coffret collector de la saison 1 de Sailor Moon édité par KAZÉ. Vivement la suite ! Notre test.


KAZÉ a exaucé le voeu de nombreux fans de la série Sailor Moon avec ce coffret collector de la saison 1. De quoi la redécouvrir en famille dans les meilleures conditions possibles.

Sailor-Moon-Coffret-Collector-Kaze-saison-1-3476

Avant d’aller plus loin :

Sailor-Moon-Coffret-Collector-Kaze-saison-1-3478

Sailor-Moon-Coffret-Collector-Kaze-saison-1-3479

Sailor-Moon-Coffret-Collector-Kaze-saison-1-3480

Sailor-Moon-Coffret-Collector-Kaze-saison-1-3481

C’est un travail d’orfèvre que nous propose KAZÉ sur cette première saison.

Tout d’abord le coffret, les différents boitiers ainsi que les images insérées sont juste magnifiques. On a vraiment envie d’en prendre le plus grand soin.

Les menus aussi sont très sympathiques avec un visuel de la guerrière du boitier et Luna pour les options. La musique qui les accompagne est celle du générique.

Sailor Moon Coffret Collector Kaze saison 1 -2013-11-07-09h03m23s188


Sailor Moon Coffret Collector Kaze saison 1 -2013-11-07-09h03m49s86

Sailor Moon Coffret Collector Kaze saison 1 -2013-11-07-09h05m27s201

Sailor Moon Coffret Collector Kaze saison 1 -2013-11-07-09h08m22s162

Sailor Moon Coffret Collector Kaze saison 1 -2013-11-07-09h11m51s198

Sailor Moon Coffret Collector Kaze saison 1 -2013-11-07-09h17m20s162

Sailor Moon Coffret Collector Kaze saison 1 -2013-11-07-09h31m40s60

Sailor Moon Coffret Collector Kaze saison 1 -2013-11-07-09h05m41s85

Après le souvenirs que j’avais de la version française diffusée sur TF1 c’est le choc. On peut ainsi voir le générique du début, le rappel en début d’épisode, les deux “eyecatch” de la pause publicitaire japonaise mais qui font partie intégrante du programme, le générique de fin ainsi que le teaser.

Mais ce n’est pas tout… J’ai regardé la plupart des épisodes en version française avec ma fille et mes préférés en version originale sous-titrée. Sur la version française certaines scènes sont en japonais puisqu’elles ont été coupées à l’origine par AB Productions pour le Club Dorothée. Généralement cela a été fait chaque fois qu’une inscription en japonais a été visible … d’autres fois pour des raisons plus obscures. Les dialogues sont aussi parfois modifiés, même si la VF a son charme pour d’autres raisons surtout nostalgiques (les délires des doubleurs plus que le choix des voix pas toujours adapté).

En bref on a les deux et c’est parfait comme ça.

Sailor Moon Coffret Collector Kaze saison 1 -2013-11-07-09h17m42s95

Sailor Moon Coffret Collector Kaze saison 1 -2013-11-07-09h18m16s185

Sailor Moon Coffret Collector Kaze saison 1 -2013-11-07-09h20m01s208

Sailor Moon Coffret Collector Kaze saison 1 -2013-11-07-09h20m13s76

Sailor Moon Coffret Collector Kaze saison 1 -2013-11-07-09h22m04s153

Sailor Moon Coffret Collector Kaze saison 1 -2013-11-07-09h22m36s225

Outre le plaisir de revoir une série que j’avais adoré à l’époque (après Saint Seiya et dans le même temps que Dragon Ball Z et City Hunter chronologiquement) il y a aussi l’immense joie que de voir ces épisodes avec mes filles Léopoldine (7 ans) et Aliénor (5 ans).

Elles adorent et chantent même Moonlight Densetsu (phonétiquement bien sûr). S’il faut faire un reproche c’est que l’on ne peut pas avoir les paroles façon karaoké ni leur traduction… Je ne pense pas que cela aurait été très difficile.

Même si le son est annoncé comme mono / Dolby digital 2.0, c’est quand même plaisant que d’avoir une bonne restitution sur un home cinéma, car la bande originale contient quelques perles…

Notre épisode préféré ? Hormis ceux autour de la légende du royaume de la Lune, le numéro 31 avec l’histoire du gros Matou “Rhett Butler”.

Sailor Moon Coffret Collector Kaze saison 1 -2013-11-07-09h25m35s213

Sailor Moon Coffret Collector Kaze saison 1 -2013-11-07-09h25m53s144

Sailor Moon Coffret Collector Kaze saison 1 -2013-11-07-09h26m24s193

Sailor Moon Coffret Collector Kaze saison 1 -2013-11-07-09h32m52s235

Sailor Moon Coffret Collector Kaze saison 1 -2013-11-07-09h32m27s208

Sur les 46 épisodes représentant quand même près de 18 heures de visionnage, il y a bien sûr de meilleurs passages que d’autres. Certains épisodes sont des intrigues à elles-seules alors que d’autres font progresser la série.

Au fil du temps on s’attache aux guerrières, aux chats, mais aussi à certains ennemis. Hormis l’aspect technique (16/9, HD, Blu-Ray, 5.1 sont aujourd’hui de mise), on peut dire que Sailor Moon n’a pas pris une ride en 20 ans les thèmes étant universels.

Sailor Moon Coffret Collector Kaze saison 1 -2013-11-07-09h32m06s33

Sailor Moon Coffret Collector Kaze saison 1 -2013-11-07-09h28m10s214

Sailor Moon Coffret Collector Kaze saison 1 -2013-11-07-09h33m24s42


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

Sailor Moon Coffret Collector Kaze saison 1 -2013-11-07-09h34m11s11

Je connaissais cette saison par coeur notamment de ce final très proche de l’esprit de Saint Seiya que l’on retrouve dans quelques animes japonais. Ici cela fonctionne bien l’émotion est au rendez-vous.

Je me souviens aussi du début de la saison 2 avec Ail et Ann. Par contre la suite est plus confuse dans mon esprit. Du coup j’ai vraiment hâte que les futurs coffrets sortent avec Sailor Moon R, S, Super S et Star (+ les films dérivés). Je suis sûr que Léopoldine et Aliénor partagent avec moi cette impatience.

Si KAZÉ pouvait ajouter quelques bonus sur la série pour agrémenter l’ensemble ce serait parfait. Le contenu ne doit pas manquer.

Souhaitons aussi que le revival annoncé pour 2014 aura bien lieu.

Sailor Moon Coffret Collector Kaze saison 1 -2013-11-07-09h35m21s196

Un coffret à ne surtout pas manquer pour le voir seul ou en famille. Sailor Moon fait partie, comme Goldorak / Grendizer, Dragon Ball (Z) et Saint Seiya, des séries japonaises inter-générationnelles.

Et vous qu’en pensez-vous ?


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.