Nintendo DS / Nintendo DS Lite : Retrouvons les sensations de notre jeunesse !


Après avoir vu la publicité New Super Mario à la TV, j’ai dit à Plume : “Je veux ça !”. Après en avoir parlé avec Sephirotess et Battousai j’en étais sûr il me fallait la DS Lite … Mieux encore il en fallait deux (imaginez la scène de ménage sinon 😉 )

Les deux DS Lite

Pour resituer je suis un enfant du jeu vidéo et de l’informatique. J’ai pu jouer à des jeux sur Atari ST / Atari 2600, Master System, Mégadrive (gagnée à Micro Kid’s pour ceux qui connaissent), Super Nintendo… et je me suis arrêté après la Saturn et la Dreamcast.

Ce n’est que récemment que je m’y suis remis avec le jeu Saint Seiya, mais là encore quelque chose n’allait pas.

Ce qui n’allait pas, c’est que je ne retrouvais pas les sensations, le fameux game play, qui faisait que je passais des heures et des heures sur Mario, Sonic et d’autres titres fantastiques. Les jeux en 3D (mis à part les jeux d’arcade) m’ont complètement déboussolé, et ne m’ont pas amusés. Je ne crois pas être le seul, ayant rencontré d’autres spécimens.

Mais la Nintendo DS Lite était la console que j’attendais ! D’un design plutôt agréable, elle a des atouts indéniables, comme son double écran (dont l’un est tactile), son Wifi qui permet de jouer jusqu’à 8 avec une seule cartouche de jeu, ou de jouer online, et sa large ludothèque, car c’est bien là sa force principale.

Ma DS Lite

Tout d’abord, sa compatibilité avec les jeux Game Boy Advance (où sont sortis les meilleurs titres Super Nintendo – mais aussi Sega – comme Super Mario World ou Zelda a link to the past) lui permet de scotcher la plupart des joueurs. Mais les nouveaux jeux sortis exclusivement pour cette console sont tout aussi fabuleux (et nous en reparlerons sur ce site). New Super Mario n’a rien à envier à ses prédécesseurs, et le Tetris toujours aussi efficace.

Vous l’aurez compris, j’ai enfin retrouvé ce game play qui était me semble-t-il perdu. De plus Nintendo a encore une fois bien fini sa console, qui grâce à son autonomie, la qualité de ses écrans, le Wifi (et surtout le fait de jouer à plusieurs avec une seule cartouche), et sa taille qui permet de la glisser dans une poche, est une console à posséder absolument.

Seul reproche : le placement des boutons fait qu’il arrive que j’ai des “fourmis” dans les mains. Je n’ai plus l’habitude peut-être 🙂

Nintendo parviendra-t-il à la même prouesse sur les consoles de salon, sur un terrain semble-t-il perdu au profit de Sony et Microsoft ?

Pour en savoir plus sur ses capacités techniques je vous invite à lire cet article de Wikipedia