The End of the Line, L’océan en voie d’épuisement. Un film documentaire choc diffusé à l’occasion de la journée internationale des océans sur Planète+, le 6 juin à 20h40, et en DVD à partir du 18 juin 2012. Narration par Mélanie Laurent.


Quand j’ai entendu parler de la diffusion prochaine du documentaire “The End of the Line, L’océan en voie d’épuisement”, je ne m’attendais pas à découvrir un film de cette qualité, et encore moins d’être aussi stupéfait par ce que j’y ai appris. On a bien ici un document choc, pour qui se soucie un tant soit peu de nos océans et de la nature en général.

Réalisé par Rupert Murray et tiré du livre “Surpêche, L’Océan en voie d’épuisement” (Editions Demopolis) écrit par Charles Clover, spécialiste des questions environnementales pour le Sunday Times, le film suit l’enquête du journaliste britannique.

Le film a conduit à des prises de conscience et à la création d’une fondation “Blue Marine” afin de créer un réseau de réserves marines protégées. La diffusion en France sur Planète+ (Groupe Canal + / CanalSat) et sa diffusion en DVD (avec des bonus supplémentaires) contribuera sans doute à ouvrir les yeux sur le problème de la surpêche et de ses conséquences.

The End of Line - Couverture

The End of Line - Based on the book

The End of Line - Directed By Rupert Murray

The End of Line - L'Océan en voie d'épuisement


Le film propose de très belles images sous-marines, mais aussi des scènes de pêche qui marqueront les esprits et des documents d’archive. La musique, signée Srdjan Kurpjel et Marios Takoushis, est digne de certains films catastrophes, très réussie, et la voix de Mélanie Laurent nous accompagne du début à la fin, entre coupée par les interventions de plusieurs experts.

The End of Line - Mélanie Laurent - ML6 (c)Maxime Bruno Planète+

The End of Line - Mélanie Laurent - ML6 (c)Maxime Bruno Planète+

Le documentaire nous rappelle que cela fait 3000 ans que l’homme pêche mais que cette pratique s’est fortement industrialisée dans les années 50, et qu’elle utilise maintenant des outils technologiques très sophistiqués afin de capturer de plus en plus d’espèces sous marines afin qu’elles finissent dans nos assiettes. L’un des intervenants parle d’une déclaration de guerre dans laquelle les poissons n’ont aucune chance. Plus encore certains détruisent au passage les sols marins, et tout un eco-système avec des résultats inattendus et imprévisibles sur la nature sans moyen de revenir en arrière.

The End of Line - Filet de Pêche 2

The End of Line - Fonds Marins

L’un des poissons que l’on aime le plus, fortement consommé au Japon notamment, est le Thon Rouge. Sa situation est emblématique car il est en voie de disparition et pourtant toujours l’un des plus recherchés et donc le plus lucratif pour les grandes companies de pêche. Ce qui est édifiant c’est de se rendre compte que les politiques ne prennent pas leurs responsabilités en fixant des quotas supérieurs aux recommandation de nombreux scientifiques, mais qu’en plus ces quotas sont loin d’être respectés ! Et visiblement pas dans de petites proportions ! Certes le thon rouge est délicieux, mais nos enfants sauront ils demain qu’il a existé ?

The End of Line - Le Thon Rouge

Le Thon Rouge

The End of Line - Thon Rouge de l'Atlantique

The End of Line - Christine Lagarde

Christine Lagarde était Ministre de l'Agriculture et de la Pêche

J’ai retenu un autre enseignement de ce film. Les petits pêcheurs traditionnels souffrent de la situation car les ressources sont de plus en plus minces, et ils ne peuvent lutter contre les gros industriels.

Certains pays d’Afrique permettent à ceux-ci de venir pêcher dans leurs eaux contre une forte rétribution financière qui n’est pas forcément redistribuée. On pille donc les locaux, puis quand ils tentent de venir en Europe certains cherchent encore à les accuser de tous les maux ?

The End of Line - Pêche en Afrique

Aujourd’hui la disparition de certaines espèces a créé une abondance d’autres comme nos amies les méduses, les homards par exemple. Mais un jour ceux ci aussi pourraient disparaître.

Par ailleurs des études montreraient que les déjections de poissons aideraient à fixer le dioxyde de carbone, ce qui tenterait à montrer le lien avec le réchauffement climatique. 

The End of Line - Pêche traditionnelle

Mais la troisième et dernière partie du film met l’accent sur les espoirs et les solutions envisagées.

  • Des choix politiques plus fermes, et des contrôles plus strictes, prenant l’exemple de l’Alaska
  • La création de réserves naturelles protégées assez vastes et nombreuses pour repeupler une population sous marine. Elles auraient aussi l’avantage de créer des emplois. Cela au lieu de subventionner la surpêche.
  • Une meilleure indication de la provenance des poissons sur ce qui est vendu dans les supermarchés mais aussi dans les restaurants. Rendre obligatoire l’utilisation de certains labels “Pêche durable”. Comme l’a indiqué l’un des intervenants “L’information c’est le pouvoir” et les océans nous appartiennent.
  • Je croyais enfin que la pisciculture était une solution pourtant pour nourrir les poissons d’élevage il faut des poissons sauvages. Ce ne serait donc qu’un pis aller.

Le film est soutenu par la Fondation Akuo, parrainée par le comédien José Garcia, investi, entre autres, dans la préservation de l’environnement et de la biodiversité.

Les bonus de l’édition DVD le film en offrant un éclairage plus complet sur les différents thèmes abordés, et notamment 6 montages thématiques et approfondis autour du film.

Le DVD du film documentaire The End of the Line – L’océan en voie d’épuisement sera disponible en DVD à partir du 18 juin 2012 au prix de 12,99€. Le film sera également disponible en VOD à partir du 25 juin 2012.


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

En savoir plus : 

Et vous qu’en pensez vous ? Cette démonstration vous semble-t-elle pertinente ? Êtes vous prêts à adopter les solutions proposées ? Qu’avez vous pensé du film ? 


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.