Retour sur le Festival Jules Verne et l’avant-première Le Monde de Nemo 3D au Grand Rex. 2


Je vous en parlais il y a quelques semaines, le Festival Jules Verne s’est installé au Grand Rex à ParisLe Festival Jules Verne proposera Le Monde de Nemo des studios Disney Pixar en avant-première dans sa version 3D relief.

Nous avons donc pris le billet pour la journée, à 12 euros pièce même pour les enfants en espérant assister au programme suivant :

9h30 – 12h00 :

Projection spéciale Jeunesse & Environnement
(Inclus dans le Pass Journée à 12 euros)


14h30 :
AVANT-PREMIÈRE EXCEPTIONNELLE
Walt Disney et Pixar présentent
Le MONDE de NEMO en 3D
(Sortie en salles janvier 2013)

La matinée a été un cauchemar à la limite de l’escroquerie. Bien sûr “Projection spéciale Jeunesse & Environnement” est assez vague pour pouvoir faire le meilleur comme le pire. Les organisateurs Jean-Christophe Jeauffre et Frédéric Dieudonné ont choisi la seconde option (à l’image de leur site web tout droit venu des années 90…).

Jean-Christophe Jeauffre & Frédéric Dieudonné

Jean-Christophe Jeauffre & Frédéric Dieudonné

En fait il s’agissait d’un seul et unique documentaire, de moins d’une heure et de qualité très médiocre. Etaient présents sur place des centres de loisirs, venus sur 2 sessions, avec la même projection et le même discours interminable des organisateurs pour meubler.

En bref non seulement les enfants n’ont rien appris, mais je me demande bien comment on peut oser un tel programme. Je me serais attendu à plusieurs courts métrages autour du thème, il n’en manque pas !

Heureusement la journée s’est poursuivie avec l’avant-première de Finding Nemo en 3D.

Affiche Le Monde de Nemo 3D version FR

Affiche Le Monde de Nemo 3D, version française (avec des lunettes)

J’ai été surpris car nous avons eu le droit à une projection écran grand large + 3D ce que je n’avais jamais vu auparavant au Grand Rex. C’est donc possible !

Le film quant à lui est fidèle à lui-même, la 3D rend bien dans l’univers aquatique. C’est très bien mais pas indispensable pour profiter du film.


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

En bref heureusement que Disney est venu sauver cette journée du Festival Jules Verne. On ne m’y reprendra plus. (Je l’ai signalé sur Twitter @JulesVerneFest mais je crois qu’ils ne le lisent pas… Evènement déconnecté par excellence)

Et vous qu’en pensez vous ?


A propos de Pascal Kammerer – Freelance Journalist, Videographer and Connected project manager.

English : I created this blog in 2002, followed by the Le RevoRama channel, I am also a 38-year-old father. As a true journalist, and a self-taught videographer I strive to write moderated and sincere articles respecting both the topics and the readers. Founder of the Rêves Connectés limited liability company, I have 20 years’ experience as a Project and Web Project Manager / Community Manager. You can find more information through these links leading to my portfolio and my Curriculum Vitae. As a freelancer, I am available to work on your projects. I love to write and to share. I am passionate about new technologies, the “connected”/customer/user experience, web and mobile projects, community management, e-commerce, storytelling, medias, culture, family entertainment and theme parks, tourism and everyday life. Feel free to contact me, whether it’s about this blog or for any other professional project!

Do you like this blog? You too can experience your connected dreams. Check out our web and social media services for all audiences.Thank you. Pascal.

French : Créateur de ce blog en 2002 et de la chaîne Le RevoRama, je suis aussi un papa de 38 ans. Véritable journaliste et vidéaste autodidacte, j'ai à coeur d'écrire des articles mesurés et sincères, à la fois respectueux des sujets et des lecteurs. Fondateur de la SARL Rêves Connectés, j'ai 20 ans d'expériences comme Chef de Projets et Produits Web / Community Manager, vous trouverez plus d'informations sur ces lien avec mon portfolio et mon Curriculum VitaeFreelance, je suis disponible pour vos projets. J'aime écrire et partager. Je suis passionné par les nouvelles technologies, l'expérience "connectée" / client / utilisateur, les projets web et mobiles, le community management, le e-commerce, le storytelling, les médias, la culture, le divertissement familial et les parcs à thèmes, le tourisme ainsi que la vie citoyenne.

N'hésitez pas à me contacter que ce soit au sujet du blog ou tout autre projet professionnel !

Ce blog vous plaît ? Vous aussi vivez vos rêves connectés. Découvrez nos services web et médias sociaux, pour tous. Merci. Pascal.


2 commentaires sur “Retour sur le Festival Jules Verne et l’avant-première Le Monde de Nemo 3D au Grand Rex.

  • Maman Titine

    Eh bien, le “papa citoyen” avait dû se lever du pied gauche pour écrire un commentaire aussi hargneux – et, surtout, de très mauvaise foi. Pour ma part, j’ai assisté avec ma fille de sept ans à ces séances du Festival Jules Verne (si, si, j’insiste : Verne s’écrit sans “s” 😉 et, comme à chaque fois depuis que je m’y rends, j’y ai appris plein de choses. Le côté interactif avec ces centaines d’enfants, le questions-réponses très réussi et l’aisance des organisateurs (20 ans d’expérience, ça aide) m’a fait passer une excellente matinée. Les applaudissements nourris et l’enthousiasme de l’assemblée en furent la preuve absolue. Mais, que voulez-vous, comme tous les villages, il y a toujours un schtroumpf grognon. En l’occurrence, c’est papa Kammerer qui s’y colle 😀

  • pka13

    Bonjour

    Merci pour votre double message, certainement pour marquer votre double mécontentement suite à mon avis.

    Bien sûr je maintiens celui-ci, et pire encore il est rare que j’émette une critique aussi négative, en général je m’abstiens. Mais là franchement j’ai été très déçu par la matinée ET je n’ai pas été le seul. Les spectateurs sont simplement partis, et ont regretté d’avoir été si mal informés.

    J’ai cependant bien l’impression que nous n’avons pas assisté au même show. Il y a eu 5 à 10 enfants sur scène, qui ont vaguement posés des questions. On a vu mieux côté “interactivité”. Les enfants sur place auraient certainement votés pour aller voir autre chose que ce documentaire si on leur avait demandé leur avis, heureusement les centre de loisirs ont rempli la salle.

    Je vous remercie cependant pour votre commentaire, mais comme vous me citez nommément j’aurais souhaité que vous en fassiez de même. Tant pis j’en resterais sur Madame Maman Titine.

    Bon week-end.

Les commentaires sont fermés.