Le Revo-Rama teste la montre Activité Pop et la balance Smart Body Analyzer de Withings (vidéo)


Withings, le Français qui passe sous le pavillon Nokia

Parmi les champions hexagonaux des objets connectés, Withings a réussi à créer une image sympathique autour de sa gamme de produits. Cet espoir de la frenchtech vient de passer il y a quelques semaines sous le pavillon finlandais de Nokia.

L’ancienne marque emblématique de la téléphonie mobile, tellement déboussolée par l’arrivée d’Apple et de Google sur le marché qu’elle en a été rachetée par Microsoft pour s’y fondre, renaît sous une autre forme. En effet seule la division mobile, aussi appelée Lumia, a disparu, mais la marque subsiste avec Nokia Technologies, basée en Californie, qui se dote maintenant d’une division e-santé.  Autre bonne nouvelle pour Nokia, la clause de non-concurrence sur le marché grand public signée avec Microsoft, prendra fin cette année.

On peut être triste pour cet acteur français des objets connectés, mais au final ce serait avoir bien peu l’esprit européen (alors que l’on râle à longueur de temps d’avoir assez peu de champions de cette dimension), et ne pas y voir une opportunité d’exister sur le marché mondial. Car si on connait bien le Withings qui gagne des trophées au CES, on en sait bien peu sur les chiffres de vente des balances et autres trackers d’activités.

Découvrez les objets connectés Withings en vidéo dans cet épisode du Revo-Rama

Revorama Withings

Le Revo-Rama présente la montre Activité Pop et la balance Smart Body Analyzer de Withings

Withings : De la balance à la montre connectée. De la Smart Body Analyzer à l’Activité Pop

Si nous avons acquis la balance connectée il y a quelques semaines, nous testons l’activité Pop depuis septembre 2015.

Celle-ci nous a convaincu car elle est d’un design discret et plutôt élégant, avec une forte autonomie annoncée et qu’elle peut mesurer la natation et le sommeil.

L’ironie de la situation c’est qu’à l’époque nous avions un Nokia Lumia 930 sous Windows Phone et qu’il fallait que nous nous équipions d’un smartphone sous iOS ou Android, avec la technologie Bluetooth LE. En effet la montre ne communique pas de manière autonome, elle doit se synchroniser régulièrement avec le mobile. Dites-vous que les caractéristiques techniques de téléphones ne sont jamais assez précis pour indiquer la version exacte du Bluetooth, et qu’il y a même certains constructeurs qui sont déconseillés par Withings. Faites bien attention donc (même si opter pour un S6/S7 ou un iPhone 6/6S est la garantie d’être plutôt tranquille sur ce point, encore faut-il avoir le budget pour).

Autre déconvenue qui a un peu contrarié le test : l’autonomie annoncée n’était pas au rendez-vous. En effet après quelques semaines seulement, la batterie était vide. Et comme ce n’est pas aussi simple que de poser sa montre sur un chargeur par induction, j’ai mis du temps à me décider à faire le changement de piles moi-même. La mise à jour récente du logiciel interne de la montre annonce régler le problème.

Au final au suivi des pas, du sommeil, et de la natation, nous avons décidé d’ajouter la balance connectée Smart Body Analyzer qui propose en plus du poids, le rythme cardiaque, la qualité de l’air, et affiche des informations utiles comme la météo et le nombre de pas enregistrés par l’Activité Pop. Et c’est là que nous avons appris la sortie d’un nouveau modèle “Body Cardio” (c’est toujours assez énervant d’apprendre la sortie d’un modèle après votre achat, au moins avec Apple et Samsung on connait le rythme de renouvellement et il n’y a pas de surprise). Withings, au lieu de me proposer un geste commercial ce qui est l’attitude habituellement attendue, m’a demandé d’effectuer un échange en renvoyant la balance. Non seulement c’est fastidieux, mais en plus en comparant les modèles, hormis l’aspect physique, on gagne “la vitesse d’onde de pouls” en perdant la qualité de l’air. Et cette dernière donnée me plaisait aussi. Donc bon …

Découvrez notre test en famille des produits Withings Smart Body Analyzer et Activité Pop en vidéo dans ce Revo-Rama.

D’autres produits sont proposés comme le tensiomètre sans-fil, Aura le réveil lumineux et musical qui surveille votre sommeil (malheureusement les capteurs sont à acheter en option et assez chers), et Thermo (le thermomètre sans fil) qui nous intéresse mais qui n’est pas encore disponible.

Revorama Withings

La montre Activité Pop

Application Withings, une interopérabilité réussie et une efficacité à prouver.

Du tracker d’activités au dispositif médical ?

Ce qui est plaisant chez Withings c’est la gamme de produits qui se complètent plutôt bien. De plus on peut les connecter à d’autres applications comme Google Fit, Runkeeper (pour ceux qui aiment courir), et MyFitnessPal pour ajouter ce que l’on mange (et calculer les calories ingérées). Certaines d’entre-elles promettent d’être de vrais coach (encore faut il souscrire aux options souvent payantes).

Au final reste à voir sur le long terme si les trackers Withings pourront me motiver à faire plus d’activités physiques.

Une vraie interrogation demeure également : quel est le degré d’efficacité des mesure, et peut-on parler de dispositifs médicaux ? La question reste ouverte, mais si je prends la mesure du sommeil ma montre “Activité Pop” est sans cesse en décalage sur l’heure du coucher, parfois sur plusieurs heures (et je ne suis pas somnambule). Donc à mon avis ce sont des indicateurs intéressants, qui vous montreront sans doute des tendances, mais je ne suis pas persuadé qu’on aurait les mêmes résultats avec des appareils médicaux.

Découvrez ces application mobiles en vidéo dans ce Revo-Rama !

Revorama Withings

La balance Smart Body Analyzer de Withings et son application

Revorama Withings

Application MyFitnessPal

Nous allons continuer à utiliser les produits Withings, et peut être compléter notre ecosystème avec d’autres objets connectés ou applications e-santé dont nous vous parlerons dans le Revo-Rama et sur ce blog.

Une autre question demeure, vais-je à terme rester avec l’Activité Pop (ou la passer à l’une de mes filles par exemple) ou opter pour une smartwatch comme la Gear S2 (ou S3 à la rentrée) de Samsung ?

Et vous que pensez-vous des produits Withings et des trackers d’activité e-santé en général ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer