Saint Seiya Ω (Omega), critique de la saison 1 arc 1 (épisodes 1 à 27). La relève est-elle assurée ? (Spoiler Inside)


J’étais réservé, bien qu’heureux d’y être, lors de l’avant-première mondiale du premier épisode de Saint Seiya Omega. Qu’allait donc nous réserver la TOEI ANIMATION pour ce spin-off de la série culte ? Voici mon avis après avoir vu les 27 premiers épisodes de la première saison qui en compte 51.

La saison 2 a d’ores et déjà démarré au Japon alors que Canal J a débuté, le Mercredi 13 Mars 2013, la diffusion de ce premier arc, dont elle a acquis les droits, à raison de deux épisodes par semaine.

Saint Seiya Omega - Le fiacre - Athena

Saint Seiya Omega – Le fiacre – Athena

Saint Seiya Omega - Les douze maisons du zodiaque

Saint Seiya Omega – Les douze maisons du zodiaque

Saint Seiya Omega - Les douze maisons du zodiaque disparaissent

Saint Seiya Omega – Le sanctuaire en ruine

Saint Seiya Omega - La Palestre transformee par Mars

Saint Seiya Omega – La Palestre transformee par Mars

Avant d’aller plus loin :

Saint Seiya Omega - Saori Kido - Athena - Mars

Saint Seiya Omega – Saori Kido – Athena – Mars

Saint Seiya Omega - Saori Kido - Athena - Mars 2

Saint Seiya Omega – Saori Kido – Athena – Mars 2

Saint Seiya Omega - Saori Kido - Athena - Mars 3

Saint Seiya Omega – Saori Kido – Athena – Mars 3

Saint Seiya Omega - Athena - Mars - Media

Saint Seiya Omega – Athena – Mars – Media


Petit rappel : (avec les liens sur mes anciennes chroniques publiées sur Et Dieu Créa Léa puis sur ce blog)

Le projet Saint Seiya Omega a vu le jour à l’occasion du 25ème anniversaire de la franchise.

Alors que le manga s’était arrêté prématurément sur le chapitre Hadès et la série animée sur celui de Poséidon (avec un prélude Asgard alors inédit), Saint Seiya nous était revenu, alors que personne ne s’y attendait plus, 13 ans plus tard avec l’adaptation en OAV d’Hadès (Jûnikyû-Hen / Sanctuary Chapter, Meikai-Hen / Inferno Chapter / Elysion-Hen) puis avec le film Tenkai Hen Jôso qui, bien que magnifique, a la réputation de ne pas avoir plu à l’auteur Masami Kurumada.

Côté manga on a eu le droit à des sortes de préquelles / spin off du nom de Saint Seiya Episode G et Lost Canvas (avec son adaptation animée que je n’ai toujours pas vu en entier…). Mais la suite officielle est Saint Seiya Next Dimension qui est malheureusement publiée au compte goutte.

En attendant la TOEI ANIMATION nous propose donc une nouvelle série originale, qui s’inspire de l’œuvre de Masami Kurumada, à raison d’un épisode par semaine depuis le 1er Avril 2012. Aujourd’hui la saison 2 en est déjà au numéro 8 (59), autant dire que cela ne chôme pas. Notez aussi qu’une adaptation en manga est déjà prévue (oui cela existe aussi dans ce sens…)

Ce petit rappel pour montrer à quel point le fan (dont je suis) a été à la fois contraint à la disette, avant d’être submergé par diverses propositions plus ou moins passionnantes. Qu’allait donc être le sort de Saint Seiya Omega ? S’agit-il d’un chapitre anecdotique ou d’une vraie saga à ne pas rater ? Je vais tenter d’y apporter, pour vous, une première réponse.

Saint Seiya Omega - Pegasasu no Koga dans le regard de la petite Aria

Saint Seiya Omega – Pegasasu no Koga dans le regard de la petite Aria

Saint Seiya Omega - Pegasasu no Koga fait une promesse - Aria

Saint Seiya Omega – Pegasasu no Koga fait une promesse – Aria

Saint Seiya Omega - Kapurikon no Ionia

Saint Seiya Omega – Kapurikon no Ionia

Saint Seiya Omega - Les 4 saints et Aria

Saint Seiya Omega – Les 4 saints et Aria

La série a visiblement pour but de moderniser la franchise et d’aller de l’avant avec une nouvelle générations de Saints, sans faire l’erreur de mettre au placard ceux que l’on connait et que l’on aime.

