Le Revo-Rama teste le Samsung Galaxy S7 Edge et la réalité virtuelle du Gear VR (vidéo)


Samsung Galaxy S7 : Un smartphone Android vraiment abouti ?

Utilisateur de l’iPhone de la première heure, je n’ai jamais été séduit par Android. Pourtant j’ai essayé, mais cela ne me plaisait pas. Et puis après l’iPhone 5, j’ai été tenté par le Lumia 930 sous Windows Phone. Un très bon smartphone, une interface tuiles très sympa, mais un manque cruel d’applications. Les atermoiements de Microsoft autour de cette plateforme, de l’upgrade vers Windows 10 et d’une hypothétique compatibilité avec Android ont fini par me convaincre … de changer.  Chef de projets connectés, je ne pouvais pas rester à l’écart de certaines applications.

Ce qui m’a décidé à choisir le Samsung Galaxy S7 ? De belles caractéristiques sur le papier, une version Edge (bords arrondis) fort classe, et surtout une offre de pré-commande comprenant l’envoi (2 mois plus tard) du Gear VR, le casque de réalité virtuelle compatible.

Entre nous j’ai eu peur. Et si je n’aimais pas ? Et finalement ce Android 6 Marshmallow, sur cette bête de course, est plutôt agréable à utiliser ! Voyons cela ensemble dans cet épisode du Revo-Rama.

Samsung Galaxy S7 Gear VR Gamepad Gamesir

Le Revo-rama consacré au Galaxy S7 Edge et au Gear VR

Jouer sur le Galaxy S7 Edge avec un gamepad ?

Ces drôles d’engins m’ont toujours intéressé. Une manette, façon console de salon, qui permet d’accrocher son smartphone et d’en faire une vraie console portable.

Bizarrement la manette de Samsung, pourtant bien présente sur leur site et plusieurs vidéos Youtube, est indisponible. Il a donc fallu trouver une autre solution. Difficile de s’y retrouver dans cette foultitude de produits dont on voit bien qu’aucune n’atteint la qualité d’une Dualshock 4 de la dernière Playstation. Finalement nous avons choisi le gamepad de GameSir : G3S.

Et faut avouer que c’est plutôt sympa si on trouve un jeu compatible. On s’y retrouve bien avec la disposition des différents boutons et gachettes, dont certains s’illuminent même. Pour ne rien gâcher il est aussi utilisable sur iOS, et PC. Mais soyons clair, la finition fait très “plastique” à côté de la Dualshock précédemment citée.

Mais ce fut un investissement également utile pour le Gear VR…

Samsung Galaxy S7 Gear VR Gamepad Gamesir

Le Gamepad (Gamesir) avec Asphalt 8 de Gameloft

Du Samsung Galaxy S7 Edge au Gear VR. Une vraie réalité augmentée grand public ?

Souvenez-vous de ce podcast tourné à la dernière Paris Games Week. J’avais été impressionné par le Playstation VR (qu’il est visiblement déjà impossible de pré-commander sur Amazon).

Autant le dire tout de suite, même si cela restera évidemment à confirmer (on ne juge pas un produit sur 10 minutes de jeu lors d’un salon), le Gear VR ne joue pas dans la même catégorie. D’ailleurs c’est Oculus qui s’en charge. On dira donc un mini Oculus Rift ? Le prix n’est pas du tout le même non plus ! Pour le Playstation VR il faut la PS4 (400 euros), le casque (399,99 euros), PS Camera (50 euros), 2 PS Move (70 euros) soit un total de 520 à 920 si on n’a pas la PS4. Oculus Rift ce devrait être 699 euros. On en reparlera mais je crois davantage ici au modèle de Sony, notamment pour le multi-joueur (façon Gamepad sur Wii U) et la base joueurs installée.

Pour autant c’est une entrée en matière plutôt intéressante. On insère son Galaxy S7 dans le casque, on le mets sur la tête et c’est parti. On accède à Oculus et on choisit les applications qui nous intéressent. Nous vous montrons (ce qu’il est possible de montrer) dans cet épisode du Revo-Rama. Pour le reste il faudra en faire l’expérience.

Samsung Galaxy S7 Gear VR Gamepad Gamesir

Le menu home … du Gear VR

Samsung Galaxy S7 Gear VR Gamepad Gamesir

Naviguer sur internet dans un casque ? Possible…

 

Le Galaxy S7 est une machine puissante sous Android. Il y a moyen de faire des jeux à la hauteur du Gear VR (on n’en est qu’aux balbutiements). Je regrette de mon côté cette impression floue que j’ai également lorsque je vois un film en 3D au cinéma. Au final cela fatigue et on ne peut pas jouer longtemps même si c’est très plaisant.

Pour les enfants c’est déconseillé aux moins de 13 ans. Nous voici retombé à l’époque des mises en garde incessantes contre les crises d’épilepsie à l’époque de la Mégadrive et de la Super Nintendo ? Un peu … Mais pour les raisons que j’ai évoqué plus haut Léopoldine n’a pu le tester que quelques fois quelques minutes seulement. Pour le reste je préfère encore qu’elle joue à la 3DS, à la PS4 et à la Wii U. On verra pour la PSVR (Playstation VR). Soyons prudents mais pas paranoïaques. Rendez-vous en octobre ! (Et qui sait ce que nous prépare Nintendo avec la NX)

Je serais curieux de savoir si vous avez les mêmes sensations ? Nous décrivons les nôtres dans cet épisode du Revo-Rama.

Et vous que pensez-vous de cet épisode du Revo-Rama et des Samsung Galaxy S7 Edge et Gear VR ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer