De Jurassic Park à Jurassic World. Découverte des 4 films par Léopoldine et Aliénor. Notre avis.


À l’occasion de la sortie de Jurassic World au cinéma, et de notre test (à suivre) du jeu vidéo LEGO associé, j’ai décidé de faire découvrir à mes filles l’univers de Jurassic Park.

Elles ne jurent maintenant que par les T-Rex ! 😀

affiche_jurassic_park

Le premier long métrage est sorti en salles le 11 juin 1993. Grand succès pour ce film réalisé par Steven Spielberg d’après le roman éponyme de Michael Crichton.

Tout y est, scénario de science-fiction bien ficelé, suspense et surtout effets spéciaux qui permettent de faire revivre, à l’écran à défaut d’Isla Nublar, les dinosaures qui ont disparu de la surface de notre planète il y a 66 millions d’années après l’avoir dominé durant 160.

Ici pas de Godzilla mais plusieurs espèces dont la plus terrible le Tyrannosaurus Rex, fort de ses 12 mètres de longueur, 4 mètres à hauteur de hanches et son poids pouvant atteindre 6,7 tonnes … Pas rien. Aujourd’hui une trentaine de specimen ont pu être reconstitués et des restes de tissus mous / protéines fossilisés ont pu être prélevés.

L’idée est simple : Et si des scientifiques réussissaient grâce au progrès de la génétique à recréer ces espèces ? Mieux, et si on en faisait un parc d’attraction ? (type Safari dans le premier épisode, plus Walt Disney World dans le second). L’homme peut-il cohabiter avec ces monstres sans pour autant créer inévitablement quelques catastrophes ?

affiche_Le_Monde_perdu_Jurassic_Park

affiche_jurassic_park_III

Si l’original est indémodable, les suites n’ont pas tous connu la même réussite.


Le Monde Perdu (1997), toujours réalisé par Spielberg, se concentre sur une autre ile (Isla Sorna, le laboratoire) et parvient à conserver la plupart des ingrédients du premier, qu’il ne réussira toutefois pas à égaler malgré de belles scènes d’actions et des effets spéciaux toujours au top.

Jurassic Park III (2001) qui a été réalisé par Joe Johnston, est le premier de la série à ne pas s’inspirer des romans. Malgré un casting prometteur, il est carrément à côté de la plaque. Léopoldine dirait même “Nul”. Personnages agaçants, rebondissements peu crédibles, cette suite n’apporte rien … Mis à part sa fin avec la fuite des Diplodocus qui laisse entendre une migration, dont l’idée ne sera pas reprise par la suite.

Sans les influencer les filles ont donné le même classement que moi :

  1. Jurassic Park
  2. Jurassic World
  3. Le Monde Perdu
  4. Jurassic Park 3

On aurait pu dire que l’on suit les recettes au box office mais Jurassic World vient de prendre la tête avec
1 245 872 874 $ contre 1 029 153 882 $ pour son illustre ainé.

Jurassic World JW - Affiche Claire & D Rex

Jurassic World 2424_SB_00033R

Jurassic World est le seul film de la série à avoir été vu par les filles au cinéma (en VF et en 2D).

L’histoire nous a beaucoup plu, car elle se déroule au sein même d’un parc d’attractions (et vous savez à quel point nous sommes parkfans). En fait elle répond au rêve formulé par John Hammond … qui devient finalement réalité.

On assiste donc à la gestion de crise dans une organisation convaincue que la course à l’échalote est nécessaire pour garder le public captivé (d’où la création d’une nouvelle espèce l’Indominus Rex) et que sa capacité à gérer la crise est nécessaire et suffisante. Pourtant bien sûr ça dérape…. avec cette fois plus de 20 000 visiteurs…

La promotion du film a pourtant été inquiétante (mais néanmoins efficace vu sa viralité), surtout quand on voit Owen Grady “dresser des Raptors”, ce qui n’a pas manqué d’être abondamment détourné sur les réseaux sociaux devenant un “mème”.

Heureusement dans le film c’est beaucoup plus nuancé. Pour être honnête les personnages ne sont pas très charismatiques (même Chris Pratt), les vrais stars sont les dinosaures à commencer par les Raptors (beaucoup moins caricaturaux que dans Jurassic Park III). Je ne veux rien dire, mais les filles ont espéré voir leur T-Rex … Ont-elles été exaucées ?

Le fan service marche en tout cas à plein régime pour des parents nostalgiques de ce que l’on considère comme l’une des pièces maîtresse de notre culture populaire. Les références sont nombreuses, mais le film peut se voir en ayant vu que le premier, voir même aucun (mais avouez que ce serait dommage).

Jurassic World 2424_SB_00015NBR

Jurassic World 2424_GA_0540_CMP_0207062_M_G_SRGB_086457R

Jurassic World 2424_D030_00167R

Côté réalisation je n’ai pas trouvé à redire, Colin Treverrow a fait un excellent travail. Le retour de Steven Spielberg comme producteur exécutif n’y est sans doute pas étranger non plus (mais n’est pas dans l’absolu un gage de réussite).

Quant aux effets spéciaux le niveau est encore ré-haussé …

On retrouve bien sûr le thème de John Williams (qui a composé la première bande originale) reprise avec brio par Michael Giacchino.

Jurassic World Fiche artistiqu et technique

Jurassic World 2424_D070_00133_CROP

Jurassic World 2424_D065_00236R_CROP

Jurassic World 2424_D067_00065_R

Jurassic World 2424_D062_00075_CROP

En bref, un plaisir que de regarder ces 4 films avec les filles, et de jouer parallèlement au jeu Lego Jurassic World qui en reprend les scènes fortes. Mais de cela on en reparlera.

Pour ceux qui se posent encore la question :

Nous vous conseillons de ne pas passer à côté de Jurassic World. A mon sens un enfant de 7/10 ans peut très bien le voir (en 2D VF selon moi). Essayez donc tranquillement de chez vous avec Jurassic Park et testez ses réactions !


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

Jurassic World 2424_TP_00150R

Jurassic World 2424_D025_00071_RV3

Jurassic World 2424_D050_00214RV2_CROP

Jurassic World 2424_D044_00369_RV2

Jurassic World 2424_SB_00075NBR

Jurassic World 2424_AB0220_COMP_053785_1061R

Et vous qu’en pensez-vous ?

Jurassic World France_Mosasaurus_Online_1-Sht


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.