Curieusement elle ne reprend pas juste après Hadès, ce qui aurait pu être le cas (j’aurais sans doute préféré par soucis de cohérence, ou alors est-ce pour laisser une fenêtre de tir à Kurumada…). Non, on arrive juste après une première guerre sainte opposant Athéna / Saori protégée par Seiya et ses compagnons, et Mars. Un évènement majeur viendra l’interrompre, touchant notamment les guerriers d’une malédiction les empêchant de combattre.

Mais le dieu de la guerre revient, kidnappe Saori devant les yeux du nouveau chevalier Pégase Koga et d’un Seiya intervenant avec l’armure d’or du sagittaire. Il ne fera dans ces 27 épisodes que de très brèves apparitions, comme Shun, Shiryu, Hyoga, et d’autres. Elles sont réussies et chacun espère bien sûr les voir davantage.

Saint Seiya Omega - Raionetto no Soma

Saint Seiya Omega – Raionetto no Soma

Saint Seiya Omega - Akuira no Yuna

Saint Seiya Omega – Akuira no Yuna

Saint Seiya Omega - Orion-za no Eden

Saint Seiya Omega – Orion-za no Eden

Saint Seiya Omega - Les elements

Saint Seiya Omega – Les elements

Ces épisodes s’attachent donc à nous faire partager la formation accélérée de ces chevaliers de bronze d’abord dans une école au sanctuaire appelée “La Palestre” puis dans une quête initiatique contre Mars et leurs propres démons.

Le schéma de départ ne sera pas sans rappeler la série originale, avec notamment le tournoi puis des combats contre des chevaliers d’argent (décidemment ils ne sont pas très doués…) et un ennemi dont on se demande si, comme Ikki le Phoenix en son temps, ne rejoindra pas un jour cette fine équipe. Par ailleurs on notera que le thème des traitres est aussi très présent chez les chevaliers d’or…

Par contre, les combats sont beaucoup plus courts, la palme revenant à un affrontement entre Persée et le chevalier du dragon qui n’est même pas digne de l’affrontement culte entre Persus et Shiryu à l’époque. Les armures sont modernisées, et les transformations font penser à certains “Magical Girls”. Les filles ont laissé tomber le masque, même Shaina s’est laissée aller avec un rouge à lèvres et une manucure… C’est dire !

Bref j’avais quelques bonnes raisons de m’ennuyer un peu passé le moment de curiosité et les références sympathiques à l’oeuvre de Kurumada. Mais la série a fini par bien démarrer et dévoiler d’autres atouts.

Saint Seiya Omega - Doragon no Shiryu

Saint Seiya Omega – Doragon no Shiryu

Saint Seiya Omega - Andoromeda no Shun

Saint Seiya Omega – Andoromeda no Shun

Saint Seiya Omega - Kigunasu no Hyoga

Saint Seiya Omega – Kigunasu no Hyoga

Saint Seiya Omega - Shaina

Saint Seiya Omega – Shaina

Saint Seiya Omega - Yunikon no Jabu

Saint Seiya Omega – Yunikon no Jabu

Saint Seiya Omega - Souvenirs de Geki

Saint Seiya Omega – Souvenirs de Geki

Saint Seiya Omega - Hidorasu no Ichi

Saint Seiya Omega – Hidorasu no Ichi


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

En effet l’histoire va prendre un peu de profondeur tant dans la trame générale qui s’éclaircit doucement mais sûrement, mais aussi dans le vécu des personnages qui donnera lieu à quelques grands moments.

Il faut dire que Saint Seiya est connue pour l’émotion véhiculée par certaines situations, mais aussi par quelques moments presque ésotériques. Les scénaristes de cette nouvelle série l’ont apparemment bien compris avec quelques réussites qui peuvent augurer du bon pour la suite. Les ruines des ténèbres en est un bon exemple.

Saint Seiya Omega - Attaque de Peruseusu no Mirufaku

Saint Seiya Omega – Attaque de Peruseusu no Mirufaku

Saint Seiya Omega - Combat contre Peruseusu no Mirufaku

Saint Seiya Omega – Combat contre Peruseusu no Mirufaku

Saint Seiya - Mars - Marusu

Saint Seiya – Mars – Marusu

La série, dans ce premier arc, est plutôt bien réalisée pour son format, et la musique pas déplaisante même si Seiji Yokoyama manque cruellement ! Le déluge de Deucalion à lui seul génère une puissante émotion.

Les 27 premiers épisodes de ce premier arc ont bien permis de mettre la situation en place, et de nous présenter les forces en présence. On sent sur les derniers épisodes une montée en puissance en espérant qu’elle se concrétisera sur la seconde moitié de la saison. Le sanctuaire, les chevaliers d’or, devraient y aider… Je ne le manquerai pas.

A suivre donc ! Et vous qu’en pensez-vous ?

En savoir plus :


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.