Coffret Blu-Ray The Amazing Spiderman. Test de l’expérience cinéma enrichie selon Sony Pictures Home Entertainment


Rappelez-vous, The Amazing Spiderman est le premier volet d’un reboot des aventures de l’homme-araigné de Marvel par Sony Pictures. Lors de sa sortie en salles il a souffert d’une comparaison avec la trilogie précédente de Sam Raimi. L’arrivée du Blu-Ray Disc parviendra-t-elle à améliorer l’image du film et à nous le faire re-découvrir avec une expérience enrichie ?

Editions DVD BRD Amazing Spiderman

Editions DVD BRD Amazing Spiderman

Avant d’aller plus loin : 

The-Amazing-Spiderman-BRD-1450

The-Amazing-Spiderman-Le coffret Double Blu-Ray

Plusieurs éditions sont proposées :

  • The Amazing Spider-Man – Edition premium limitée double blu-ray boîtier métal
  • The Amazing Spider-Man – Edition premium limitée double blu-ray 3D active + DVD
  • The Amazing Spider-Man – Edition Double Blu-Ray
  • The Amazing Spider-Man – Edition DVD

C’est la première que nous avons testé.


The-Amazing-Spiderman-BRD-1449

The-Amazing-Spiderman- Le coffret Double Blu-Ray

Le contenu de ces coffrets est très riche et bien sûr de plus en plus en fonction que l’on opte pour la version DVD ou Blu-Ray.

DVD :

  • Scènes supplémentaires
  • Commentaire audio de Marc Webb, Avi Arad et Matt Tolmach
  • “The Oscorp Archives” : galerie photos avec dessins de production
  • Galerie de la production
  • Répétition des cascades

Blu-Ray :

  • Master haute définition
  • Blu-ray 1 : Bonus via l’application “2ème écran” sur tablettes : interviews, storyboards, prises alternatives, esquisses, prévisualisations de scènes, essais de costume, répétitions de cascades
  • “The Amazing Spider-Man, la renaissance” : making of (90′)
  • 16 séquences de pré-visualisation
  • Scènes supplémentaires
  • Commentaire audio de Marc Webb, Avi Arad et Matt Tolmach
  • Répétitions des cascades
  • “Les archives Oscorp” : galerie de la production
The-Amazing-Spiderman-BRD-1451

The-Amazing-Spiderman- L’application double écran sur iPad

Le fan comme le cinéphile seront sans doute rassasiés par la quantité de bonus présents sur le second BRD.

Ce que je préfère généralement, et qui est bien présent ici, ce sont les scènes coupées, les prévisualisation de scènes (gardées ou non) via des storyboard, ainsi que les making of (et notamment la partie concernant la composition de la bande originale).

Ils apportent bien un regard nouveau sur la conception de ce film que j’ai pu également revoir à deux reprises depuis et que j’ai appris à mieux apprécier, même si mes remarques originelles persistent. On peut aussi regretter l’absence d’une scène coupée dans le montage final (par exemple la partie sur la mort d’Oncle Ben interprété par Martin Sheen, ou le storyboard sur la Grande Roue) ou se réjouir au contraire (l’apparition du vilain dans les toilettes du lycée).

Mais ce qui m’a particulièrement intéressé, et qui est nouveau, c’est la notion de double écran grâce à l’application pour tablettes tactiles. Lorsque vous l’ouvrez elle trouve là où vous en êtes dans la projection (j’imagine via le son) et vous propose un contenu additionnel. Bien sûr on peut débattre de la façon de faire mais le concept est intéressant.

Lien iTunes pour télécharger l’application iPad :

The Amazing Spider-Man Second Screen App – Sony Pictures Home Entertainment

Du coup je regrette aussi, mais c’est le cas d’autres éditeurs depuis quelques temps, c’est que le téléchargement d’une version digitale (via iTunes par exemple) n’est plus proposée via les coffrets combo type “Ultimate”. C’est un vrai plus pour regarder son film sur sa tablette justement ou sur son Apple TV.

Mais globalement je trouve que l’édition double BRD est complète, et apporte une seconde vie à ce film… en attendant la suite.


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

Et vous qu’en pensez-vous ?


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.