Avec Élodie nous vous parlions il y a peu de notre histoire, de nos balbutiements dans notre tentative de recomposition familiale.

Alienor-Fleurs-Tripsdrill-Cadeau-8936

Je ne regrette pas de l’avoir raconté sur ce blog, qui est une partie de moi-même. Au contraire j’ai trouvé à la fois amusant et intéressant de partager avec vous ces témoignages que je conserverai en ligne.

Les plus fins observateurs sur les réseaux sociaux et dans la vie réelle ont pu noter que cette histoire ne s’écrivait plus. Nos différences ont eu donc raison de nos efforts, et de notre volonté.

Mon sentiment personnel est que j’ai donné beaucoup d’amour, que j’ai fait beaucoup de concessions et de compromis. Peut-être trop. Je suis déçu. Mais certaines différences, certains choix, ont sans doute rendu la poursuite de cette histoire commune impossible.

Ma plus jeune fille parle encore un peu d’elles, la plus grande moins. Elle a compris. Tant mieux. Cela m’inquiétait.

On m’a toujours appris qu’il ne fallait pas baisser les bras, toujours se relever, et que nous apprenons de nos échecs. J’y crois, et sans doute une histoire différente s’écrira un jour avec celle que j’attends vraiment.

C’était la première grande histoire depuis mon divorce et ma vie de Papa Solo. Parfois quand je classe ses emails, je cherche toujours le dossier “Élodie” dans la rubrique “Famille”… mais il n’y est plus…