HISTOIRE DE L’INFORMATIQUE : Les apports de Internet Explorer 4 sous Windows


Pour bon nombre d’utilisateurs Internet Explorer 4 (IE4) n’a été qu’une simple mise à jour du navigateur de Microsoft. Le fait est qu’il s’agit avant tout d’une mise à jour majeure de Windows. IE4 est arrivé en 1997 et a été intégré à Windows 98.

Nous allons rapidement passer en revue les innovations de ce navigateur, au sein de notre cher Windows :

le bureau actif : cette dénomination un peu barbare signifie que notre bureau peut à présent gérer d’autres formats que le BMP. Pour être plus précis, avant l’arrivé de IE4, nous pouvions essentiellement placer des images au format BMP en tant que fond d’écran. Je rappelle au passage que ce format, bien que très beau, ne bénéficie d’aucune compression ; résultat les images peuvent facilement atteindre le Mo. Grâce au bureau actif, il est devenu possible d’introduire des images au format JPG ; permettant une économie de mémoire, vu la taille réduite de ce format. De plus, il est possible d’afficher une page HTML (Web) directement et de cliquer dessus, voir de créer ses propres menus sur le bureau.

– le simple clic en remplacement du double : comme son nom l’indique, cette fonction permet de cliquer une seule fois sur une icône ou autre objet dans le but de lancer un logiciel, un fichier ou d’ouvrir une fenêtre. Cette option est facultative et de base Windows utilise le double clic. Si vous désirez modifier cela, rendez-vous par exemple dans l’Explorateur Windows, ouvrez le menu « outil », et ensuite le menu « options des dossiers ». Trois options s’offrent à vous, mais celle qui nous intéresse est la troisième. Elle nous propose d’utiliser le simple clic ou le double. Deux possibilités nous sont offertes pour le simple clic :

– souligner les icônes comme dans le navigateur : cela signifie que tous vos fichiers et dossiers seront à présent soulignés,


– souligner les icônes au contact du pointeur : les fichiers et dossiers seront soulignés lorsque vous passerez la souris dessus.

Pour ma part, j’utilise la seconde solution, la première proposant à mon goût un rendu un peu laid.

<a href='http://2017cialisprix.mangopharmacieenligneblog.fr/' style='text-decoration:none;color:#5a5a5a;' data-lazy-src=

– la barre de lancement rapide : ceci est une innovation vraiment très sympathique. Elle propose à l’utilisateur de glisser des raccourcis sur sa barre de tâche (à côté du menu démarrer). En général, les logiciels proposent lors de l’installation de placer une icône à ce niveau. Cela vous permet de libérer votre bureau d’une foultitude d’objets, sans oublier le fait qu’il n’est plus utile de baisser une fenêtre dans le but d’avoir de nouveau accès aux raccourcis du bureau. Nous gagnons également du temps en ne passant plus par le menu démarrer. Nous pouvons aussi créer notre propre barre et la placer par exemple tout à gauche. Si vous souhaitez avoir accès à ces options, cliquez simplement avec le bouton droit de la souris sur la barre de tâche et laissez-vous guider. L’utilisation est simple et ne demande aucune compétence.

– le menu contextuel du menu démarrer : nous avons accès à cette fonction en cliquant avec le bouton droit de la souris sur le menu démarrer. Nous pouvons le configurer selon nos désirs, par exemple en cachant la barre de tâche. Cette dernière réapparaît au simple passage du curseur de la souris. Pour cela, entrez dans les propriétés de ce menu et testez les différentes options. Vous pouvez également ne plus afficher l’horloge si vous trouvez que celle-ci prend trop de place. Vous pouvez également avec un simple clic droit (menu contextuel) avoir accès à l’Explorateur, à vos dossiers, sans passer par le méthode traditionnelle (menu démarrer, programmes, accessoires…).

Option menu démarrer

Option menu démarrer

– les outils : en fonction du type d’installation choisie, IE4 peut s’intégrer seul à Windows ou proposer un panel d’outils plutôt pratiques :

– Frontpage Express : un éditeur de page HTML, permettant de créer des sites Web,

– Outlook Express : gestion de votre courrier électronique,

– Microsoft Chat 2.0 : logiciel de communication,

– NetShow : permet la diffusion sur le Net de fichiers sonores et vidéo.


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

– planificateur de tâche : comme son nom l’indique, cet outil permet de planifier à l’avance une tâche. Vous pouvez par exemple programmer la défragmentation de votre disque dur, en choisissant l’heure et la date de l’opération.

– les Power Toys : il s’agit d’une suite de petits plug-ins, permettant de modifier certains aspects de Windows et de vos habitudes sous ce système. Le seul petit souci avec ces outils est qu’ils n’étaient proposés qu’en anglais. Des traductions faites par des fans ont vu le jour peu après.

Je pense avoir fait le tour des innovations les plus importantes de Internet Explorer 4. A noter que ces dernières (du moins pour la plupart), sont toujours présentes et intégrées de base à nos systèmes Windows ^_^..