Les Mondes de Ralph. Un Disney de Noël surprenant, touchant, et drôle pour toute la famille. Précédé du court métrage Paperman.


La présentation du Disney de Noël est toujours un évènement. Les Mondes de Ralph est un film qui intrigue et inquiète certains fans par sa thématique, et pourtant… non seulement je suis ressorti enthousiaste de la séance, mais en plus j’ai versé ma larme derrière mes lunettes 3D… C’est la seconde fois en quelques semaines après Le Secret des Fées … Indéniablement l’un des films de l’année que j’ai déjà envie de revoir encore et encore. Vous voulez savoir pourquoi ? Rendez-vous dans la suite de cet article.

Avant d’aller plus loin :

paperman-002

HEART, IMAGINATION €AND PAPER A young New Yorker has only his heart, imagination and a stack of papers to get the attention of the girl of his dreams in €œPaperman,€ an innovative short about destiny and the power of second chances. In theaters Nov. 2, 2012, in front of Wreck-It Ralph. ©2012 Disney. All Rights Reserved.

Avant le film vous pourrez découvrir un court-métrage, excellente tradition (merci Pixar) qu’il s’agit de perpétuer. Il s’agit de Paperman.

Nous suivons, en noir et blanc et sans paroles, un jeune homme qui croise un matin avant d’aller au bureau celle qu’il pense être la femme de ses rêves. A son travail, alors qu’il pense qu’il ne la reverra jamais, il l’aperçoit de l’autre côté de la rue… Il trouve alors une manière pour le moins originale d’essayer d’attirer son attention. Y arrivera-t-il ?

Réalisé par John Kahrs, avec une musique de Christophe Beck, ce petit court métrage d’animation, est – comme ce fut le cas pour La Luna avant Rebelle – un petit bijou. Poétique et mignon, il nous plonge dans un New York du milieu du 20ème siècle, avec un personnage dont on a tôt fait de prendre le partie en espérant qu’il arrivera à ses fins… Une excellente mise en condition avant Les Mondes de Ralph.

paperman-003

Un coup de foudre ?

Synopsis : Dans une salle d’arcade, Ralph la casse est le héros mal aimé d’un jeu des années 80. Son rôle est simple : il casse tout ! Pourtant il ne rêve que d’une chose, être aimé de tous…

Vanellope Van Schweetz quant à elle, évolue dans un jeu de course , fabriqué uniquement de sucreries. Son gros défaut : être une erreur de programme, ce qui lui vaut d’être interdite de course et rejetée de tous…


Ces deux personnages n’auraient jamais dû se croiser…et pourtant, Ralph va bousculer les règles et voyager à travers les différents mondes de la salle d’arcade pour atteindre son but : prouver à tous qu’il peut devenir un héros…

Ensemble, arriveront-ils à atteindre leurs rêves ?

Les-Mondes-de-Ralph-Les-Mechants-Anonymes

Les-Mondes-de-Ralph-Les-Mechants-Anonymes… Ou “Pas tout à fait Anonymes”. Zangief on t’aime !

A première vue on peut croire que Les Mondes de Ralph est destiné aux fans de jeux vidéo. Ce serait bien trop réducteur même s’il faut saluer l’univers qui a été créé et qui permet de faire appel à nos souvenirs et à notre enfance / adolescence.

Le film contient un nombre impressionnant de références et de cameos de stars numériques emblématiques ayant pour conséquence directe que les rires de la salle nous font partager un moment unique : “Nous avons compris la même chose”.

Les-Mondes-de-Ralph-Game-Central-Station

Les-Mondes-de-Ralph-Game-Central-Station

Différents mondes ont été créé autour de cet univers et l’anti-héros Ralph va les traverser pour réaliser son rêve. Il s’agit en réalité de la salle d’arcade et de l’envers du décor numérique. Chaque jeu est relié par le réseau électrique / internet / virtuel à une station centrale. En théorie ils peuvent donc se rencontrer et passer d’un jeu à l’autre, même si cela est rigoureusement interdit, ou en tout cas réglementé.

La crainte de tout ces personnages : que leur jeu soit débranché et qu’ils n’aient ainsi plus de logis. C’est ce qui arrive quand un jeu n’a plus de succès ou qu’il est victime d’un bug. C’est aussi pour cela que la pauvre Vanellope est mise à l’écart étant considérée comme une erreur de programme.

Les-Mondes-de-Ralph-Sergent-Calhoun

Les-Mondes-de-Ralph-Sergent-Calhoun

Mais bien plus que l’aspect jeu vidéo, jeux virtuels, tout cela n’est prétexte qu’à un scénario construit et que pour ma part je n’ai pas du tout anticipé.

On aura donc le droit dans ce long métrage à des personnages attachants, des intrigues, des rebondissements, de l’action… avec un enjeu… que l’on qualifierait presque d’humain même s’il ne s’agit que de pixels.

Même les personnages secondaires sont au top et nous surprennent alors que l’on pouvait craindre un “trop plein”.

Les-Mondes-de-Ralph-Sugar-Rush

Les-Mondes-de-Ralph-Sugar-Rush

Ce film, qui n’est PAS signé Pixar (oui cette année on inverse les rôles, la princesse pour les uns, les jeux pour les autres… quoique…) mais bien Walt Disney Animation Studios. Ceux qui pestaient contre un manque d’inventivité en sont donc pour leurs frais !

Il a été réalisé par RICH MOORE (c’est son 1er long métrage pour ce studio), qui est connu pour ses participations sur “Les Simpson” et “Futurama”. Avec du recul, sans avoir le même côté déjanté bien sûr, on comprend mieux la fraicheur de cette création qui se hisse, à mon avis, quasiment au niveau d’excellence d’un Toy Story 3.

Quant au producteur, Clark Spencer, il a collaboré sur des films pas tout à fait anecdotiques comme LILO & STITCH, Bienvenue chez les Robinson, et VOLT STAR MALGRÉ LUI.

Les-Mondes-de-Ralph-Vanellope-Von-Schweetz

Les-Mondes-de-Ralph-Vanellope-Von-Schweetz

Les équipes des studios Disney ont fait un travail plutôt remarquable. En fait ici on n’est pas dans la logique de Brave / Rebelle où tout a été travaillé avec la plus grande minutie pour nous éblouir.

Non là il fallait respecter les univers 8bits / 16bits des jeux vidéo… Alors bien sûr il n’y a pas ce soucis avec Call of Duty, et le monde de Sugar Rush tout en friandises a du être fun à réaliser. C’est d’ailleurs dans celui-ci, il me semble, que l’on passe le plus de temps. Mais j’ai particulièrement aimé le monde de Ralph, avec les mouvements saccadés et angulaires… 

Un mot aussi sur la musique, tout à fait inhabituelle pour Disney, plus dans le style jeux vidéo, et même J-POP avec AKB48 “Sugar Rush ! Sugar Rush !”. Le thème “Wreck-It – Wreck It Ralph” signé Buckner & Garcia est vraiment réussi. La musique quant à elle est signée Henry Jackman totalement dans l’esprit… Bref je pense qu’elle sera incontournable… Bien sûr elle n’est aujourd’hui disponible que dans les stores US, on commence à en avoir l’habitude… C’est nul.

Les Mondes de Ralph - Qui est Vanellope

Les Mondes de Ralph – Qui est Vanellope ?

Un petit regret ? L’absence de Mario.

Une suite ? Possible… Est-elle souhaitable ? Risqué comme toujours. Les chiffres du box office américain sont d’ailleurs très encourageants avec un démarrage historique (hors Pixar) un peu au dessus de Tangled / Rapunzel / Raiponce.

Un conseil ? Ne le ratez pas, allez y avec vos enfants sans crainte. Je l’ai vu en version française 3D, et je suis à peu près persuadé que je préférerai encore la version originale.


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

Notez qu’une projection est prévue aux Walt Disney Studios de Disneyland Paris réservée au Club Actionnaire le 22 décembre à CinéMagique. Peut-être également des dates pour les passeports annuels ?

Dernière chose : restez jusqu’à la fin du générique !

Extrait et bande annonce :

Et vous qu’en pensez-vous ?

En savoir plus :


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.